banque en ligne

Comment j’ai quitté mon banquier

banque en ligne

Aujourd’hui c’est un article un peu spécial puisque je laisse la parole à une de mes amies, Nathalie.

Elle a décidé il y a quelques mois de faire migrer ses comptes vers une banque en ligne, et elle nous en dit un peu plus…

Hello Nathalie, la première question qui me vient à l’esprit, c’est pourquoi tu as voulu changer de banque ? Et pourquoi tu as choisi de partir vers une banque en ligne ?

Salut Marina !

Il y a deux raisons à mon envie de changer de banque.

La première : les frais et tarifs conventionnels pratiqués par les agences bancaires classiques.

Même si nous entretenons de bonnes relations avec notre banque, il existe toujours des frais qui ne seront pas rétrocédés. Il s’agit des conventions englobant cartes et offres de découvert, les frais de gestion de compte ou encore le coût de la carte bancaire (souvent non-inclus dans la convention).

Viennent s’ajouter, selon l’enseigne, d’autres coûts tels que l’émission de chèque de banque, l’envoi d’un chéquier en recommandé, un retrait dans un autre établissement ou encore des frais sur un virement exceptionnel. Cette liste non-exhaustive de frais est difficilement négociable et pesait sur mon budget.

La seconde : le sentiment de dépendre de ma banque, de m’être faite prendre en otage.

Lorsque tu as un petit budget, la première informée, avant ton mec ou ta mère, c’est ta banque !

Cette dernière va souvent te proposer de sortir d’une difficulté sous réserve d’une souscription à un produit d’épargne ou en te proposant une réserve d’argent renouvelable. Prise à la gorge par une échéance d’impôt ou une réparation imprévue et onéreuse, tu acceptes.

A long terme, ce procédé te maintient la tête sous l’eau. Tu leur dois, tu as des intérêts indécents et tu n’as pu respecter ton engagement d’épargne. Mais… Ta banque est sympa et, au titre de vos bonnes relations, t’autorise un découvert plus important (plus d’agios, plus de charges qui s’accumulent) ou d’augmenter ta réserve d’argent (durée d’engagement majorée, la charge augmente dans le temps). Ce type de situation, à moins d’un loto heureux ou d’un héritage malheureux, ne peut qu’empirer lorsque ta source de revenus n’augmente pas de façon significative et durable, que de nouveaux imprévus arrivent et que, bien sûr, tu n’as toujours pas pu épargner !

Pourquoi la banque en ligne ? Encore une fois, deux raisons !

La première mais cette fois à l’inverse : l’absence totale de frais !

Il n’y a rien d’autre à ajouter… Tout, absolument tout, est gratuit.

Évidemment, si tu utilises ton découvert, non. Mais le taux est plus bas que celui constaté en agence. Pour le reste : virements, prélèvements, envois de chéquiers, carte bancaire, rejets de prélèvements, modification de plafonds, gestion de compte, ouverture de compte épargne, d’assurance-vie et leurs gestions : GRATUIT. Et cette liste n’est là encore pas exhaustive.

 La seconde : la gestion autonome, la flexibilité du service

Nous disposons aujourd’hui de tous les moyens nécessaires pour gérer nos comptes et opérations financières de façon autonome. Pourquoi payer pour cela ? Seules des opérations exceptionnelles, tel qu’un emprunt immobilier, nécessite une vraie rencontre ; et encore ce ne sera pas que dans une seule agence ! Je n’ai pas besoin que quelqu’un gère mon compte à ma place.

La banque en ligne me permet une parfaite gestion du quotidien, du suivi de certaines de mes opérations et de la mise en place d’autres ; et ce 24h/24 et 7j/7. Au besoin, le service clientèle me répond efficacement et rapidement (de l’instant à 48 heures) par téléphone ou mail et, information essentielle, sur une très large amplitude horaire.

Il y a pas mal de banques sur internet, comment as-tu fais pour choisir la tienne ?

Dans un premier temps, j’ai comparé les offres des établissements en ligne via un site de comparateur de banque.

J’ai ensuite trouvé toutes les informations nécessaires sur les sites internet des banques en ligne retenues et forums d’utilisateurs, ainsi que demandé conseil à une amie qui avait déjà « sauté le pas ».

Ca s’est passé comment les démarches pour changer de banque ? Par curiosité, tu as dit quoi à ton ancienne banque (et comment ton banquier a réagit ?)

La banque que j’ai choisie (mais elles le font toutes) propose le « switching service ». En d’autres termes, cela veut dire que tu renseignes tes prélèvements en place sur ton compte bancaire via ton interface client et tu as le choix de transférer toi-même la demande de prise en compte auprès des organismes ou de laisser faire le service en ligne.

