La solution la plus simple pour avoir plus d’argent

Sur Pinterest, j’ai rencontré une nouvelle actrice de la blogosphère « budget » (on commence à être pas mal, c’est chouette !), Dominique Touré, du site « Je mérite mieux ». Coup du hasard, elle habite à Nantes, on en a profité pour se rencontrer lors d’un déjeuner. Nous partageons la même vision des choses : il n’y a pas de tabou ni de fatalité lié à l’argent, et avec de bons conseils et de la persévérance, on peut vraiment en profiter, quelques soient nos moyens.

Quelle solution pour avoir plus d’argent

Le loto? C’est mort.
L’héritage? Ce n’est pas à l’ordre du jour.
La promotion au boulot? Ce n’est pas demain la veille.
Quoi alors?

Avant d’en venir au vif du sujet, plongeons-nous, si tu veux bien, dans les trois courtes histoires qui vont suivre. Elles concernent trois familles françaises, lambda. Comment font les autres ? Attention, toute caricature ou ressemblance avec des personnages existants serait purement fortuite. Je précise qu’aucun des personnages n’a été maltraité pendant cette séquence, et qu’aucun jugement de valeur n’a été porté. Vraiment.

À retenir : Les chiffres sont donnés à titre indicatif, et ne reflètent pas la vérité vraie.

La famille Beaux-atours   

La famille Beaux-atours, se compose de 5 membres. Josée la mère est designer. Paulo le père est attaché territorial dans la fonction publique. Fifi, Riri et Loulou, leurs trois enfants – tous dans le privé, grandissent en voyant leurs parents dépenser sans compter.
Maman Josée gagne 6 500€ par mois, Papa Paulo en gagne 2 000€. Leur plus grand plaisir dans la vie : dépenser, encore et encore !
Etant donnés qu’ils ont une grosse capacité d’endettement, ils en ont largement profité. Ils cumulent les crédits et viennent de se payer leur résidence secondaire au Maroc. Ce dernier emprunt, a fait basculer les comptes du couple dans le négatif.
Aujourd’hui, leurs dépenses avoisinent : 9 000€ mensuelles, alors que leurs revenus sont de 8 500€.

La famille Beaux-atours, aime :

  • Miser tout sur leur train de vie,
  • Se faire plaisir, après tout, quand on aime, on ne compte pas,
  • L’excellence et le luxe

La famille Beaux-atours, n’aime pas :

  • Penser à l’avenir,
  • Se poser des questions à propos de son argent … pire : compter,
  • Penser à des choses sérieuses, telles que mieux gérer leur argent

La famille Manque-de-bol 

La famille Manque-de-bol se compose de 4 membres. Marcelle la mère, est chef de projet. Pierre-Marie le père, est chauffeur-livreur. Minnie et Daisy leurs jumelles, grandissent en voyant leurs parents se disputer à propos de l’argent.
Maman Marcelle gagne 2 000€ par mois, papa Pierre-Marie en gagne 1 500€.
Leur plus grand plaisir dans la vie : partir tous les ans dans le même camping, à Palavas-les-Flots, depuis plus de 15 ans. Propriétaires de leur maison, ils adorent aussi gâter leurs jumelles, après tout, elles sont ce qu’ils ont de plus précieux. Mais, entre les fringues, les sorties, l’argent de poche, les Manque-de-bol dépensent la totalité de leurs revenus.

La famille Manque-de-bol, aime :

  • La routine et les habitudes,
  • Les choses simples et carrées,
  • Regarder les jeux télévisés

La famille Manque-de-bol, n’aime pas :

  • Les imprévus,
  • Parler d’argent,
  • Les capitalistes

La famille Bien-vu

La famille Bien-vu se compose de 4 membres. Ghislaine la mère est caissière. Robert le père est manutentionnaire. Leurs enfants Bernard et Bianca grandissent en voyant leurs parents, avoir une vie simple, sans se priver ni manquer de rien.
Maman Ghislaine et papa Robert, sont tous les deux au Smic.
La famille est locataire du même logement HLM depuis 10 ans, autant dire que la hausse des loyers n’a que peu d’impact sur eux. Ils épluchent avidement les promotions du grand magasin, pour toujours profiter des meilleurs prix. Ils ont pris l’habitude depuis leur mariage il y a 20 ans, de mettre de côté 10% de leurs salaires, sur un compte épargne.
Ils possèdent donc un capital de 65 536€, ce qui leur permet de dormir sur leurs deux oreilles.

