3 statuts pour créer son entreprise facilement

17 Août 2016 | Entrepreneur | 3 commentaires

créer son entreprise

Créer son entreprise, c’est compliqué et ça coûte cher. Et puis vous n’êtes pas sûr que ça marche et que vous puissiez faire assez de chiffre d’affaires pour vous payer. Mais savez-vous qu’il existe plusieurs moyens de se lancer sans trop de risques ? Auto-entreprise, portage salarial, coopérative d’activités et d’emploi : petit tour d’horizon sur ces différents statuts.

L’auto-entrepreneur

Vous connaissez sûrement le statut de l’auto-entrepreneur, qui existe depuis 2009. Il permet de tester son activité, même en temps partiel, en toute légalité et avec des formalités et des obligations allégées.

Le premier atout de ce statut, c’est sa simplicité pour s’immatriculer et faire sa comptabilité. Vous pouvez réaliser toute la création en ligne en moins d’une demie-journée et commencer à travailler pour votre entreprise dès lors. Les obligations comptables sont ultra-allégées : vous devez avoir un compte bancaire dédié à l’activité, tenir un livre des recettes et des factures pour justifier des encaissements et vous n’êtes pas soumis à la TVA.

Vous ne savez pas quel chiffre d’affaires vous allez réaliser ? Pas de problème, vous pouvez cumuler ce statut avec un emploi salarié (il vous faudra tout de même prévenir votre employeur pour vérifier avec lui qu’il n’y ait pas de clause de non-concurrence), même si vous êtes fonctionnaire.

Troisième avantage, et pas des moindres, c’est l’imposition. Avec le statut d’auto-entrepreneur, vous ne payez vos charges que si vous faites du chiffre d’affaires. Donc vous ne pouvez pas vous retrouver en négatif « juste » à cause des impôts.

A visiter : le portail officiel de l’auto-entreprenariat

Le portage salarial

Le portage salarial c’est pourvoir exercer l’activité de son choix en toute indépendance, mais en étant salarié d’une entreprise qui vous établira un bulletin de salaire.

C’est vous qui êtes responsable de votre recherche clients, de votre emploi du temps, de vos tarifs. Lorsque vous réalisez une nouvelle prestation, un contrat est signé entre le client et la société de portage salarial. C’est elle qui va facturer votre client à la fin de la mission.

Votre salaire sera calculé en fonction du chiffre d’affaires réalisé, avec une commission déduite pour la société de portage.

En général, ce sont plutôt les activités de services ou les prestations « intellectuelles » qui sont aptes à faire le choix du portage salarial.

Vous n’avez aucune obligation comptable, vous payez vos charges comme un salarié lambda et vous continuez à bénéficier du régime général de la Sécurité Sociale.

Avec la société de portage, on ne peut pas vraiment parler de création d’entreprise, mais vous bénéficiez de toute l’indépendance d’un entrepreneur.

A visiter : la section Portage Salarial de l’AFE (Agence France Entrepreneur, anciennement APCE)

La Coopérative d’Activité et d’Emploi

Le principe est le même que pour citation création d'entreprisela société de portage, mais vous êtes membre d’une coopérative et participez donc à la vie et aux décisions de celle-ci. De plus, vous bénéficiez d’un véritable accompagnement à la création et au développement de votre entreprise. Le but d’une CAE est de favoriser la création d’entreprise et vous permet de bénéficier de locaux, de conseils en gestion, en marketing…

Là encore c’est la CAE qui facturera les clients que vous aurez trouvé, votre bulletin de salaire sera fait suivant votre chiffre d’affaires. Vous restez donc bénéficiaire du régime général de la Sécurité Sociale.

Contrairement à au portage
salarial, vous pouvez créer votre entreprise qu’elle soit de services ou de ventes de marchandises avec une coopérative d’activité et d’emploi.

A visiter : la page dédiée aux CAE sur le site AFE

Quand on veut être indépendant et créer son entreprise, il y a donc des solutions pour se lancer sans trop de risques et tester le marché avant de monter sa multi-nationale ! Le portage et la CAE, si elles coûtent un peu plus cher, vous permettent vraiment de vous concentrer sur votre coeur de métier, mais comme pour le statut d’auto-entrepreneur, c’est vous qui êtes responsable de votre revenu, c’est à vous de rechercher vos clients.

Avez-vous déjà créé votre entreprise ? Quel statut avez-vous choisi ?

 

Sur la même thématique…

Faire une détox digitale

  J'ai parfois l'impression de n'avoir le temps de rien. Il est l'heure de se déconnecter, de faire une détox digitale, ou 'digital detox' comme on dit. J'aimerais profiter de temps libre pour lire, bricoler, jouer de la musique, mais la vérité c'est que ce temps...

On en discute ?

3 Commentaires

  1. Boris

    Bonjour,
    C’est très intéressant comme article. Je comptais me lancer l’auto-entrepreneuriat et cette publication me sera très utile. Merci pour ce partage.
    À bientôt

    Réponse
  2. Estelle

    Merci pour cet article, que j’ai naturellement partagé !

    Réponse
  3. Maud Le Stang

    J ai pu tester le portage salarial qui est une très bonne solution à condition d avoir un client fiable. Malheureusement ça n’a pas été mon cas. …. Mais très pratique .

    Merci pour cette article .

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Outils Offerts

Gagnez 10 €

Derniers Articles