Pourquoi la crise n’est pas la seule responsable de votre situation financière

Et si la crise n'était pas une fatalité ? Voire même si c'était une opportunité pour reprendre son budget en main ?

Depuis 2008, la consommation en France va mal. Les prix augmentent, le taux de chômage aussi, et les fins de mois sont difficiles pour tout le monde. C’est forcément vrai, ce sont les journaux qui le disent. Ils parlent même de récession économique.

Donc si c’est la crise et que tout est cher, c’est tout à fait logique si 61% des Français sont à découvert au moins une fois par an.

Ce qui me dérange dans ce discours ? Cette impression tenace de fatalité. C’est la crise, il est donc normal de galérer. Les prix sont trop chers, le carburant flambe, les grèves s’accumulent. C’est un tableau bien noir non ?

Et si on se trompait de responsable ? Et s’il existait des solutions, certes peu glamour (enfin, c’est ce que vous pensez) mais simples et efficaces ?

De toutes façons c’est la crise

En 2007, la crise financière aux Etats-Unis à entraîné une panique économique mondiale, une chute des cours de la bourse et beaucoup de fermetures d’entreprises. Forcément ça n’aide pas à se sentir libre de profiter de son argent.

D’année en année, les biens de consommation courante nous semblent de plus en plus cher. D’ailleurs attendez, non, ça n’est pas depuis la crise de 2007, c’est à cause du passage à l’Euro ! Si forcément, c’est à cause de l’Euro si vous n’arrivez plus à finir vos mois….

Débranchez-vous

En plus si vous écoutez/regardez/lisez les informations, vous serez confortés dans cette idée que le monde va mal. Entre les incendies gigantesques, les attentats, les meurtres, les licenciements massifs… Stop ! Comment voulez-vous être un minimum optimiste si vous baignez dans ce discours catastrophiste ? En voyant tous ces événements sur lesquels nous n’avons aucune prise,  nous finissons par nous sentir impuissants devant chaque souci du quotidien. Je suis à découvert ? Forcément, avec les frais bancaires que ma banque me prélève…

Si vous êtes abonnés au journal télévisé ou radio matin, midi et soir, essayez donc une diète médiatique… 1 semaine sans regarder les informations, juste en choisissant celles que vous voulez vraiment voir. Je suis sûre que vous vous sentirez moins angoissés et plus optimiste.

Si vous repreniez le pouvoir ?

Oui, bien sûr qu’il y a des choses sur lesquelles nous ne pouvons pas agir. A mon échelle, je vais avoir du mal à éviter une fermeture d’usine. Cependant, nous ne sommes pas inutiles pour autant. Il reste beaucoup de domaines dans lesquels nous pouvons être de vrais facteurs de changement.

La hausse des prix et la baisse de qualité des biens, alimentaires ou de consommation ? Nous pouvons agir. Avec notre porte-feuille, en refusant d’acheter non-durable par exemple. En refusant de surconsommer parce que la promotion est intéressante. En reprenant un rapport plus objectif avec notre consommation. La facilité d’accès au crédit à la consommation est un leurre qui peut faire couler un budget, je le vois trop régulièrement.

En choisissant de mieux consommer, vous avez déjà là un premier outil pour rééquilibrer votre balance Revenus – Dépenses. Totalement indépendant et même carrément à contre-courant du discours ambiant.

Et si on se trompait de coupable en accusant la crise de notre manque d'argent ?

Et pour vraiment améliorer votre situation financière, et arrêter d’enrichir votre banquier, vous avez un autre outil, encore plus puissant : un budget.

Lorsque vous décidez de devenir responsable de vos finances, que vous établissez votre budget, vous prenez véritablement le pouvoir sur votre argent. Vous découvrez comment vous l’utilisiez jusqu’à présent, vous choisissez ce que vous voulez en faire. Vous devenez décisionnaires de VOTRE économie, vous vous démarquez car vous apprenez à gérer.

C’est ce que je vous propose avec ce blog et mes prestations : refuser la fatalité de cette crise économique pour devenir de véritables acteurs de vos finances et apprendre à utiliser votre argent pour vos projets, pour mieux en profiter. Vous embarquez avec moi ?

 

7 réflexions sur “Pourquoi la crise n’est pas la seule responsable de votre situation financière

  1. Betty dit :

    BOnjour ,
    J’ai sauté le pas pour obtenir cette formation en ligne en début d’annee. Décider à reprendre ma vie et mes finances en main. Et ça m’a beaucoup aidé. Paiement facile, les articles faciles à lire et à comprendre. Et le e-book qui est devenu une troisième bible. Et j’ai fini par trouver ma propre manière de faire mon budget et de gérer mes comptes. Je recommande absolument d’autant plus qu’il y a des vidéos. Bravo à l’equipe Marina!

    • Marina dit :

      Merci beaucoup pour ton commentaire Betty, je suis ravie que tu aies trouvé TA manière de gérer ton budget avec les outils que je t’ai transmis… L’équipe qui est derrière tout ça… moi en fait, je suis une touche à tout ;) (mais mes amis me donnent parfois un coup de main, ne seraient ce que que pour me supporter)

  2. Sosobio dit :

    Les choses ont ENORMEMENT changé, c’est certain… Je discutais hier de ce sujet avec un homme qui a 53 ans. Il me disait « j’avais une paire de chaussures, et un cadeau à Noël. Nous avions un flacon d’eau de cologne pour toute la famille. Nous allions une fois par an (pendant les vacances !) au restaurant. Maintenant ??? Ma fille de 14 ans a 9 paires de chaussures (d’été !!!), cadeaux de Noël nombreux. Elle a aussi plusieurs parfums différents. Elle ne veut que des vêtements et accessoires de marque… Et je vais au restaurant environ deux fois par moi… » Et tout cela nous paraît NORMAL, évident, hors de question de s’en priver ou de rogner dessus… La crise est là, OUI, mais notre manière de consommer a BEAUCOUP changé, et en très peu de temps !

    • Marina dit :

      Tu as tout à fait raison, c’est ce que me dit souvent ma mère. Lorsqu’ils ont fait construire leur maison, en 1975, ils se meublaient de récup’, n’avaient pas le téléphone, pas de loisirs à part les dîners entre amis où chacun ramenait un plat… et ont attendu quelques années avant de faire leur étage. Aujourd’hui, nous faisons des maisons tout confort avec du mobilier neuf dès notre première acquisition, nous abonnons à de multiples services et n’en profitons pas vraiment…

  3. Dominique de Je Mérite Mieux dit :

    Mais oui!
    Cessons de nous morfondre, la vie est si merveilleuse.

    Je proposes d’en finir avec deux choses, le :
    – C’était mieux avant (ben, en fait non)
    – S’intéresser trop avec ce qu’on ne peut pas changer

    à la place, se concentrer sur ce qui va bien, et sur ce qu’on peut influencer (vraiment) et les finances en font partie!
    On peut changer les choses à notre niveau , les rendre belles et agréables, pour enfin en finir avec le fait de subir ce qui se passe autour de soi, mais qui ne nous apporte rien.

    à très vite ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *