7 façons simples d’épargner au restaurant

Aller au restaurant et réaliser des économies quand même ? 7 astuces pour dépenser moins

Bonjour à tous !

Je suis Roxane du Blog www.lesconseilsmoneydetati.be et aujourd’hui, j’ai préparé un article pour vous chères lectrices de l’Accro du budget. C’est un article invité (mon premier d’ailleurs) ! J’espère qu’il vous sera utile !

J’en profite pour remercier Marina de me donner l’opportunité de vous partager toutes ces infos ! MERCI Mariiina !! (Koeur Koeur Koeur – bref).

J’ai cru comprendre qu’il y a un bon nombre parmi vous qui sont auto-entrepreneuses et du coup je me suis demandée ce qui pourrait bien vous être utile au sujet des finances personnelles. Après avoir cogité (un peu, beaucoup, passionnément, et bien plus que pas du tout), je me suis dit paf, comme ça, d’un coup : LE RESTAURANT !)

Parce que, que vous soyez en couple, entre potes ou en RDV d’affaires, le restaurant fait sans doute partie des lieux où vous aimez sortir…

Pour ma part, depuis que je ne travaille plus et que j’ai découvert les coûts dépensés en restos par le passé, j’ai décidé de diminuer drastiquement la cadence voire même… de ne plus du tout y aller ! En tout cas, le moins possible.

Malgré tout, il arrive de temps en temps que mon amoureux ait vraiment très très envie d’un resto. Du coup, je craque. Et au final, on se fait quand même plaisir en passant un bon moment à deux autour d’un plat qu’on a pas dû préparer.

Pourtant, ça me travaille de dépenser mes sous en resto. Depuis que je me suis habituée à préparer moi-même mes repas et à faire mes courses, j’ai toujours l’impression de payer (beaucoup) trop cher les plats que je commande !

Du coup, en réfléchissant, je me suis rendue compte qu’il y a vraiment moyen de faire des économies au restaurant ! Si si si ! Et voici comment je m’y prends :

Profite des horaires du midi

Olivier et moi adorons un resto japonais du centre-ville. Et encore plus l’un de leurs lunchs. Et quand on a découvert que le lunch était servi jusqu’à 17h59 et qu’il ne coûte que 12 euros pour une entrée/plat (composé de thon gras- oui, je sais, c’est mal – et de sushis), on a pas hésité longtemps avant de nous donner rendez-vous en fin de journée au resto.

L’idée est d’arriver tout juste, de commander et de « luncher » vers 18h00. On a fait ça à de nombreuses reprises. Je crois que les restaurateurs commençaient à en avoir marre de nous voir. Le pire, c’est que le premier arrivé sur place, commandait pour les deux. Et il m’est déjà arrivé de me retrouver pendant 15 minutes avec les deux plats devant moi. Et oui, ils n’attendent pas ta tendre moitié pour servir les plats !

Evite au maximum les restos « à volonté »

C’est un peu plus cher que les restos normaux et c’est logique puisque tu as le droit de t’y empiffrer à volonté. Le hic, c’est que ton corps ne supporte pas bien ce genre d’over-dose de nourriture. Apprend simplement à manger moins. Mastique plus longtemps ta nourriture dans ta bouche à la place de l’engloutir et tu verras : plus besoin de restos à volonté (ni même d’ailleurs des portions servies habituellement) !

Evite les boissons

Au resto, on est souvent tenté d’accompagner son plat avec une bonne bouteille de vin ou un soda. Prix magasin pour le vin : 5 euros – prix resto : 10. Et pour le soda, on passe facilement de 0,75 cents à 3 euros…

Le calcul est vite fait. Oubliez tout ça et buvez de l’eau !

Bon je dis ça… malheureusement en Belgique, on ne peut pas demander de l’eau du robinet. Impossible d’avoir une carafe comme en France par exemple ! Du coup, l’eau est franchement pas meilleur marché (une bouteille doit tourner autour des 7 euros…).

Trouve un code promo en ligne

Pour reprendre un exemple d’un resto japonais (encore) où nous avons été au moins 5 fois en lui fournissant un coupon imprimé via son site internet et qui offrait -10% sur la note finale. Bon, à un moment, le restaurateur a quand même découvert le pot au rose (s’il y en avait un seulement !) et nous a demandé un peu énervé d’arrêter d’utiliser ses coupons !

Lorsqu’il a fait faillite. J’ai culpabilisé. Un peu.

Tout ça pour dire qu’il n’est pas rare de trouver un code promotionnel sur le site web du restaurant. Et sinon, il y a aussi moyen d’acheter une promo via des sites comme Groupons. Ce type d’offre est plutôt alléchante car elle permet aussi de découvrir de nouveaux restaurants où on n’aurait pas été spontanément.

Commande à emporter7 astuces pour continer à profiter du restaurant

Il arrive souvent que les plats à emporter soient un peu moins cher que sur place. Pourquoi ne pas commander à emporter et se préparer un repas de fête « comme au resto » mais chez soi ? Il suffit d’ajouter quelques bougies, une petite musique d’ambiance, de dresser une jolie table et de choisir une bonne bouteille !

Partage une entrée et un plat

Certains restaurants offrent des grandes portions. Du coup, pourquoi ne pas commander uniquement une entrée et un plat à se partager en deux ? Ça reviendra toujours moins cher que deux plats.

Et un petit dernier pour la route :

Repars avec un doggy bag

Oui, je sais, ce n’est pas du tout d’usage en Belgique. Mais si tu n’as presque pas touché à ton assiette (que tu as tout de même payé !), il n’y a pas de raison de ne pas pouvoir l’emporter ! Demande, cela ne coûte rien. Et il y a peu de chance que cela soit refusé.

L’avantage est que le lendemain, tu n’auras plus qu’à faire réchauffer !

A éviter bien sur dans les restos « à volonté ». Si tu ne finis pas ton assiette, tu risques de devoir payer pour tout ce que tu n’as pas mangé !

Donc voilà mes bons plans pour épargner quand on sort dîner. Il y en a surement d’autres (je suis preneuse évidemment ! Laissez vos idées en commentaire) mais celles-ci sont celles que je pratique depuis bientôt 1 an !

Et toi, tu as aussi des astuces pour faire des économies quand tu sors au resto ? 


Ps : si vous voulez apprendre à optimiser votre budget, la prochaine session de l’atelier en ligne « 21 jours pour des Finances Zen » débute le 11 septembre. Les inscriptions, c’est par ici !

5 réflexions sur “7 façons simples d’épargner au restaurant

  1. Julien dit :

    Bonjour, et merci pour ce très bon article.

    En effet, le doggy-bag n’est pas d’usage en Belgique, en France non plus d’ailleurs. C’est étrange car je reviens d’un voyage aux Etats-Unis et là bas c’est quelque chose de tout à fait naturel et normal. Je pense qu’il ne faut pas hésiter à le demander en France ou en Belgique, quitte à se faire regarder bizarrement pendant 30 secondes par les serveurs et clients, ce n’est pas grave : on ne les connaît pas et ils ne seront plus là le lendemain quand on fera réchauffer notre plat !

  2. Françoise dit :

    Pour les resto a volonté, a Bordeaux ils sont moins cher que les restaurants normaux, la semaine 13 € le repas et le week end 16 €. Perso quand avec ma mère on a envie d’un resto, on se fait un flunch (20 € à deux sans les entrées mais avec de l’eau) ou pizza paï (30 € à deux avec apéritif et comme boissons de l’eau). On va aussi à Ikea ou la pataterie. Pour ikea on y va aussi vers 11 heure et on prend un petit déjeuner 1 € 50 chacune et on ajoute deux ou trois viennoiserie en supplément cela nous fait un petit déjeuner à 4.50 € au grand maximum. Mais on ne mange pas le midi car nous avons l’estomac plein, nous n’avons plus ensuite qu’a faire nos courses. Un restaurant pas cher, c’est facile a trouver, si on abuse pas des boissons tels que apéritifs ou vin. Chez nous c’est toujours apéro sans alcool (moins cher) et de l’eau pendant le repas. Si on est vraiment trop juste, pas d’apéritif.

  3. Renard dit :

    En général, quand je vais au resto en famille avec mes enfants, je commande peu de choses à manger pour moi car je sais que je pourrais finir les assiettes des enfants, même les frites. Et si finalement ils finissent leur assiette, tant mieux pour eux et tant pis pour moi ;-)

    A l’époque d’un régime alimentaire strict, ma nutritionniste m’avait conseillé de manger une pomme ou un yaourt avant d’aller dîner au resto ou chez des amis, afin de ne pas être affamée en arrivant et de ne pas me jeter sur l’apéritif. En dehors de la raison du régime, cela permet de faire l’impasse sur les assiettes de charcuteries ou de tapas pendant l’apéro.

    Autrement j’ai parfois vu faire des choses que je n’aurais jamais osé demander : commander une pizza pour 2, en demandant bien 2 assiettes et les 2 parts dans chaque assiette, ou encore commander des profiteroles, souvent présentées par 3 (mais ça arrive par 2 ou par 4), mais aussi avec plusieurs assiettes, 1 profiterole par personne…

    Autre idée : prendre l’apéro chez soi avant d’aller au resto (attention sur le trajet avant et après le repas), ou encore, commencer à l’apéritif la bouteille de vin que l’on compte consommer pour la suite du repas, car parfois on ne finit pas sa bouteille en fin de repas (vu le prix des boissons au resto, ça fait mal), mais en plus ça évite de multiplier les boissons alcoolisées, les mélanges, et les calories associées, en plus de faire des économies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *