Mon nouveau Bullet Journal

Mon nouveau bullet journal

Avec la rentrée je suis pleine de bonnes intentions, de bonnes résolutions. Me remettre au sport… ça c’est fait depuis juin (merci la copine qui m’a challengé à faire un semi-marathon avec elle ;) ). Manger mieux. Arrêter le café (c’est un vrai drame… mais si je dépasse les 2 cafés par jour, ou que j’en bois l’après-midi, insomnie et irritabilité garanties…). Etre ultra efficace au travail. Ce qui implique être mieux organisée.

Alors j’ai ressorti l’outil ultime : le bullet journal. Je l’utilise à ma manière depuis des années et j’ai profité de la sortie du livre de Julie, du site « Zun Zùn » pour me relancer.

Vous n’êtes pas encore très au fait du bujo ? Voici les 7 points à savoir sur le sujet.

Le bullet journal c’est quoi

Le bullet journal a été inventé par Ryder Carroll, qui en avait assez de se perdre entre carnets divers, post-it et applications.

Il a donc imaginé une amélioration de son carnet, toute simple, mais qui a fait toute la différence sur le suivi de ses to-do list.

Un bullet journal, ou BuJo pour les intimes, c’est donc un simple carnet sur lequel vous allez ajouter :

  • une numérotation aux pages
  • un index : pour savoir où retrouver les différentes informations
  • une clé : un lexique des différents symboles que vous utiliserez dans votre bujo

Amélioré de cette façon, vous allez pouvoir le diviser en plusieurs catégories et mieux organiser tout ce qui vous passe par la tête.

les différentes sections du bullet journal

Les premières pages de votre bullet journal vont donc constituer l’index, la table des matières. Ensuite vous pourrez y ajouter :

  • un calendrier annuel et un futur log : pour anticiper sur son année (et ne plus oublier l’anniversaire de Tante Martine)
  • une page mensuelle  (monthly log) : un calendrier, qui reprend vos événements et rendez-vous du mois, mais aussi vos objectifs, vos tâches, et autres choses à ne pas oublier
  • une page hebdomadaire (weekly log) : votre agenda de la semaine
  • les pages quotidiennes : pour noter tout ce que vous ne devez pas oublier de faire dans la journée, les infos importantes
  • les collections : tout autre contenu autre que les plannings (Julie explique ça super bien dans son livre). Ce peut être un projet à suivre, des recettes de cuisine… c’est là que l’index est super pratique, pour vous permettre de repérer au fil des mois où vous avez répertorié la liste des idées cadeaux ou des choses à ne pas oublier dans la valise cet été.

Le bullet journal pour mieux s’organiser et être plus efficace

Le gros avantage du bullet journal, c’est que de tout noter va vous permettre de ne plus rien oublier.  Un code visuel pour chaque entrée vous permet d’aller à l’essentiel et de savoir en un coup d’œil si une tâche est faite ou est à reporter au lendemain.

Noter les idées au fur et à mesure qu’elles viennent vous évite de les oublier et aussi de perdre la concentration si vous êtes sur une tâche importante. Par exemple vous êtes à écrire un article de blog et vous pensez que vous devez appeler le médecin pour les certificats de sport. Hop, au lieu de perdre 10 minutes à appeler le médecin aussitôt (avant d’oublier), vous inscrivez « prendre rendez-vous médecin » sur votre bujo. Et retournez à votre article en moins d’une minute, sans avoir perdu le fil.

le bullet journal pour tout suivre (ou presque)

En plus de vous servir d’agenda et de liste de tâches, vous pouvez utiliser les trackers pour suivre vos projets, vos objectifs ou de nouvelles habitudes que vous voulez prendre. Un tracker c’est un tableau dont vous cochez les cases jour après jour quand vous avez effectué l’action que vous voulez suivre. C’est plus simple avec une image…

Un exemple de tracker, illustré par Julie dans « Petit guide pour grand Bullet »

Le bullet journal : un outil de développement personnel

Vous l’aurez compris avec les trackers, le bujo peut donc aussi être un outil de développement personnel. Vous pouvez suivre vos nouvelles habitudes, avancer dans vos projets, en profiter pour lister vos 3 kifs par jour ou en faire un journal de gratitude. Cet espace peut vous donner l’occasion d’avoir un moment de réflexion, bienvenue dans notre quotidien trop rapide.

le bullet journal pour laisser s’exprimer sa créativité. Ou pas

Le gros avantage d’un bullet journal par rapport à un agenda, c’est qu’il est totalement personnalisable. Vous créez les catégories dont vous avez besoin, laissez de côté celles qui ne vous intéressent pas. Vous pouvez le décorer à votre goût, en fonction de vos envies. Si vous parcourez le net, vous allez tomber sur de splendides mises en page hyper travaillées, qui peuvent vous donner des complexes. Surtout, faites à votre idée ! Vous pouvez vous éclater en lettering (dessiner des lettrages en style calligraphie), faire des bannières, des mandalas.. ou pas et vous « contenter » d’un bujo minimaliste.

De mon côté, je fais un mix selon mon humeur… Mon bullet journal est minimaliste, avec de la couleur et parfois du lettering. Et jamais une page comme une autre :)

Continuer son bullet journal même quand on est démotivée

Je pense que c’est le principal écueil : on commence super motivée, et au bout de quelques jours, semaines, on fini par oublier son bujo sur le coin du bureau…  Quelles solutions pour rester constante sur son bujo ?

La première c’est de dire Halte au PeRFeCTioNNiSME (copyright Herveline – Sortez de vos conapts). Vos mises en page ne sont pas joliment colorées comme celles de Soho Hana ? Vous avez fait une rature ? C’est un atout du bujo : il vous apprend à lâcher-prise sur le perfectionnisme. Pas le temps de faire un daily log poussé ? Vive le minimalisme !

A contrario, faites-vous plaisir aussi ! Décorez quelques pages avec de nouveaux tampons, du masking tape (la boutique Journaling regorge de stickers et de règles !) et re-prenez plaisir à ouvrir votre bujo. Pas douée en dessin (comme moi) ? Pourquoi ne pas imprimer un mandala, le coller sur une page de votre bujo et déstresser en le coloriant ?

Vous oubliez votre bujo ? Posez-le bien en vue, soit à côté de la cafetière (vous préparerez votre journée avec le café du matin), sur votre bureau, le bar de la cuisine sur lequel vous déposez vos clés et téléphone.

Tentées pour vous lancer ? Julie vous a préparé le « Petit Guide pour grand Bullet » : elle y explique en détail comment faire votre bujo, quelles sections y inclure (ou pas), comment dessiner une bannière…. le guide idéal pour se lancer, aux Editions Le Temps Apprivoisé.

Et avec Julie de Zun Zùn et Julie de Journaling, on a décidé de vous gâter : on vous donne la possibilité de gagner un kit de démarrage composé :

Pour tenter votre chance, il vous suffit de commenter cet article : le 21ème commentaire sera le gagnant ! Vous avez jusqu’à vendredi 8 septembre, 20h00 pour participer. S’il n’y a pas eu 21 comentaires à cette date, ce sera le dernier commentaire qui remportera le cadeau. Bonne chance !

Edit : WAOU mais vous êtes des malades ! Même pas une heure après il y avait plus de 30 commentaires ! Merci à tous d’être si fidèles, ça me touche toujours autant.

La gagnante du concours est Mathilde Montier, je t’envoie un mail pour régler les détails logistiques, bravo à toi !
Je tiens juste à préciser : certains d’entre vous ne voyaient pas forcément leurs commentaires apparaître quand ils les postaient, car je dois les valider manuellement. Mais ils ont tous été validés dans l’ordre de leur publication ;)

 

Optimiser son budget pour être plus riche

 

On se dit toujours que si on gagnait plus d’argent, notre vie serait plus facile et justement, on n’aurait plus de problèmes d’argent. Ou du moins pas les mêmes problèmes, des « problèmes de riches », comme j’aime en plaisanter avec mes copines (« Je prends quoi pour sortir, la Ferrari ou la Porsche ? Et l’hôtel, 4 ou 5 étoiles ? « ).

En réalité, ça n’est pas de gagner plus d’argent qui va enlever par magie TOUS vos soucis d’argent. Temporairement ça va vous soulager. Mais sur le long terme, si vous n’avez pas un budget optimisé, vos soucis risquent de revenir.

La solution miracle pour ne plus avoir de problème d’argent c’est…

Lire la suite

Vivez-la vie de vos rêves (bis)

Vivre la vie de ses rêves...

Voilà c’est dit. J’en ai marre des vendeurs de rêves. Qui vous promettent monts et merveilles, une vie à travailler 4 heures par semaine sous un cocotier avec un revenu mensuel à 5 chiffres (sans la virgule), ou pour les webentrepreneurs, d’attirer à vous tous les clients du web du bord de votre piscine.

Attention : je ne critique pas ce style de vie. Mais je voudrais juste qu’on prenne un peu de recul sur l’expression « vie de rêve ». Lire la suite

7 façons simples d’épargner au restaurant

Aller au restaurant et réaliser des économies quand même ? 7 astuces pour dépenser moins

Bonjour à tous !

Je suis Roxane du Blog www.lesconseilsmoneydetati.be et aujourd’hui, j’ai préparé un article pour vous chères lectrices de l’Accro du budget. C’est un article invité (mon premier d’ailleurs) ! J’espère qu’il vous sera utile !

J’en profite pour remercier Marina de me donner l’opportunité de vous partager toutes ces infos ! MERCI Mariiina !! (Koeur Koeur Koeur – bref).

J’ai cru comprendre qu’il y a un bon nombre parmi vous qui sont auto-entrepreneuses et du coup je me suis demandée ce qui pourrait bien vous être utile au sujet des finances personnelles. Après avoir cogité (un peu, beaucoup, passionnément, et bien plus que pas du tout), je me suis dit paf, comme ça, d’un coup : LE RESTAURANT !)

Parce que, que vous soyez en couple, entre potes ou en RDV d’affaires, le restaurant fait sans doute partie des lieux où vous aimez sortir… Lire la suite

Les livres qui m’inspirent

Il n'y a pas que les livres sur l'entreprenariat et de développement personnel qui peuvent vous inspirer, la preuve...

J’ai réalisé dernièrement un article pour Dominique, du blog « Je mérite mieux », dans lequel je parlais des livres inspirants sur l’entreprenariat et l’argent. La « surprise », c’est que finalement, si je parcoure beaucoup de blogs français et anglo-saxons sur les finances, le webmarketing, du côté édition, ce sont plutôt les rayons développement personnel, romans, historiques et fantasy qui ont ma préférence.

En cherchant les points communs des livres que je préférais, je me suis aperçue d’une chose : ils parlaient quasiment tous de l’évolution d’un personnage, qui à force de travail se construit une véritable success story. Lire la suite

La solution la plus simple pour avoir plus d’argent

Sur Pinterest, j’ai rencontré une nouvelle actrice de la blogosphère « budget » (on commence à être pas mal, c’est chouette !), Dominique Touré, du site « Je mérite mieux ». Coup du hasard, elle habite à Nantes, on en a profité pour se rencontrer lors d’un déjeuner. Nous partageons la même vision des choses : il n’y a pas de tabou ni de fatalité lié à l’argent, et avec de bons conseils et de la persévérance, on peut vraiment en profiter, quelques soient nos moyens. Lire la suite

Un organiseur familial pour ne rien oublier

Toute personne organisée qui se respecte a forcément son planner, son bullet journal ou sa super appli dans son smartphone pour gérer ses rendez-vous, ceux de sa famille, ses listes….

C’est MA solution idéale. Mais qui a ses limites. C’est MON agenda. Je l’ai toujours avec moi. Donc mon chéri me demande toujours « on fait quoi ce week-end », parce que ça n’est pas affiché.

On avait tenté d’afficher le calendrier Google sur le réfrigérateur, mais 1) c’est moche 2) il faut l’imprimer… et j’oublie ! Du coup, quand les Editions 365 m’ont proposé de tester L’Organiseur Familial, j’ai forcément dit oui ! Mercii ! Et je vous propose d’en gagner un en fin d’article. Lire la suite

Investir dans l’immobilier : conseils de pro

Investir da

Quand je serai grande, je posséderai un empire immobilier… mouais, bon, je rêve un peu je sais. Cependant, l’investissement locatif m’a toujours attiré, mais je n’ai jamais « eu les moyens » de sauter le pas. Et puis, cela n’était pas dans ma culture familiale (je vous renvoie là sur cet article au sujet des croyances  que nous entretenons au sujet de l’argent).

Si cet investissement m’attire, ça n’est pas sans raisons. Je veux être responsable de mon avenir financier. J’observe les débats et réformes sans fin du régime de financement des retraites, et j’en viens à la conclusion suivante : si je veux conserver mon niveau de vie actuel, je dois prendre les devants et ne pas trop compter sur l’Etat pour me financer. Encore plus depuis que je suis entrepreneure.

Pourquoi l’immobilier ou pas l’assurance-vie ou la bourse ? Parce qu’il me paraît plus sécure d’investir dans du concret, revendable… mais c’est là mon avis, mes croyances.

Et comme je n’y connais absolument rien en investissement locatif, j’ai demandé à Laure Prost, du cabinet de gestion de patrimoine LP Patrimoine, si elle pouvait répondre à quelques questions, pour nous éclairer un peu. Lire la suite