Créer des habitudes pour dépenser moins d’argent.

2 Fév 2022 | Actualités, Epargner et Investir, Faire des économies, Gérer son budget | 0 commentaires

Cet article a été rédigé par l’équipe du site d’Olivier Roland.

L’argent que vous dépensez ou épargnez est le résultat de vos habitudes.

C’est une bonne nouvelle, car cela signifie que vous pouvez vous inciter à épargner davantage.
Il n’est un secret pour personne que pour se muscler le corps, l’on a besoin de soumettre ses muscles à un exercice physique régulier.
tel un muscle votre esprit a juste besoin de pratique. En adoptant les bons exercices, vous pouvez renforcer votre santé financière et perdre une partie de votre anxiété liée à l’argent.

 

Voici comment créer de saines habitudes de gestion d’argent afin de moins dépenser dès aujourd’hui et pour toujours.

La mécanique des habitudes ?
La mécanique des habitudes fait référence à une action ou un comportement exécuté en mode “pilote automatique”. Cette action ou ce comportement a été exécuté si souvent que le cerveau a appris la leçon et peut le faire à votre place sans que vous n’ayez à y penser.
Illustrons ce principe avec l’exemple d’une personne qui tous les matin se lève, se brosse les dents, va faire son sport et prend sa douche. Machinalement, elle exécute toutes ses habitudes sans même à avoir besoin de piocher dans son capital volonté.
La mécanique des habitudes appliquée à la gestion de votre budget relève de vos comportements économiques automatiques, les actions que vous effectuez sans vraiment y penser.
Imaginez qu’en allant au travail vous vous attardez tous les jours devant un magnifique manteau en vitrine. Résister à l’envie de l’acheter puise dans votre capital volonté et génère une frustration qui découlera à terme sur un potentiel achat.
Mettre en place une habitude économique saine serait de ne plus passer par cette vitrine ou de ne plus regarder cette vitrine.
Les habitudes sont malléables et peuvent être modifiées par des comportements plus sains.
Avec de la méthode et un peu de détermination, vous pourrez implémenter quotidiennement des automatismes qui vous permettront d’assainir vos finances.

 

4 hacks à appliquer dès maintenant pour dépenser 40% moins que d’habitude.

Hack #1 : Faites le tri dans vos abonnements

Téléphone, Internet, Netflix, apps… Lorsqu’on dresse la liste des abonnements d’une seule personne, puis de tout un foyer, elle peut très vite s’allonger.
Rappelez-vous de cette application bluffante pour apprendre l’anglais que vous n’avez jamais le temps d’utiliser, est-ce vraiment rentable de la garder ?
Il est essentiel de faire le point au moins une fois par an sur vos abonnements :
ceux dont vous ne vous servez pas suffisamment (vous pourriez souscrire à une offre inférieure par exemple),
ceux qui pourraient vous coûter moins cher chez d’autres fournisseurs.
ceux que vous devez annuler.

 

Hack #2 : Évitez les alertes bons plans

On ne confie pas le poisson à un chat. Il ne résistera pas bien longtemps à la tentation.
Cette tentation est similaire à celle à laquelle vous soumettent les nombreux sites de vente de produits sur le net.
Il faut bien le reconnaître, ces offres sont quand même très tentantes. Après tout, elles ont probablement été rédigées par des spécialistes du marketing qui ont appris, avec l’expérience, à susciter le désir d’achat chez leurs clients.
Si vous succombez souvent à la tentation, alors désabonnez-vous. Il en est de même pour les SMS commerciaux. Généralement, vous avez la possibilité de répondre “STOP” ou de l’envoyer à un numéro pour vous désabonner.
Chaque fois que vous recevrez ce genre de message, désabonnez-vous immédiatement. De belles offres, il y en a quasiment toute l’année. Vous n’aurez donc aucun mal à en trouver quand vous serez réellement prêt à acheter. Surtout si vous programmez vos achats sur des périodes promotionnelles telles que les soldes d’été ou d’hiver…

 

Hack #3 : Plus d’argent liquide, moins de carte de crédit

Il y a quelque chose de particulier avec les cartes de crédit. On tape, on glisse, et hop, paiement effectué.
Ce petit bout de plastique est comme une “autorisation d’acheter tout et n’importe quoi”. Pas besoin de compter, pas besoin de calculer. Comment peut-on dépenser moins avec une carte de crédit dont toutes les caractéristiques vous sont faites pour faciliter la dépense ?
Pour éviter cela, engagez-vous à moins utiliser votre carte de crédit. Séparez vous en. Laissez-la à la maison quand vous sortez.
Privilégiez l’argent en liquide. Les billets de banque sont tout le contraire des cartes de crédit. Vous voyez clairement quand vous dépensez de l’argent. Vous voyez ce que vous dépensez et combien vous dépensez. Mieux, vous ne pouvez pas dépenser au-delà de ce que vous possédez réellement.
Résultat : environ 15% de dépenses annuelle en moins selon plusieurs études. (1) ; (2) ; (3)

 

Hack #4 : Définissez vos objectifs financiers précis

C’est bien de dire : “J’ai envie de dépenser moins d’argent”. Mais formuler de la sorte, cet objectif s’apparente plus à une bonne résolution de fin d’année inutile qu’à un acte responsable.
Pire, ce vague objectif est sur le court terme difficilement atteignable et génère par conséquent une frustration qui pousse à la procrastination.
Pour atteindre un objectif, vous devez le décomposer en petites étapes atteignables, mesurables, précises et définies dans le temps.
À chaque mini étape atteinte, votre cerveau relâchera une mini dose de dopamine pour vous récompenser. Ce dernier, en recherche de son prochain shoot, vous poussera à aller chercher votre prochaine étape pour continuer à avoir sa dose de dopamine.
Et c’est ainsi que vous créez un cercle vertueux vers vos objectifs financiers.
Savoir que chaque euro que vous économisez vous rapproche de votre objectif, vous encourage. La motivation qui en découle vous permettra de continuer à répéter les mêmes process chaque jour pour mettre en place des habitudes de consommation saines.

 

2 habitudes que votre banquier n’aimerait surtout pas que vous adoptiez

Les hacks qui vont suivre, il faut le reconnaître, nécessitent de la pratique et de l’expérience. Mais ils vous permettront d’économiser plus à travers de saines habitudes d’argent.

 

Hack #5 : Budgétisez

Le mot “budget” et tous les mots qui en dérivent n’ont pas très bonne réputation. Pourtant, l’objectif d’un budget, c’est de faire le point sur votre situation financière et de planifier en conséquence, la gestion de votre argent. Un bon budget inclut :
vos revenus,
vos objectifs financiers sur divers horizons de temps,
vos dépenses incompressibles,
la quantité d’argent que vous pouvez vous permettre de dépenser en petit plaisir,
la quantité d’argent que vous pouvez à chaque type de dépense,
etc.
Voyez-vous les mots dictature ou privation quelque part ?
Prendre l’habitude de se créer un budget et de s’y tenir est l’une des meilleures habitudes que vous pourriez adopter pour réduire vos dépenses.
Il existe de nombreuses techniques pour budgétiser ses dépenses : le demi-paiement, la bonne vieille technique des enveloppes, le 50-30-20. Vous êtes libre de choisir la méthode qui vous convient. De nombreux spécialistes recommandent notamment l’option du 50-30-20, la technique de budgétisation la plus moderne.
Globalement, cette technique consiste à allouer un pourcentage fixe de vos revenus à un type donné de dépense. En l’occurrence, 50% de vos revenus pour les dépenses fixes (loyer, repas, remboursement de crédit, factures, etc), 30% pour les dépenses occasionnelles (shopping, sorties au resto ou en magasin, etc) et 20% pour l’épargne.
L’importance de la budgétisation est telle que vous ne pouvez vous permettre de créer un budget une fois et de ne plus jamais vous en soucier. Vos revenus changent. Vos dépenses ainsi que vos objectifs également. Vous devez donc revoir régulièrement votre budget afin de l’adapter à tous ces changements.
Prévoyez faire la révision de votre budget en fin de chaque mois.

Envie d’être accompagné(e) pas à pas pour mettre en place votre budget ? Le Défi « 21 jours pour des finances Zen » est fait pour vous !

 

Hack #6 : Créez un système de dépense raisonné

Un problème après l’autre. Jusqu’ici vous savez déjà comment définir et suivre la quantité d’argent que vous pouvez vous permettre de dépenser. À présent, nous allons voir comment passer chacune de vos envies de dépense au peigne fin.
L’objectif, comme l’indique le titre de cette section, c’est de mettre en place un système qui vous tiendra à l’écart des achats compulsifs et des dépenses non nécessaires.
Premier volet de notre système, le planning de courses. Chaque fois que vous vous rendez dans un supermarché, vous vous exposez à toutes ces belles choses qui vous donnent envie dans les rayons. Au lieu donc de vous y rendre chaque fois que le besoin se fait sentir, faites une liste de courses et planifiez vos sorties afin de vous y rendre le moins souvent possible. D’un côté, vous limitez la tentation d’acheter plus qu’il n’en faut. De l’autre côté, vous apprenez à mieux vous organiser.
Ensuite, établissez une seconde liste. Celle-ci sera une sorte de liste de quarantaine. Chaque fois que vous pensez à acheter un nouvel objet, marquez-le sur cette liste, puis repensez-y au bout d’un mois (ou de 3 si vous préférez).
En avez-vous eu besoin pendant la période de quarantaine ? Pensez-vous que cet objet aurait permis une amélioration particulière de votre mode de vie, ces dernières semaines ? Avez-vous toujours envie de cet objet ? Passez cet objet de la liste de quarantaine à votre liste de courses… c’est à vous de décider maintenant.
Enfin, voici une mini question à vous poser qui fonctionnera pour certains d’entre vous.
En comparant le temps de travail avec le coût de votre achat, vous prendrez parfois conscience que la valeur que cet achat représente pour vous est inférieure à son coût d’acquisition.
Par exemple : Vous venez de craquer sur un manteau sublime. Vous êtes payés 10 €/heure NET. Il vous faudrait donc plus de 35h de travail pour vous permettre ce manteau à 350 €. Donc posez-vous simplement la question suivante : Est-ce que ce manteau vaut une semaine entière de travail ?
Pour aller plus loin… 2 autres hacks pour passer pro de la dépense contrôlée.

 

Hack #7 : Utilisez des applications de gestion du budget

Il existe aujourd’hui des centaines d’applications mobiles conçues pour vous aider à gérer votre budget. Les fonctionnalités dont disposent ces applications sont bluffantes. L’avantage majeur : le plus dur est fait pour vous. Vous n’avez plus qu’à suivre votre budget, non pas mensuellement, mais quotidiennement.
Essayez-en quelques-unes et trouvez celle qui vous correspond le mieux.

 

Hack #8 : Épargne, Virement et Automatisation

Mettre de l’argent de côté, c’est facile. S’y tenir et ne plus y toucher, c’est une autre histoire.
Heureusement, la majorité des banques aujourd’hui offrent la possibilité de définir des virements automatiques et de créer des comptes d’épargne bloqués.

Derniers conseils pour moins dépenser

 

Hack #9 : Admirez l’évolution

L’un des tout premiers conseils de cet article était de définir vos objectifs financiers. De temps en temps, il est également très productif de regarder derrière et d’apprécier tout le travail que vous avez fait, toute la quantité d’argent que vous avez pu mettre de côté. Même 1 € d’économisé, c’est déjà un pas en avant qu’il faut apprécier.

 

Hack #11 : Augmentez vos revenus

L’économie numérique offre désormais la possibilité de générer des revenus à côté de son travail salarié.

Source :
(1)- Monopoly Money: The Effect of Payment Coupling and Form on Spending Behavior / Auteur: Priya Raghubir – Joydeep Srivastava
(2)- Always Leave Home Without It: A Further Investigation of the Credit-Card Effect on Willingness to Pay / Auteur: Drazen Prelec1 – Duncan Simester
(3)-Do Payment Mechanisms Change the Way Consumers Perceive Products? / Auteur: Chatterjee – Randall L. Rose

Sur la même thématique…

L’épargne de précaution et l’inflation

L’épargne de précaution et l’inflation

Si toi aussi tu veux en apprendre d’avantage sur l’épargne de précaution et ainsi te sentir plus serein dans ta gestion financière quotidienne, alors cet article est fait pour toi ! Inflation, révision à la hausse du taux du livret A, pouvoir d’achat… pour voir un peu...

Faire son budget : la règle des 50/20/30

Faire son budget : la règle des 50/20/30

Parfois, quand vous voulez faire votre budget, vous me demandez s'il n'y aurait pas une formule magique pour calculer vos charges vitales, votre besoin d'épargne, votre endettement... Il y en a bien une mais elle n'est pas magique, c'est la règle des 50/20/30. Voici...

On en discute ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.