Concernant mon ancienne banque, je ne suis pas le meilleur exemple en matière de fin de relation. C’était compliqué depuis un an et demi. Je leur ai clairement énoncé par courrier les raisons de mon départ, notamment par la liste des évènements que je considérais abusifs et, le jour du rendez-vous, c’était fini en 10 minutes après plus de dix ans de « bonnes relations ». Une véritable histoire d’amour finalement.

Concrètement  tu y as gagné quoi ?

Concrètement j’y ai d’abord gagné 21 euros par mois, soit 252 euros par an !

300 euros de budget pour Noël 2015, sans changer mes prévisions actuelles.

 Je peux ensuite assainir mon budget : ma banque en ligne ne propose pas de crédit renouvelable ou de prêt à la consommation. Je maitrise mes dépenses en les prévoyant efficacement.

 L’accessibilité du service client et la facilité des échanges : ouvert de 8h à 21h, du lundi au samedi et, jusqu’à présent, toujours compétent. Une large amplitude horaire, c’est essentiel quand tu travailles à des horaires classiques.

 La simplicité de gestion : j’ai pu ouvrir simplement et rapidement deux livrets d’épargne et mettre en place de nouveaux virements automatiques qui m’auraient été facturés avant.

Enfin, de façon anecdotique, j’ai pu rejeter sans frais un prélèvement de 194 euros indu, opération possible jusqu’à 8 semaines après le débit, et j’ai gagné 80 euros à l’ouverture grâce au parrainage d’une amie !

J’ai donc gagné en temps, en énergie et en argent !

Ca fait combien de temps maintenant que tu es passée aux comptes en ligne ? Est-ce que tu es satisfaite ?

Cela va faire trois mois ! Je suis encore une débutante mais crois-moi Marina, j’ai tout décortiqué et je peux te répondre sans hésitation que : oui ! Je suis satisfaite !

Qu’est-ce que tu conseillerais à une amie qui hésite à passer à la banque virtuelle ?

De ne plus hésiter !

Quitte à conserver un compte courant auprès de son établissement bancaire pour quelques mois, le temps d’éprouver le service en ligne et que tous les changements sont opérationnels.

D’autre part, pour celles et ceux qui détiennent un PEL ou placements similaires, les banques en ligne n’en proposent pas. Il leur faudra forcément le conserver là où il est.

Pour être tout à fait transparente, j’ai trouvé deux points faibles à la banque en ligne :

– pas de remise d’espèces,

– envoi des chèques à créditer par courrier et, encaissement à deux jours ouvrés après réception (en revanche, pas d’affranchissement, tous les envois à la banque en ligne se font en libre-réponse).

 Mais il ne faut surtout pas oublier le plus important :

Les banques en ligne sont de VRAIS établissements bancaires, les frais en  moins !

Aucun risque.

Merci pour ton retour Nathalie, dernière question : quand est-ce que tu te remets à bloguer ? J’aimais bien ton style moi !!!

Merci à toi Marina, je reste à ta disposition pour toutes les questions que vous pourriez vous poser au sujet de la banque en ligne (et pour vous parrainer, nous aurions chacune une prime dans ce cas).

Quant au blog et bien… L’inspiration m’a quittée pour le moment mais j’aimerais bien qu’elle revienne un de ces beaux matins ! Merci !

Nathalie nous propose de nous parrainer si on veut ouvrir un compte dans sa nouvelle banque. A gagner : 80€ si vous ouvrez votre compte avant la fin du mois. Envoyez-moi un email si vous êtes intéressé

20 réflexions sur “Comment j’ai quitté mon banquier

    • L'Accro du Budget dit :

      Ha ça me rassure d’avoir d’autres commentaires positifs sur cette expérience. C’est aussi plus facile pour savoir si cela correspond à SES propres besoins quand on a différents retours.

  1. Filo dit :

    La banque en ligne, ça fait 20 ans que j’y suis! ;) en 1994
    A l’époque- pas d’internet- tout se faisait par téléphone et encore par courrier; mais oui on avait sauté le pas, car ça nous revenait vraiment poins cher (carte bleue gratuite qui dit mieux?) et surtout ça me permettait de savoir plus précisément où j’en étais de mes comptes.
    Depuis la banque a évolué, nous aussi, toutes nos opérations se font en ligne, je fais ma petite cuisine budgétaire sur mon espace personnel de la banque sans avoir besoin de passer à un guichet (ça ne me vient même plus à l’idée!) et je communique avec la banque principalement par mail.
    Un vrai confort d’utilisation et une certaine sérénité, vraiment je ne retourne pas en agence non non!

