Une digital detox en douceur

4 Mar 2015 | Développement personnel | 10 commentaires

digital detox

Dimanche dernier c’était la journée sans réseaux sociaux. Une bonne occasion pour moi de tester mon addiction (je suis une vraie geek) en me passant de Facebook durant 24 heures et de profiter de cette petite digital detox pour faire le point.

Pourquoi faire une digital detox ?

Aujourd’hui, tout va beaucoup plus vite qu’il y a 30 ans. Avec internet nous pouvons être informé quasiment en temps réel de ce qui se passe de l’autre bout du globe. Télévision, radio, ordinateur, smartphone, 3G, 4G, Wifi… nous sommes hyperconnectés mais cet afflux d’informations, s’il n’est pas maîtrisé, peut devenir néfaste.

En premier, trop d’informations tue l’information. Notre cerveau, noyé sous les stimulations, n’arrive plus à faire le tri et c’est une véritable indigestion qui nous guette. On perd le sens des priorités, on mutli-task… On l’appelle ce phénomène : l’infobésité. Entre les informations à la radio, le journal télévisé, les blogs, les réseaux sociaux, il est impossible de passer à côté de ce qui fait le buzz, et qui sera oublié dans les 15 jours.

Le deuxième revers est que pour être plus « compétitifs », les média nous assaillent de ce qui fait tourner leur fond de commerce : les scénarios catastrophes et les faits divers. Quand avez-vous entendu une bonne nouvelle aux informations pour la dernière fois ? Du coup, sur toutes ces informations, notre cerveau retient majoritairement des faits négatifs. On s’étonne après que tout le monde soit pessimiste…

Ce flot continu d’informations entraîne un syndrôme qui commence à faire parler de lui : le FOMO ou Fear Of Missing Out. Littéralement, la peur de manquer quelque chose. C’est cette peur de manquer une information capitale qui nous pousse à vérifier notre fil d’actualité Facebook ou notre boîte mail aux 5 minutes.

Est-ce qu’il ne serait pas l’heure de faire une pause ? De reconsidérer notre rapport à internet et aux réseaux sociaux, notre rapport à l’humain aussi. Est-ce qu’il ne serait pas l’heure de redécouvrir l’ennui ?

Comment on s’y prend ?

J’avais pris conscience en octobre de ma consommation systématique du net, sans y réfléchir. Durant mes vacances, j’avais déjà commencé à limiter ma consommation d’internet : ne plus aller sur l’ordinateur « par défaut », mais parce que j’ai vraiment quelque chose à y rechercher, à regarder. Et vous savez quoi ? C’est fou ce qu’on peut avoir comme temps libre quand on n’est pas perdu sur Pinterest (je vous ai dit que j’étais une geek ? :D ) J’ai re-découvert que j’avais du temps pour lire (je suis tombée en amour avec le magazine Flow, j’ai du le parcourir en long en large et en travers au moins 10 fois), du temps pour continuer mon Project Life, du temps pour ne rien faire aussi…

Couplé avec les 24 heures sans Facebook, j’ai vraiment gagné en sérénité (même si le fait d’être en vacances m’a aidé pour le côté zen) et je me suis rendue compte que j’avais perdu le besoin/réflexe de checker mon fil d’actu à la demie-heure. D’ailleurs, depuis dimanche, je n’ai fait que 4 passages éclairs sur Facebook (note à mes amis/contacts : si si je suis toujours en vie !)

Une digital detox ça vous tente ? Déjà, essayez d’estimer votre addiction à internet et aux média. Pour cela le plus simple est de noter, sur une journée, quels sont les temps que vous avez consacré aux média : temps passé sur internet et à vérifier vos mails, temps passé à regarder/écouter les informations et essayez de distinguer si vous avez vraiment été attentif aux informations diffusées ou bien si c’était juste un fond sonore.

Une fois que vous aurez fait ce point, vous aurez déjà une estimation objective de votre addiction (ou non-addiction ;) ).

Dans un deuxième temps, avant d’allumer l’ordinateur ou la télévision, posez-vous la question : est-ce que je vais vraiment profiter de cet instant ? Est-ce que je vais rechercher des nouvelles, des renseignements ou bien est-ce que j’allume pour combler un vide ? Rien que cette petite réflexion va sûrement vous permettre de vous dégager du temps pour faire autre chose (et « ne rien faire » c’est aussi une occupation valable).

Au fait, vous pouvez aussi couper les notifications en continu de votre smartphone. Email, facebook, tweets : il vous suffit de désactiver le wifi et le mode « partage des données » (sur mon Samsung il s’appelle comme celà, je ne connais pas l’équivalent des autres marques).

Alors vous avez essayé ? Qu’avez-vous pensé ? Le silence, c’est plutôt chouette aussi non ?

Quelques liens pour en savoir plus :

Sur la même thématique…

On en discute ?

10 Commentaires

  1. ESTEVE

    Bonjour, je me suis effectivement rendu compte de mon addiction par moi-même il y a quelques mois!
    Votre blog et vos conseils me permettent de passer plus de temps pour ma maison (elle en avait besoin!) et j’ai recommencé à tricoter, des vêtements de poupée pour ma fille, écharpe, bonnets et gants pour toute la famille et déco pour la maison. ça fait du bien! Merci pour votre blog qui m’apporte beaucoup!

    Réponse
    • L'Accro du Budget

      Oui, tu as vu le temps qu’on gagne quand on n’est pas passif devant un écran (pc ou télé) :) Et on apprécie encore mieux les moments où on va se « poser » devant

      Réponse
  2. NiniDS

    C’est très tentant, en effet… et en ce moment, j’ai besoin de faire le point, comme cela arrive quelquefois, pour mieux rebondir ensuite…
    Pour les réseaux sociaux, je n’y suis pas, donc, c’est simple. Pour internet, par contre, ça va être beaucoup plus compliqué, je passe un temps fou à le parcourir pour différents sujets de loisirs créatifs, cuisine, lecture, etc.
    A suivre…
    Bises, belle journée.

    Réponse
    • L'Accro du Budget

      Tu n’as pas de profil sur les réseaux, tu gagnes au moins 30 minutes par jour pour tes créations :)
      Douce journée à toi aussi

      Réponse
  3. sandrine

    Cela fait deux ans que nous avons fait le choix de supprimer la télévision. En fait, nous en avons UNE, pour que les enfants regardent des DVD, mais nous n’avons plus d »antennes… On l’a supprimé le jour où mon mari à demandé à table à mes enfants de se taire car il n’entendait rien. On à réalisé que les priorité n’étaient pas les bonnes… Enfin bref, même si on était pas de gros consommateur , on a gagné beaucoup de temps et de tranquillité.
    Pour l’informatique, heu y’a encore du boulot, mais j’y travail :)

    Réponse
    • L'Accro du Budget

      Je ne regarde JAMAIS les actualités (ni la météo). On a arrêté de regarder les informations lorsque les enfants ont commencé à manger à table avec nous et il est hors de question qu’ils regardent ça. La télé nous sert principalement pour regarder nos séries et pour les dessins animés des enfants mais elle ne tourne pas en fond sonore. Le PC, moi non plus c’est pas gagné !

      Réponse
  4. Stéphanie

    Très chouette article Marina, merci !
    De mon côté, comme je travaille de la maison , j’ai mis en place des « plages horaires » pour consulter les différents réseaux sociaux et mes mails ;-) C’est une nouvelle habitude, donc ça prend un peu de temps pour la mettre en place mais on ressent très vite les bénéfices !
    Au sein de notre couple, comme nous sommes beaucoup connectés en semaine nous avons décidé de nous offrir une cure « detox » tous les we pour pouvoir se retrouver, se parler, se vider la tête aussi … Et c’est très chouette…
    Pour ce qui est de la télévision, je ne la regarde plus depuis que je vis à l’étranger et le sevrage n’a pas été douloureux bien au contraire !

    Réponse
    • L'Accro du Budget

      Merci Stéphanie !
      Bonne idée les plages horaires, je vais y repenser pour ma future organisation.
      Pour notre couple aussi, on a trouvé un arrangement : comme on couche les enfants vers 20h00, on s’accorde jusqu’à 21h00 de temps de « perso » et à partir de 21h00 on se rejoint pour la soirée :) Comme ça il peut « casser du gobelin » sur Diablo 3, et je peux alimenter mon blog un peu tous les jours, sans non plus s’oublier :)
      Bises à toi !

      Réponse
  5. corinne

    Complètement addict aux réseaux sociaux depuis que je tiens un blog ! il faut que je me soigne ! Et avec Instagram c’est vraiment terrible !!! Bon week end sans télé et ordinateur !

    Réponse
  6. Davidao

    Bravo Marina ! Bravo pour la prise de recul (pas évidente de nos jours…), bravo pour la volonté de corriger le tir et bravo pour pour tout ce que tu feras par la suite (car je suppose que tu ne vas pas t’arrêter là !). Tu a pris la voie royale vers la Digital Maîtrise et tu donnes envie aux autres de te rejoindre :)

    J’en profite pour te faire découvrir La pause digitale, la newsletter que j’ai créée, qui propose astuces et inspiration pour arriver à déconnecter :) http://www.la-pause-digitale.org/

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. 04/2016 … Encours – ManAel Création - […] il faut que je m’organise pour mes envies … je pense que je vais faire une petite digitale détox comme Marina…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.