Les routines : Saint Graal ou fausse bonne idée ?

Depuis la découverte de Flylady, tout le monde n’a plus que ce mot à la bouche. Les routines. La mise en place de routines devient le graal qui vous garantira une vie plus zen. Avec l’approche de la rentrée, nous désirons tous redémarrer un quotidien plus serein. Cependant avoir une routine, malgré tous ses bons côtés, peut générer des effets négatifs.

Oubliez l’idée routine = train train quotidien. Une routine, ici, c’est une succession d’actions que vous faites par automatisme, sans avoir besoin d’y réfléchir. Se laver les dents après le petit déjeuner par exemple (enfin j’espère !). Débarrasser la table après le repas.  Dans l’idéal vous allez donc décider des actions à faire le matin au lever et le soir, et vous y tenir.

La wonderwoman d’aujourd’hui se doit d’avoir une routine matinale qui lui garantira efficacité, sérénité et succès. Si en plus elle cumule avec le Miracle Morning, elle gagnera au loto. Sauf que voilà, je trouve que trop de routine peut être ultra culpabilisant. Vous connaissez les Besteurs ? Un besteur c’est une personne qui a du succès dans tout ce qu’elle entreprend. Elle mange bio, fait du sport, enchaine réunions sur gros dossiers au travail, élève ses enfants en suivant les principes Montessori et bien sûr vit une vie de couple épanouie. Powa les décrit très bien dans son blog. Et la routine est la meilleure amie du Besteur.

Du coup, si vous n’arrivez pas à coller à 100% avec cette image, vous pouvez culpabiliser sur votre prétendu échec.

Je force un peu le trait car c’est vrai qu’une routine, ça aide à se simplifier les matins et à en faire le maximum possible sans trop y réfléchir. Aérer les chambres, passer un coup de lingette sur la douche, préparer le goûter pour le retour de l’école, passer un coup de balai… un peu de routine évite le chaos (qui a tendance à revenir plus vite qu’un cheval au galop), mais comment trouver l’équilibre ?

Contentez vous d’un cadre

Je vois fleurir sur le net des routines à rallonge, mais rien ne vous oblige à minuter vos routines aux cinq minutes. Pourquoi se mettre la pression dès le lever ? Pourquoi ne pas plutôt se contenter d’une to do list allégée avec le minimum vital ? Fixez le cadre de vos indispensables et n’en rajoutez pas trop. Soyez cohérents avec vos capacités matinales. Personnellement, il ne faut rien me demander avant mon 3ème café.

Quand je suis rentrée dans ma maison, j’avais fièrement créé une routine ultra détaillée qui devait me permettre de vivre dans une maison témoin sans me fatiguer. 3 mois après, ma routine n’a rien à voir avec mes prévisions mais malgré les travaux on n’est pas loin de la maison témoin (si on aime le style vintage et tapisseries déchirées…).

Halte au perfectionnisme !

Oui, vous avez le droit de ne pas aérer vos draps aujourd’hui si vous en avez la flemme. Non le monde ne va pas s’écrouler si vous n’avez pas passé le balai après le petit déjeuner. D’ailleurs, vous pouvez déléguer certaines missions, qui a dit que toutes les routines familiales devaient être assurées par une seule et même personne ?

Je ne vous dis pas de tout laisser tomber durant une semaine (vous le voyez revenir le chaos ?) mais d’être indulgents. Vous avez le droit de ne pas être en forme et de laisser certains items de côté de temps en temps.

Partez de l’existant

Malgré tout, une routine c’est bien pratique, alors comment créer une routine efficace mais pas prise de tête ? Et bien partez de l’existant : couchez noir sur blanc votre routine actuelle et voyez si en réorganisant les tâches vous pouvez gagner un peu de temps. N’essayez pas de vous rajouter des missions en plus, vous les introduirez dans votre quotidien une par une en laissant quelques semaines entre chaque nouvel ajout. Cela vous permettra de tester votre tolérance à l’organisation !

Et vous, vous avez une routine ? Vous êtes du genre minutée au 5 minutes ou plutôt freestyle ?

4 réflexions sur “Les routines : Saint Graal ou fausse bonne idée ?

  1. Marianne dit :

    Bonjour,

    Ma routine du matin est de prendre une douche complètement dans le moment présent. Mon mental ne vient plus me distraire de mon corps en m’obligeant à faire une to do list !!!
    Je prends soin de moi et rien d’autre !!!
    J’ai mis des semaines à y arriver mais voici 4 ans que c’est journalier, quel bonheur de commencer la journée, juste en communion avec soi et sans stress.
    A vous d’essayer

    Marianne

  2. Sophie Grenat dit :

    Je suis bien d’accord avec toi. Je fonctionne beaucoup avec les routines depuis plusieurs années. Par contre, j’en ai un nombre restreint que j’applique à certain domaine pour optimiser mon temps: courses, rangement, matin, sport. Ce qui me donne plus de temps pour le reste.

    Comme tu l’as dit, si ça ne me tente pas de les appliquer à un moment donné, je ne le fais pas :)

  3. Esthel dit :

    J’aime beaucoup les routines. Toutes mes tâches récurrentes en suivent une. Sans aller dans l’extrême « besteur » (je ne connaissais pas!) cela m’aide à ne pas m’éparpiller et à rester concentrée même au milieu d’autres sollicitations.
    Mais en effet, tes conseils de rester souple et partir de l’existant sont importants. Sinon les routines ne tiennent pas de toutes façons.

  4. Olivier de epargnersanssepriver.com dit :

    Impossible pour moi de vivre sans routine sinon je procrastine. Le matin, je fais ma leçon d’anglais et j’écris mon blog. L’après midi je fais mon sport et mes exercices d’échecs. Tout cela me tient à cœur mais si je ne me fixe pas de cadre la journée s’est passée sans que je ne fasse rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.