La famille Bien-vu, aime :

  • Vivre dans la sécurité,
  • Les promos et les bonnes affaires,
  • Les apéros entre copains, le vendredi soir

La famille Bien-vu, n’aime pas :

  • Regarder en arrière,
  • Mettre leur argent dans des choses inutiles,
  • Les politiciens

Moralité 

Comment ça des caricatures ? Bon ok, un chouïa, mais quoi ? Pour parler d’argent, on n’a pas besoin d’être archi-sérieux (chiant?) on peut se détendre et rigoler, non? Il y a quand même des choses importantes à retenir,  tout d’abord :

  1. Il ne faut pas se fier aux apparences, ce n’est pas parce qu’on a beaucoup d’argent, que l’on sait d’office, l’utiliser correctement.
  2. Les « petits revenus » savent parfois être les plus ingénieux, les barrières obligeant à davantage de créativité pour savoir les contourner.

Comment l’appliquer dans ta vie ?
Revenons à la solution la plus simple, pour avoir de l’argent. Tu noteras, que les premières idées (loto, etc…) étaient toute très improbables. Si l’on choisit de se créer d’autres revenus (passifs ou alternatifs), sois bien consciente que c’est une grosse somme de travail. C’est un investissement en temps et ça demande de faire des sacrifices. Il faut en être bien consciente : on n’a rien… sans rien. Ma vision des choses? Je la partage avec cette personne très avisée, qui a dit : les meilleures choses sont les plus simples.

Pourquoi aller chercher ailleurs, ce que tu peux te procurer par toi-même? Avoir plus d’argent c’est bien. T’occuper correctement de celui que tu possèdes déjà, c’est mieux. Il te servira à te construire la vie dont tu rêves. Si, si.

Comment économiser

Ton budget est déjà court et tu ne vois pas comment économiser plus d’argent? Je te donne dans cet article (sur le blog Maman & Argent, de la talentueuse Ony) des pistes concrètes pour te dégager de l’argent, sans avoir à vendre un de tes reins. Et Marina t’explique ici, comment réduire ton budget alimentaire par deux. Imagine.

Et si c’était VRAIMENT possible? Chaque mois, tu places davantage d’argent de côté. Sans effort. Chaque mois, tu génères plus d’intérêts, puisque tu augmentes ton capital régulièrement. Pendant ce temps, tu continues tranquillement le cours de ta vie. Le glaçage sur le gâteau? Voir ta précieuse cagnotte, grandir et se développer. C’est le synonyme que tu te rapproches à grands pas de ton but! Tu as peur de ne pas y arriver? Je te comprends.
Avant de réussir, voici le type d’idées qui nous polluent :

  • Ce n’est pas pour moi, ou encore : de toute façon, ça ne marchera pas.
  • C’est sûr, que si tu te dis d’entrée de jeu, que c’est voué à l’échec, ou que tu ne peux pas l’appliquer dans ta vie de tous les jours, la partie est perdue d’avance…
  • La peur fait partie de notre vie à tous. Et plutôt que de la laisser régir notre vie et nos choix, on peut réussir à la faire taire suffisamment, pour qu’elle ne nous empêche pas de passer à l’action.

Je pourrais t’écrire un roman, que ça ne changerait rien. Car il n’y a qu’un seul moyen de passer outre. Se jeter à l’eau. Ce serait tellement dommage, que tu passes à côté de ce qui est important pour toi, juste à cause de cela.

Comme je te l’ai dit, peu importe ce que je te dirais. La seule et unique chose qui te convaincra définitivement, c’est ton expérience. C’est elle, qui t’apprendra que tu peux aller bien au-delà, de ce que tu pensais. Elle te démontrera, ce que tu es capable de faire. Elle te fera voir, que tu peux être à l’aise en agissant et même que tu peux en retirer beaucoup de satisfactions.

Mais comment te donner la chance d’accéder à tes souhaits, si tu ne te fais pas assez confiance pour simplement, faire le premier pas?

Voici les deux étapes cruciales, qui seront les plus difficiles :

COMMENCER et NE PAS LAISSER TOMBER.