    (jen profite pour me ré-inscrire , je ne sais pourquoi je ne recevais plus les publications)

    • L'Accro du Budget dit :

      1994 ! Mais il n’y avait pas d’internet comme tu le dis, ça n’a pas été difficile de sauter le pas ?
      Pour ton inscription au blog, si tu t’étais abonnée à l’ancien, peut être que ton abonnement n’avait pas été transféré, mais c’est chose faite:)

  2. julie dit :

    on a sauté le pas aussi… devant l’incompétence des conseillers de notre banque (2 LEP clos sans notre accord et jamais réouverts malgré notre demande, des changements de packs toujours pas effectués au bout de 5 mois, ils disent qu’ils rappellent et ne le font pas…) !
    On commence donc juste mais l’interface est clair et les réactions rapides ! on a reçu nos cartes bleues en 72H ! à voir sur la suite

    • L'Accro du Budget dit :

      J’avoue que je ne vais pas souvent voir mon banquier mais globalement, quand on y va, les conseils ne sont pas (trop) mauvais. Bon, sauf cet été, quand il m’a proposé une assurance-vie avec un rendement inférieur à 2%. Pour l’instant on reste ancré dans nos habitudes, car nos frais bancaires ne sont pas exhorbitants, 100 euros annuel. Mais ils nous avaient perdu en tant que client pour le crédit immobilier, tant pis ;)

  3. Ar Gwarc'h dit :

    Hello Marina,

    nous songeons à changer de banque en ce moment. En effet, la banque en ligne est une option susceptible de nous intéresser donc l’offre e parrainage de Nathalie me semble très intéressante à étudier. Il faut que j’analyse encore le rachat de crédit du côté de mon mari ou alors l’application de l’effet boule de neige afin de nous en débarrasser « rapidement » mais avant tout efficacement. Merci pour ton blog génialissime

  4. Skull and Beauty dit :

    J’avoue être attirée aussi mais comment être sur de la stabilité de l’établissement bancaire? Car le simple fait d’être une banque n’a pas empêché certains déboires par le passé? C’est vraiment ça si me retiens …. et j’aimerais bien dépasser cette peur pour sauter le pas

  5. mirabelle dit :

    Hello. Et comment faire si on a un prêt immobilier auprès de la banque et que l’on souhaite sauter le pas vers la banque en ligne?

    • L'Accro du Budget dit :

      Tout d’abord, vérifie si ta banque t’oblige à faire verser ton salaire sur ton compte. Si c’est le cas, soit tu laisses ton emprunt et ton salaire sur cette banque et tu ouvres un deuxième compte (mais je ne suis pas sûre que ce soit un bon choix, ça me paraît beaucoup de manip pour pas beaucoup de gain), soit tu fais renégocier ton emprunt par un organisme de crédit qui ne t’obligera pas à avoir un compte chez lui (par exemple, le Crédit Foncier)

  6. Claire dit :

    Merci pour ce témoignage Je me demandais : pour un compte professionnel, c’est pertinent aussi ? Je suis auto-entrepreneur et ma banque m’a poussée à en ouvrir un…

    • L'Accro du Budget dit :

      En tant que microentrepreneur tu es obligée d’avoir un compte bancaire séparé de ton compte perso.
      par contre, tu n’as pas d’obligation de souscrire à un compte professionnel spécifique :)

  7. orlynet dit :

    Bonjour Marina !
    J’avais justement dans l’idée de changer de banque pour mon compte perso (pour le compte joint on verra plus tard car crédit de la maison dessus); Et j’ai tout de suite pensé « banque en ligne » car j’en ai marre de « rendre des comptes » à un banquier qui,quand tu es dans la panade, sait ce rappeler que tu existes !
    Et du coup j’ai repensé à cet article qui m’a vraiment convaincue de passer le cap.
    Je vais comparer un peu les différentes banque en ligne qui existe, mais à tout hasard, Est-ce que je pourrais avoir le nom de la banque de Nathalie ?

    Merci,

  8. Plume à Plume dit :

    Bonjour ! Merci pour cet article éclairant :) Je sais, pour m’être renseignée un petit peu, que les banques en ligne exigent soit un minimum de revenus annuels, soit un dépôt assez conséquent pour une ouverture de compte… Nathalie, peux-tu nous en dire plus sur le sujet ? Merci !

    • L'Accro du Budget dit :

      j’avais regardé pour ING, il faut assurer 2 000 euros de revenus mensuels poru cette banque. Le mieux est vraiment de voir sur chaque site quelles sont les conditions

  9. Ronan dit :

    Bonjour

    Personnellement, je viens aussi de passer aux banques en ligne, je viens d’ouvrir deux comptes dans deux banques en lignes différentes, il n’ont pas été trop regardant concernant les revenus.
    Samedi je vais aller souhaiter bonne année à mon ancienne banque en lui demandant de fermer mon compte.
    Mon fils qui est apprenti va pouvoir aussi ouvrir un compte courant jeunes avec carte de retrait pour 0€

    Je dispose aussi de parrainages si vous le souhaiter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *