Dépasser la peur d’entreprendre

Quand je suis re-devenue entrepreneure à temps complet, il y a une chose à laquelle je n’étais pas préparée. Une chose qui m’a déstabilisée, qui m’a déprimé même, mais que j’ai vite identifiée. J’ai eu peur.

Oui vous savez, la peur : peur de ne pas réussir, peur de se planter, peur de ne pas plaire à tout le monde, peur de ne pas savoir faire…

Lorsque l’on est salarié, nous avons souvent un supérieur au dessus de nous qui assume les plus grosses responsabilités (c’était mon cas tout du moins). C’est la direction qui fait les choix stratégiques, qui décide des investissements, qui s’occupe de motiver les équipes.

Lorsque l’on devient entrepreneur, même (et surtout ?) solopreneur, on doit assumer seul toutes nos décisions. Personne n’est là pour assumer nos plantages, personne vers qui se tourner en cas d’hésitation, personne pour nous rassurer sur le bien-fondé de nos décisions.

Ne pas rester seul dans l’entreprenariat

Le premier conseil que l’on donne à un nouvel entrepreneur, c’est de savoir s’entourer. De ne pas rester seul dans entrepreneuriat, de rencontrer d’autres chefs d’entreprises. Ces entrepreneurs peuvent être de nouveaux créateurs, des entrepreneurs plus expérimentés, travaillant dans le même domaine que vous, ou pas du tout. L’important est de pouvoir confronter ses idées avec ses pairs et échanger autour des changements de vie que ce nouveau statut implique.

Il existe de nombreux réseaux dans la vie physique mais aussi dans la vie virtuelle. A vous de choisir quelle formule vous convient le mieux, quitte à combiner les deux !

Mon préféré c’est L-Start. L-Start a été créé en 2016 par Sophie Bernardo Courtin et Dominique Descamps pour répondre aux besoins spécifiques des femmes créatrices d’entreprise. Quels besoins précisément ? Et bien Sophie et Dominique se sont faites la remarque que bien souvent, les créatrices d’entreprise n’osaient pas « jouer grand », oser, investir, dans leur vie professionnelle, contrairement aux hommes. Pour celà, elles ont voulu créer une plateformer, un réseau pour les inciter à se lancer.

Avec L-Start, vous pourrez trouver :

  • Des outils pratiques pour lancer et développer votre entreprise
  • Des entretiens à tarif négocié avec des expertes pour répondre à vos problématiques (création de marque, business plan, communication, référencement, législation…)
  • Une communauté pour partager
  • Des recommandations de livres pour s’inspirer
  • Des mentors pour prendre un peu de hauteur sur son activité

Et tout cela pour un abonnement sans engagement de 16,90€ par mois.

J’ai testé, depuis septembre je suis abonnée et j’ai déjà pu bénéficier de plusieurs outils au top : une marche à suivre pour réaliser mon calendrier éditorial, un entretien avec une experte pour m’aider à faire mon business plan 2017, du mentorat…

Savoir où on va financièrement

Un deuxième conseil, cette fois ci, un conseil d’accro, pour réussir à passer outre la peur c’est… d’apprendre à dompter sa gestion ! Savoir où on va financièrement, quelles charges vont arriver, quelles ventes on peut espérer… Et oui, le budget, c’est encore plus indispensable pour une entreprise que pour une famille ! Avec un bon budget prévisionnel, vous savez où vous allez financièrement, vous pouvez anticiper sur vos revenus et corriger votre trajectoire au besoin.

Compliqué de faire un budget prévisionnel ? Je dirai plutôt que c’est le mot qui vous fait peur ! Mois par mois, pour l’année à venir, estimez vos ventes, vos charges et déduisez-en votre résultat.

D’ailleurs, je vous explique tout le mardi 28 février, à 13h00 lors d’un atelier d’une heure, en ligne, organisé par L-Start. L’objectif : qu’au bout d’une heure, vous puissiez faire votre budget prévisionnel et savoir comment va se passer votre année 2017 ! Pas disponible le 28 ? Si vous vous êtes inscrites, vous recevrez le replay et les outils directement dans votre boîte mail.

Les réservations se font ici : 6€ pour les abonnées L-Start, 12.50€ pour les non-membres.

A savoir, d’autres L-ateliers passionnants sont prévus pour les mois à venir !

Investir en soi

Je sais que ça peut être difficile lorsque l’on débute d’investir en soi. Investir dans des formations ou des coachings, ça paraît parfois comme de la dépense superflue.

S’il faut rester prudent, et ne pas investir les milliers d’euros sans garantie d’être satisfait, c’est pourtant indispensable pour deux choses :

  • Vous former dans les domaines que vous avez besoin de maîtriser pour vous faciliter la vie (gestion du temps, organisation, comptabilité, emailing…)
  • Faire évoluer votre état d’esprit pour rentrer dans la posture du chef d’entreprise.

Dit comme cela, ça fait très « gourou de développement personnel » et je vous invite fortement à ne pas prendre un accompagnement avec un coach sur un coup de tête. Mais il va y avoir des moments dans votre vie d’entrepreneur où vous allez vous sentir bloqué et un coup de pouce sera bien nécessaire !

Comment trouver un bon coach, un bon mentor ? Bonne question ! Faites déjà connaissance via son site internet, avant de demander un simple entretien sans engagement (même s’il est payant, mieux vaut payer une heure et demie d’entretien pour se faire un avis plus objectif que de s’engager sur 6 mois), demandez à d’autres collègues s’ils ont des noms à vous proposer… mais surtout, sachez sur quoi vous voulez travailler : votre état d’esprit d’entrepreneur, votre confiance en vous, votre rapport à l’argent…

S’entourer, apprendre à apprivoiser son budget, investir en soi… ces outils ne sont pas des baguettes magiques qui vont supprimer la peur de votre vie d’entrepreneur, mais ils vont vraiment vous aider à mieux la vivre ! Ne vous contentez pas d’en choisir un seul ;)

 

2 réflexions sur “Dépasser la peur d’entreprendre

  1. Ony dit :

    oh oui la peur, je la connais! comme tu dis, dans nos situations, tout est possible, tout est entre nos mains, et c’est angoissant…
    je suis entièrement d’accord avec ces points que tu soulignes, encore faut-il dépasser la peur pour avancer et mettre en place ces solutions, car la peur paralyse… mais je garde en tête que le meilleur remède contre la peur c’est justement l’action. car plus on attend et on ne fait rien, plus ça alimente et fait grossir la peur

  2. Aurélie dit :

    Bonjour Marina,
    Ca faisait quelques temps que je n’étais pas venue faire un tour par ici et je tombe sur cet article qui me parle particulièrement en ce moment ! Comme tu le dis, quand on est entrepreneur, on est seul par définition. Personne pour nous dire quoi faire, comment le faire et quand le faire (ce qui est plutôt bien) mais aussi personne avec qui partager ses peurs, ses doutes et ses joies. C’est à nous d’aller chercher des personnes avec qui interagir et communiquer. Finalement, l’entreprenariat nous oblige à être actif et autonome à plein de niveaux !
    Belle journée à toi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.