C’est tout. Le reste du système, s’alimente tout seul. Pour y arriver, consacre à ton argent une vocation précise :
Nomme-la ici : __________________________

« Pour moi, c’est me constituer un apport pour acheter du locatif. Ah et aussi mettre une piscine dans le jardin…) »
Marina

C’est peut-être, partir en Grèce, acheter cette magnifique cuisine design, ou t’offrir ce trench de créateur. Voici, de quelle manière, tu peux enclencher ta réussite :

  • Choisis ce que tu veux améliorer / essayer / réaliser
  • Note dans l’ordre, les actions que tu devras produire
  • Lance toi et fais-le (date butoir indispensable)
  • Expérimente / Ajuste
  • Recommence
  • Recommence encore, et encore

Le top? Ça marche aussi pour le reste… Je te réserve une surprise, en fin d’article, pour booster ton épargne. Mais avant cela, voyons d’abord, les avantages que tu vas tirer de la situation. Ce que ça change pour toi. Passons, le bénéfice immédiat d’avoir plus d’argent. Passons aussi, le bénéfice sur le long terme, de pouvoir réaliser tes projets.

Épargner c’est INESTIMABLE, voici pourquoi.

Regarde, as-tu déjà vécu ce genre de choses :

  • Tu te sens submergée par tes factures,
  • Tu as le sentiment que, ce que tu gagnes le 5, a déjà disparu le 10,
  • Une dépense imprévue? Tu ne sais pas comment la payer…
  • Tu te demandes où va ton argent, sans pouvoir y répondre.

Vivre sans ses angoisses et ses incertitudes, c’est possible.

Et, si tu es déjà passé par là, tu peux stopper ce cercle vicieux. Et apporter de la sérénité, dans ta vie. Car, avoir de l’argent de côté, donne de l’assurance, de la sécurité et du courage. Tu te sentiras en confiance, tu oseras faire plus de choses. Et par cause à effet, tu réussiras plus de choses. Et plus tu réussiras, plus tu te sentiras en confiance. Et plus tu te sentiras en confiance et plus tu oseras, et ainsi de suite…

En reprenant le contrôle, c’est toi, qui vas déterminer où va ton argent. Tu ne chercheras plus à le suivre, pour comprendre où il s’est dilapidé. C’est TOI qui vas lui indiquer quel chemin, que tu veux qu’il prenne. Et ça, ça change la donne. On est d’accord, que subvenir à ses besoins, n’est pas une option. Mais trouver du plaisir à la vie que l’on mène, non plus.

2 367 preuves que ça marche

Tu as bien lu. Pas une preuve, ni même deux. Mais bien 2 367 preuves que cela fonctionne. Marina les a fédéré autour de son groupe Facebook : Les Accros du Challenge 52 semaines d’épargne. Le but du jeu : remplir sa tirelire au fur et à mesure de l’année, s’encourager à tenir et partager ses résultats, le tout dans la convivialité et la bonne humeur. Elles sont, au moment où j’écris ces lignes 2 367 membres. Et ont autant de réussite à raconter.

Motivées, déterminées, elles ont toutes un ou plusieurs objectifs. Certains se ressemblent, d’autres sont très différents. Certains sont fixés pour le plaisir, d’autres par la nécessité du quotidien. Les participantes ont toutes compris les intérêts d’adopter ce système. Le challenge n’est pas simple à tenir pour tout le monde et ce n’est pas un problème, car il ne s’agit pas d’une compétition, encore moins d’un malsain voyeurisme, pour voir qui y arrive et qui se plante.

Parfois certaines sont déçues de ne pas y arriver à la même vitesse que d’autres, et d’autres fois, certaines se sont tellement prises au jeu, que cela leur ouvre de nouveaux horizons. Mais, toutes se donnent la peine d’essayer. Toutes parviennent à des résultats.

Elles sont solidaires et s’encouragent les unes, les autres. Elles se reboostent, dès que la motivation baisse. Encouragent les nouvelles, celles qui trébuchent et celles qui réussissent, sans distinction. L’énergie est communicative. L’état d’esprit, positif et inspirant. Le tout, permet de se dépasser. Le fait de « t’engager publiquement » à réussir est un puissant moteur. Ainsi, tu te challenges toi-même, tu te fixes tes objectifs. Tenir, développer de nouvelles habitudes, poster tes résultats. Tout ça, devient facile. La force de ce système? Tu es libre de faire de la manière qu’il te convient. À ton rythme, avec tes possibilités, tes envies.

Ça fait envie, non? Le challenge 52 semaines d’épargne, n’est qu’un exemple de ce que tu peux faire. Ce n’est pas une obligation. D’autres méthodes pour économiser existent. Injecte de la vitamine C ++ à ton épargne
Comme promis, au lieu de laisser ton argent dormir dans un coin, voyons comment lui donner un gros coup de boost.

Numéro Uno :

Fais le point sur l’épargne que tu possèdes déjà, si tu en as une.

Est-elle optimisée ?

Si tu as simplement un Livret A, pense très, très, très sérieusement à passer à quelque chose de plus rentable. Car, à dire vrai, si tu as une épargne qui ne te rapporte que des cacahuètes, cela à autant d’intérêt, que d’apprendre la langue des signes à un poisson… même très mignon.

Numéro Dos :

Trouve des produits d’épargne qui te corresponde :

Tu es audacieuse, téméraire et impossible :

La bourse est faite pour toi. L’avantage : tu peux investir progressivement. Oui, pas besoin d’avoir 100 000 € pour te positionner sur les marchés financiers.

L’inconvénient : l’opacité de ce petit monde très fermé. Mais nul besoin d’être un initié, pour y mettre un pied. Le bon plan, avant de te jeter dans la fosse aux lionceaux : l’espace formation (gratuit) de Binck, pour apprendre tranquillement, la bourse de chez toi. Il y a des webinaires, des vidéos, et le must du must : tout le langage obscur, expliqué de manière claire et synthétique (c’est quand même un peu lourd, au début, comme tout apprentissage, mais on s’y fait!)
Note importante : tu n’es pas obligée d’avoir un compte chez Binck, pour y avoir accès.

« Je vous conseille aussi la lecture de premiers ebook accessibles, tel que « Comment bien investir en Bourse même si vous êtes un parfait débutant » de Christian Dubois. Après, vous pourrez vous attaquer à l’excellent « La Bourse pour les Nuls » de Gérard Horny. Dans tous les cas, je vous incite à la prudence : ne vous ruez pas sur des produits sans les comprendre ! »
Marina

Tu es prudente, prévoyante et tu vises le long terme :

Une assurance-vie performante fera ton bonheur. L’avantage : c’est toujours le placement préféré des français, source Boursorama

L’inconvénient : plan-plan et beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît, dû à la multitude de choix.
Pour mettre un pied à l’étrier : sur les dossiers.com, tu peux comparer et choisir celle ayant le moins de frais (la gangrène qui ronge tes profits, niark, niark, niark) faire des simulations, trouver le placement par rapport à ton profil, etc..

Tu veux participer à l’économie, gagner de l’argent de manière utile, transparente et sécurisée :

Le crowlending est la solution (le crowfunding des entreprises, pour faire simple). L’avantage : archi simple d’accès, il suffit de t’inscrire en fournissant ton RIB (pour que tu puisses effectuer tes versements), un justificatif d’identité et de domicile, puis tu peux commencer à investir.

L’inconvénient : qui n’en est pas vraiment un (à mon sens), pour être performant, tu dois sans cesses réinvestir les intérêts que tu as touchés, dans de nouveaux projets. Ainsi, une fois le cercle commencé, tu l’alimentes régulièrement et tes profits ne font que croitre.

Pour savoir sur quel pied danser : voici un excellent article parut chez Nicolas d’Abc Argent, qui te permettra d’y voir plus clair. « Là où tu seras dans 10 ans, dépend de ce que tu fais aujourd’hui… ». N’oublie pas. L’argent, ce n’est pas le plus important dans ta vie. Mais, pour autant, ne méprise pas ce qu’il peut t’apporter. Permets-toi de réaliser ce que tu souhaites, en lui permettant de t’aider à y parvenir.

C’était Dominique Touré, du blog « Je mérite mieux« .

Pour être informée du lancement du blog, inscrit-toi sur place, puis télécharge la Formation gratuite «En finir avec les problèmes d’argent ».

 

Une réflexion sur “La solution la plus simple pour avoir plus d’argent

  1. Marie dit :

    Merci pour cet article mais les liens ne fonctionnent pas. Est il possible de les avoir en commentaires s’il vous plait ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *