Témoignage : un an de Challenge 52 semaines d’épargne

Témoignage challenge épargne

Suite à la publication du billet sur le challenge 52 semaines d’épargne, j’ai reçu un témoignage très détaillé et enrichissant de Marie-France, qui a relevé le défi haut la main l’année dernière.

Je lui ai demandé comment elle avait réussi à tenir sur 52 semaines, voici la première partie d’une série de 3 billets sur son retour d’expérience.

Pourquoi t’es-tu lancée dans ce challenge ? Quel était déjà ta philosophie de vie et de consommation ?

Depuis plusieurs années nous sommes dans une démarche de vie simple et de consommation raisonnée, locale, de saison.

Il est bon de savoir que notre maison nous appartient et que nous n’avons aucun crédit.

Nous avons une seule voiture, une mobylette et des vélos pour nos déplacements : nous habitons la campagne !

Nous ne partons pas en vacances de longue durée ni au loin mais en escapade de quelques jours dans notre pays que nous n’avons pas encore découvert complètement (si si…) et parfois en France mais pas chaque année !

Nous avons opté pour une réduction de mon temps de travail pour une qualité de vie : les horaires de consultation en milieu hospitalier sont peu compatibles avec une vie familiale harmonieuse pour peu que l’on ne veut pas tout déléguer à une nounou …. = 1 1/2 salaire !!

J’applique ce slogan « ce qu’il te manque, cherche-le dans ce que tu as » et cela fonctionne !! J’ai décuplé ma créativité ! Cadeau maison, cadeau immatériel …. fabrication maison au maximum (pain, yaourt, pizza, choucroute, confiture, …. produits d’entretien, lessiviel …. tout cela est devenu « routinier » et reste source de détente et de plaisir en apportant des variantes, en cherchant à s’améliorer … )

Nous compostons, trions au maximum nos déchets, nous nous chauffons au bois et produisons une bonne part de notre électricité grâce à notre investissement en panneaux photovoltaïques.

J’ai aussi un bon robot qui réalise mes pâtes à pain, à pizza, à gâteau : un investissement vite rentabilisé dès lors que tu n’achètes plus à prix d’or ces produits en magasin et un bon mixer …. mais je râpe mon fromage et mes carottes à la main et n’ai pas toute une panoplie de gadgets cuisine que l’on tente de nous dire indispensables !!

En fait ce challenge peut amener à des changements de choix concernant notre consommation. En le faisant sur forme de jeux, sans se mettre de pression, on peut déjà réduire ses dépenses en consommant de manière raisonnée : ne pas acheter de choses non nécessaires, privilégier la qualité de nos actes et la pleine conscience lors de nos achats.

Il me semble que ce défi pourrait décourager des personnes connaissant l’endettement ou des budgets très serrés et qu’une épargne plus petite et « ludique » serait source d’avantages de satisfaction plutôt que de sentiment de privation. Ne pas y parvenir pourrait culpabiliser certaines personnes et ce serait dommage.

C’est vrai que Marie-France n’a pas de crédit ni de loyer à payer donc on peut se dire que ça a du être « facile » pour elle. Je pense comme elle que si l’on a un budget trop serré il vaut mieux ne pas se frustrer en essayant d’épargner absolument la somme hebdomadaire. Surtout lorsqu’on arrive en fin d’année.

Demain, je vous dévoilerai comment Marie-France a pu concrètement économiser dans son quotidien et épargner 1 400€ sur un an.

5 réflexions sur “Témoignage : un an de Challenge 52 semaines d’épargne

  1. catherine dit :

    en effet j ai commence a relever ce challenge mais c est bien de me le rappeler car j oublie parfois de mettre mon eco de cote le lundi ,alors j y vais de ce pas aujour dhui c est 5 euros !!!

  2. Sylvie dit :

    Bonjour
    C’est la deuxième année que je fais ce challenge que j’ai un peu remodelé « à ma sauce ».
    C’est-à-dire que j’ai fait un tableau Excel avec 52 lignes. J’ai commencé la première ligne par la somme la plus importante (ça c’était pour le fun) et dégressivement ensuite de 52 euros à 1 euro.
    Ensuite je note la date quand l’épargne a été effectuée en face de la somme.
    Cette méthode me permet de choisir le montant que je souhaite épargner (mais de ne pas le choisir deux fois c’est pour ça que je marque la date, une fois noté on ne revient pas dessus, la somme n’est plus disponible).
    Si par exemple j’ai des frais supplémentaires une semaine donnée, je choisirai une somme moins importante, par contre, si j’ai une rentrée d’argent j’en prendrai une plus importante.
    Ca me motive beaucoup plus de cette manière.
    Bonne continuation

    • Marie-Françoise dit :

      Ooh mais quelle bonne idée de procéder de la sorte !! Je retiens ! J’apprécie aussi les chemins différents empruntés pour arriver au même résultat !! Et puis rester « gagnant » à tous les coups puisque l’économie est faite !!
      Je fais ce challenge à l’envers de 52€ vers 1€ et les mois » plus difficiles » m’ont vraiment appris à développer de nouvelles ressources et à être créative !

  3. NiniDS dit :

    Témoignage très intéressant. Je pense comme elle que quand un budget est ric-rac, mieux vaut ne pas forcer sur l’épargne au risque de se décourager, mais épargner petit à petit… les petits ruisseaux font les grandes rivières, disait ma grand-mère…
    Bises, belle journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *