Réduire son budget alimentation de moitié (ou presque)

budget alimentation bulle

Le budget alimentation c’est le second poste le plus important d’un ménage après le loyer. C’est parfois même le premier. En 2015, le budget moyen était de 365€. Par ménage ? par personne ? Je n’ai pas trouvé d’indication sur l’enquête de Sogefinance, le site de Sofinco. De mon côté j’ai pu observer des budgets pour une famille de 4 personnes allant de 300 € à 1 000€.

C’est aussi le premier budget sur lequel on va essayer de faire des économies. Ne cherchez plus, j’ai LA solution miracle ! Celle qui nous a fait passer d’un budget alimentation de 700€ mensuels à 400€, en un seul mois. 

Bon j’admets, cette solution n’est pas miraculeuse. Si vous êtes une lectrice assidue du blog, je suis même sûre que vous connaissez cette astuce. Elle est toute simple.

Faire ses courses une seule fois par semaine

Ce qui veut dire réservez dans votre agenda une plage horaire dans la semaine pour acheter de quoi manger dans la semaine et ne pas retourner dans les magasins en dehors de cette plage.

Parce que l’objectif des supermarchés, ça n’est pas de vous faire vivre mieux pour moins cher, ou de vous faire profiter du vrai prix des bonnes choses. Non leur objectif, comme toute entreprise, c’est de faire du chiffre d’affaires et du bénéfice. C’est normal c’est comme cela que l’économie tourne aujourd’hui.

Pour faire ce bénéfice les supermarchés vont vous inciter à dépenser plus. Vous savez comme moi que si vous allez acheter des lardons pour les carbonara de ce soir, vous allez profiter de la promotion en cours spéciale fête des mères, racheter des pâtes parce qu’il y a un paquet offert pour 2 achetée et ça ne perd pas, et puis tiens, là, il y a une offre de remboursement si je prends une paire de collants ET une BBcream ça vaut le coup !

Résultat votre paquet de lardons vous aura coûté 30 €, vous vous retrouvez avec 15 kilos de pâtes au placard et une troisième crème pour le visage. Et j’exagère à peine… c’est du vécu ;)

L’organisation est la clé du budget maîtrisé

Attendez deux minutes avant d’aller faire vos courses. Parce que parties comme ça, vous allez en oublier la moitié et vous retrouver en rupture de stock au bout de 3 jours. Prenez un papier et un crayon et commencez par lister 4 ou 5 repas que vous pourriez manger cette semaine.

Si vous n’avez jamais planifié vos repas, inutile de vouloir préparer vos menus midi et soir du lundi au dimanche, commencez simplement par lister quelques repas que vous aurez plaisir à cuisiner et manger. C’est moins intimidant et laisse libre cours à votre créativité.

Puis préparez votre liste de courses à partir de vos repas planifiés et ne l’oubliez pas ;) Ne vous inquiétez pas, vous n’allez pas mourir de faim si vous ne prévoyez pas les 14 repas de la semaine.

Le besoin de stocker

Les promotions en tout genre nous ont habituées à l’idée de « faire du stock » mais à mauvais escient. Auparavant, Caroline Ingalls faisait ses conserves de tomates car elle n’en n’avait des fraîches qu’en été. Aujourd’hui, des conserves de tomates vous pouvez en trouver toute l’année au magasin. De même que les pâtes, les légumes surgelés, le poulet rôti… laissez les supermarchés faire du stock, le stock c’est de l’argent qui est immobilisé. Et l’argent a besoin de circuler.

Oui les premiers temps, ça peut faire bizarre de voir son réfrigérateur et ses placards se vider. C’est aussi amusant d’observer comment on le ressent. Il y a un an, je stressais si mes placards étaient vide à l’idée de ne rien avoir à manger. Aujourd’hui ça m’amuse !

Respecter la règle du jeu pour économiser sur son budget alimentaTION

Donc pour diminuer son budget alimentaire de moitié il faut :

  • prévoir quelques repas pour la semaine
  • faire la liste de courses en découlant
  • aller se ravitaillant en évitant les promotions qui ne sont pas sur la liste
  • ne pas retourner en cours de semaine, même si on a oublié la crème fraîche.

C’est ce dernier point qui est parfois difficile, car il vous forcera à trouver d’autres alternatives mais c’est celui ci qui fera toute la différence.


Un peu perdue pour mettre en place ton organisation ? Découvre notre formation Destination Repas Zen

57 réflexions sur “Réduire son budget alimentation de moitié (ou presque)

  1. Jennifer dit :

    Coucou,
    J’ai adopté cette gestion « alimentaire » et c’est vrai que cela fait bizarre la première fois d’avoir son frigo vide, mais en fait pas si vide puisqu’on sait parfaitement ce qu’on va manger le soir même ;)
    Résultat dernier budget mensuel alimentaire j’ai été impressionnée des économies réalisées (malgré les vacances scolaires et donc repas du midi avec 3 enfants!!)
    Je ne regrette pas d’avoir adopté cette méthode !!

    • Marina dit :

      Quand je titre le billet « divisez votre budget par deux », j’exagère à peine n’est ce pas ;)
      OUi, le frigo vide, ça choque un peu au début… ce matin une copine est venue prendre un café à la maison, elle s’est servie du lait directement dans le frigo, elle a du penser qu’on était vraiment juste financièrement ^^ il doit reste 5 yaourts, 6 oeufs…
      Mais on trouve toujours !

  2. BitterSweet Geek Girl dit :

    Hello, j’utilise moi aussi ces petites astuces. En plus de ça, j’achète mes fruits et légumes au marché (les oignons y sont 3 fois moins cher au kilo par exemple) et j’achète aussi seulement des produits de saison.

    • Marina dit :

      Oui et les légumes sont bien meilleurs je trouve. D’ailleurs en parlant des oignons, on n’en jette plus à la poubelle. Avant, on prenait le filet de 500g mais en général le tiers partait à la poubelle car pourri. Désormais j’en achète un ou deux quand j’en ai besoin, je le laisse dans ma cuisine et il ne pourrit pas

  3. nadine dit :

    J’utilise cette méthode depuis une dizaine d’années et franchement les économies sont fabuleuses, on mange tout ce qu’on achète, fini le gaspillage.
    je prévois les 7 menus par semaine sur une page et puis je note les dates, ce qui fait que maintenant je n’ai plus qu’à reprendre les menus des autres années à la même époque que je modifie juste un peu, c’est encore du temps de gagner.

    • puech charlotte dit :

      et peut on avoir une ébauche de votre planning repas sur qq semaines?je suis en panne d’idée… si en plus c’est des recettes économiques c’est le top!

  4. Julie dit :

    Je suis sûre que c’est une très bonne méthode ! Je vais m’atteler à la suivre.
    Par contre pk ne pas acheter les promos ? Au final on dépensera plus non ?

    • Marina dit :

      Le souci des promotions c’est que ça peut te tenter à acheter quelque chose dont tu n’as pas besoin. Et que si tu as beaucoup d’un produit en stock chez toi tu peux être tentée d’en consommer plus.
      Exemple de la semaine dernière : on profite d’une super promo sur les lots de 2 tablettes de chocolats. 2 lots achetés le 3ème offert. Génial, 6 tablettes de chocolat pour le prix de 4 ! D’après toi, combien de temps ont fait les 6 tablettes ? Indice : nous sommes 4 à la maison et une tablette c’est 6 barres de chocolat. Oui, 6 barres. C’est moi ou les tablettes de chocolat étaient plus grandes dans mes souvenirs ?
      Et bien, ces 6 tablettes, on les a dévorées entre le vendredi soir et le lundi. Voilà voilà… Je te laisse aller lire le très bon billet d’Herveline sur les promos ;)
      http://www.sortezdevosconapts.com/2014/09/menus-9-pourquoi-les-promotions-ne-vous-feront-jamais-faire-de-vraies-economies.html

      • Valérie dit :

        En fait, pour les promos, ça dépend. Et une question qu’on peut se poser en ce qui concerne les promos est « est ce qu’il s’agit d’un produit que je vais plus consommer si jamais je l’achète en promo ».
        Exemple Le chocolat :) comme dans ton exemple. C’est clair qu’en règle générale, plus on en achète et plus on en consomme.
        Par contre si j’achète plus de café ou plus de lessive, il y a toutes les chances que je ne vais pas en consommer plus. Et je dirais pourquoi pas acheter en promo?
        Mais bon, c’est chacun avec ses habitudes de consommation…

  5. Kat de CBC dit :

    Nous vivons à la campagne et on se approche peut être un peu de Caroline Ingalls ;-), d’ailleurs L’homme de la maison coupe le bois ^^ … Faire nos conserves de tomates nous apparait plus judicieux qu’acheter des conserves (le cout écologique d’une conserve étant déplorable ) , et acheter en grosse quantité pour stocker (pâtes, riz, farine …) est aussi une meilleure solution pour nous qui ne vivons pas à coté des magasins et avons de la place pour stocker des bocaux…
    Pour le frais par contre on achète ce qui sera consommé dans la semaine .

    • Marina dit :

      Je viens d’aller visiter un peu ton blog, chouette ! Allez je te l’avoue : je rêve de pouvoir faire mes conserves de légumes, mais le potager ne m’aime pas :( donc sur 3 pieds de tomates l’année dernière j’ai eu genre… 5 tomates ? Bon, on dira que c’était une année pourrie hein et que cette année sera mieux !
      Le stockage je sais pas trop.. j’aurai un peu peur des mites non ?

      • Kat de CBC dit :

        Disons que pour stocker il faut être équipés (on ne l’est pas totalement encore ) . L’ideal est d’avoir une machine pour faire le vide d’air avec les sacs appropriés. C’est pas donné pour en avoir une de bonne qualité.
        Ce qu’on stocke on le fait dans de gros bocaux le parfait avec les joints plastique. Normalement c’est bien étanche.
        par contre pour éviter les mites et autres bestioles sympathiques je met toujours 24h au congélateur les pâtes, riz, légumineuses … 9a tue les oeufs de bébêtes s’il y en a .
        le potager est question d’expérience je pense … On en a pas encore vraiment ici . on rentre à l’instant d’une expédition punitive anti-limaces armés de pics à brochettes (beurk)

  6. Anne dit :

    j’essaie moi aussi de fonctionner de la sorte avec parfois quelques petits loupés.
    Par rapport aux promotions j’essaie de n’en « profiter » que quand le produit en promo est sur ma liste. donc ce n’est pas un achat « dicté » par la grande surface. ex : pour la lessive.

    j’ai aussi remarqué que le souci d’économie peut parfois aussi faire acheter plus :
    je ne regarde que les prix au kg ; en général plus le conditionnement est grand plus le prix au kg baisse. On a donc intérêt à en acheter plus. Ça fonctionne tant que c’est un produit que l’on consomme fréquemment ; mais quand c’est un achat/besoin ponctuel il vaut finalement mieux payer plus au kg car le tout petit conditionnement est in fine moins cher.

    • Marina dit :

      Anne tu as raison : parfois il vaut mieux payer plus cher au kilo si c’est quelque chose dont on se sert peu.
      Par contre, avant d’acheter en promotion ou en gros conditionnement, vérifiez les prix au kilo. Oui, parfois, le produit qui n’est pas en promotion est moins cher que celui en promo, et aussi, parfois, le plus gros conditionnement est plus cher au kilo… soyez vigilants :)

      • Anne dit :

        oui tout à fait d’accord, et je pense que c’est pour ça que les « promos » ne sont pas placées dans les rayons à côté des autres produits il faut être motivé pr prendre le temps de contrôler les prix).
        Dans notre Lecl* le fromage rapé est presque 1€ moins cher le kg quand on prend les tout petits paquets en accordéon et pas les gros ….

        • Marina dit :

          C’est exactement ce type de comparaison qui me fait dire que l’emballage et le sur-emballage, ça n’est pas inventé à la base pour nous faciliter la vie mais surtout pour entretenir un gros business ! Ca me rend dingue des exemples pareils !

  7. Tellou dit :

    Aie aie aie. Je fais partie des « stockeuses ». Surtout dans le congelateur. En general, je cuisine des plats le WE pour pouvoir les consommer en semaine. Et le congelateur et les placards stockent des produits pas prets a etre consommes, mais prets a etre cuisines. Exemple des legumes surgeles, voire de la viande (blancs de poulet au congel..).
    Par contre, un a deux mois avant les vacances d’ete, je me pousse a vider les placards et le congelateur en disant : je n’achete rien, je vide d’abord. Ca fait du bien aussi.

    • Marina dit :

      Ah oui mais là c’est du « stock intelligent » : parce que c’est une économie de temps et d’énergie de cuisiner en double ou en avance pour congeler et manger des plats maison même si on n’a pas le temps.
      Pour la viande, il faut juste être vigilant à ne pas du coup en cuisiner plus que prévu parce qu’il y en a au congélateur.

  8. Sonia dit :

    C’est une idée que j’ai adopte depuis plusieurs mois, avant je faisais les courses tout les 15 jours, mais je n’arrivais jamais à finir mes semaines pourtant mon budget était énorme.
    Maintenant je me fais un planning de repas sur 1 mois du lundi au vendredi pour le soir uniquement, je fais ma liste de course complète (viande et surgelé compris), et je ne retourne plus au supermarché avant le mois suivant je fais avec ce que j’ai, il y a toujours des choses en plus dans les placards.
    Je suis passé d’un peu plus de 600€ de course par mois à 250-300€ viande compris.
    Ca nous permet de ne pas acheter trop et en doublon et de manger plus sainement car nous visualisons la quantité de viande consommée… Ça évite de faire des steaks frite quand on ne sait pas quoi faire à manger et parce que c’est ce qui me vient en premier en tête lol
    C’est vrai que la mise en place est un peu longue, mais maintenant je me suis faite une liste de ce que je sais cuisiner pas besoin de réfléchir sinon je reprends mes anciens planning.
    ;)

    • Marina dit :

      Je suis un peu pareille : si je n’ai pas mes repas de prévu, je ne sais pas quoi préparer à manger, et ça tourne autour des pâtes ou du riz. Ou alors mes poellées « improbables » avec 2 légumes, 1 céréale et 1 légumineuse. Ou dahl de lentilles corail.
      Par contre, nous avions tenté de faire nos courses pour 2 semaines et on se rendait compte qu’on mangeait tout en à peine plus d’une semaine (CF les 6 tablettes de chocolat mangées en 3 jours…). Comme quoi, chacun a son rythme, l’essentiel étant de prévoir ses repas !

  9. Caroline dit :

    Eh bien moi j’ai encore plus régressé avt tout pareil, de grosses courses pr etre soi-disant tranquille (car j’ai horreur des grandes surfaces !) , puis je suis passée par la case « menus à la semaine » et des ennuis de santé avec une perte motrice (momentanée ouf) m’ont fait prendre un virage différent !
    Mtn j’ai chez moi,hormis l’épicerie seche, de quoi mangér pour 2 jours ! Et je dépense entre 5e et 10e /jour pour nourrir une famille de 4 (voire 5 certains jours) et en bio avec de la viande de boucherie !
    les courses me prennent à tout casser 15 min mais contrairement à avant c’est ds le calme du village ou sur le marché, et puis mtn je suis exigeante je pinaille meme sur le bio, je veux du local, de la sueur de front pas un maraicher qui trouve tout à rungis
    je suis devenue la nana qui boycotte à tout va mtn ^^ et au final de boycotter les multinationales, les pesticides, le plastique et j’en passe eh bien bonjour les économies !!

    • Marina dit :

      Tu as largement gagné en qualité en privilégiant l’ultra-local ! Et si tu me dis qu’en plus tu économises, tout bon. Par contre, tu vas tous les jours faire ton marché ? au quotidien ça n’est pas pesant ?

  10. V. dit :

    La base ce sont les listes : ne jamais faire ses courses sans liste et puis établir la liste des courses grâce à la liste des menus. On ne mange à la maison que le soir, donc je prévois 5 plats. Pour ce qui manque il y a les restes ou le repas joker (pâtes, dahl de lentilles…).

    Mon challenge du mois est d’aller 2 fois au supermarché, mais… je vais au marché chaque semaine. Le marché ce sont des courses qui ne me dérangent pas. On prend l’air, on papote. Je diminue mes achats de viande et poisson. J’en prévois pour 3 repas maximum par semaine. Mon challenge se passe bien et je pense le reussir.

    Mais je ne comprends pas bien d’où viennent ces économies réalisées, car précédemment, même si j’allais au supermarché chaque semaine, je n’achetais jamais autre chose que ce que j’avais sur ma liste. On ne prend pas moins de repas à la maison. Et on n’avait pas de gaspillage.

    • Marina dit :

      Hello Verane, j’adore prendre le temps d’aller au marché et je déteste aller au supermarché ;)
      J’ai une théorie pour tes économies : quand tu achètes au marché ou en bio, que tu fais du fait-maison, ce sont des ingrédients de base, sans additif. Quand tu achètes au supermarché (et que tu regardes les ingrédients) tu te rends compte qu’il y a des additifs qui rajoutent du poids mais pas forcément de nutriments…
      J’ai fait le test sur une bête pâte brisée maison/commerce : étonnament avec une part de quiche maison on était plus calé qu’avec une part de quiche à la pâte du commerce (je les avais faites en même temps, donc même appareil).
      Donc, le fait maison, ça nourrit mieux, et tu manges moins :)

  11. Aurélie dit :

    Bonjour Marina,

    C’est vrai qu’on a parfois tendance à vouloir faire des stocks alors qu’on n’est plus en temps de guerre depuis bien longtemps ;) La peur de manquer est tenace! Moi ce que je fais depuis quelques mois, c’est de faire mes courses sur internet, ainsi je ne suis plus tentée par ce que je vois en rayon et ça m’a permis de diminuer pas mal mon budget courses.

    Bonne journée

    • Marina dit :

      Hello Aurélie,
      oui le drive aussi ça permet de beaucoup diminuer et je remarque aussi une évolution de leur stratégie commerciale. Par exemple, mettre des produits courant en rupture de stock longue pour « t’obliger » à aller au magasin, et te proposer des produits associés en plus.

  12. Aline dit :

    Bonjour, je trouve que c’est une bonne astuce surtout pour les personnes qui se laissent facilement tenter par toutes sortes de promos (comme moi) :). Cette étude donne d’ailleurs quelques indications sur les alternatives qu’adoptent les Français pour réaliser des économies : https://www.youtube.com/watch?v=rKD0W3awG90 . Je te souhaite une très bonne fin de journée !

  13. Emilie dit :

    700 euros de budget alimentaire c’est juste ENORME!!!
    Je vais faire les courses une fois par semaine, je vais chez le primeur pour les fruits et légumes et chez le boucher. Quand il me manque des choses, je refais quelques petites courses. Mon budget est d’environ 70/80 euros par semaine pour 3 et on mange bien! Quasiment que des plats maison donc ça réduit la note!
    Je suis de celles qui achète « raisonnablement » les promos, utilise des bons de réduc, fais les 100%remboursés…
    Et j’ai aussi mon petit potager. D’ailleurs, si tu veux quelques astuces je te mets le lien de mon blog :
    https://lejardindemilie.wordpress.com/
    Bonne soirée
    Emilie

    • Marina dit :

      Merci pour ton partage, oui 700€ ça peut paraître énorme, mais je t’assure que lorsque tu ne suis pas ton budget à la semaine, que tu ne planifies pas et que tu retournes faire tes courses plusieurs fois dans la semaine, c’est très vite arrivé.

    • Amble dit :

      Je comprends mieux les 700 euros puisque vous avez un potager. Les 12 kg (au moins) de tomates récoltées ,nous ont permis de faire des économies (envirn 3 à 5 euros /kg en grande surface). Mais sans potager la facture gonfle. Je ne parle même pas quand un enfant a des intolérances alimentaire.
      Bonne continuation

  14. David dit :

    Ca fait un moment, que je n’ai pas refait le budget alimentation.
    Concrètement, habituellement, on fait 150€ en biocoop, pour environ 3 semaines.
    Complété par disons 100€ de course en parallèle en magasin proche (pain, produit de base, un peu de viande)
    Complété également par 50 à 100€ de courses périssable/exceptionnel : légume/fruits principalement, un peu de foire quand on y va, ….

    Par contre, pas encore de potager (prévu, mais pas encore fait).
    Et un vieux verger pas très diversifié (4 noyers, et que des pommiers, dont la moitié à cidre…)

    Donc peux faire beaucoup mieux, mais pas tout de suite! ;)

  15. virginie dit :

    Merci pour ton article.
    Je l ai partagée avec mes amies sur facebook ça pourra peut être aider ma petite soeur.
    Moi j étais une super méga giga sur consommatrice. Alors le stockage les promotions etc… Je me faisais toujours avoir.
    Puis j ai rencontré une collègue a fond dans le bio, upcycling, fait maison etc… Et depuis bah franchement je suis presque devenue une intégriste du bio ecolo naturel mdr.
    Je boycott tout ce qui ressesemble de près ou de loin a de m industriel que ce soit dans la façon de vendre ou dans l immeuble en lui même.
    Par exemple je vais faire mes courses au marché ou petites épiceries (maghrebines pour ma part) que dans le carrefour express juste a côté de la maison et franchement je suis passée de 450€/mois d alimentaire a entre 75€ et 135€/mois pour moi seule mais fini les sodas, petits plats préparés industriels et cie.
    Grace a des allergies alimentaires et des intolérances je suis obligée de soit cuisiner moi même soit ne pas en manger donc pas forcément le choix mais j ai jamais aussi bien mange et surtout ben ça me coûte pas un bras en tout bio et végétarien. Des fruits des légumes et des légumineuses quand j y pense lol.
    Bon par contre étant seule il m arrive souvent d avoir des légumes qui commence a faire la tête dans le frigo alors je les prépare pour les mettre au congelo car je déteste jeter de la nourriture. Puis c est agréable d avoir des poivrons en plein hiver vu que je n achète que de saison.
    Une amie m a dit de tenter le tout surgelé mais je suis pas sure que ce soit top pour la santé même en bio et surtout niveau prix je pense pas que je pourrais diminuer lol

  16. Stéphanie Gratadou dit :

    Bonjour,
    j’essaie depuis quelques mois différentes façon de faire mes courses tout en économisant mais c’est un échec total.
    C’est un vrai casse-tête pendant un mois j’ai fais mes courses toutes les semaines en définissant un budget de 125 € par semaine (on est 5: 2 adultes 2 ados sportifs et un enfants de 8 ans) sachant que mon mari mange tous les midis à la maison et mon fils de 8 ans et moi le mercredi midi ainsi qu’une enfant de 7 ans et le week-end on est 5 midi et soir .
    Mon budget n’est jamais respecté je le dépasse de 200 à 300 € .
    J’ai essayé comme toi de tout vider ,mais les enfants remplissaient ma liste il m’a fallu 2 caddys toutes les 2 semaines et là mon budget explose!!! mois d’août 900 € sachant que j’ai eu du monde 2 semaines!!!
    Pourtant je cuisine et j’ai un petit jardin, une ferme près de chez moi pour les oeufs et les volailles je traque les promos sur les pubs( et non je ne suis pas adepte du stop pub) je vis à 20 km du 1er supermarché. Je jette rien on fait soirée restes.J’ai essayé le drive mais souvent il manque des articles ce qui m’oblige à aller dans les magasins et là mon budget est vite dépassé car je me dis je prend ça m’évitera d’y revenir pour économiser un peu d’essence mais j’y arrive pas. Mais toutes mes tentatives se soldent par des échecs, j’aimerai ne pas dépassé 600€ avec produits d’entretiens et de toilettes et nourriture est-ce irréaliste????? Merci de tes articles et de tes conseils

    • Marina dit :

      Bonjour Stéphanie,
      est-ce que toute la famille est impliquée dans les courses et l’alimentaire ? Par exemple, ici je préviens : j’achète de la pâte à tartiner à la Biocoop (qui me coûte un bras et demi), mais quand il n’y en n’a plus, tant pis, le pot doit faire au minimum 3 semaines… En parents indignes, c’est vrai que nous achetons très peu de gâteaux et friandises car lors de nos visites (1 à 2 fois semaine) chez les grands-parents, les enfants se gavent bien :) JE pense que ça fait une bonne piste d’économie.
      Le problème quand tu achètes plus qu’il n’en faut, c’est que du coup, tu consommes beaucoup plus. Je m’explique. Si j’ai l’habitude d’acheter une tablette de chocolat par semaine, mais que pour profiter d’une promo 2+1 gratuite, j’en achète 3, tu peux être sûre que les 3 seront mangées dans la seminaine ! Je n’aurais donc pas fait d’économies, puisque qu’au lieu d’acheter une tablette pour ma semaine, j’en aurai acheté 2…
      On fait une webconférence gratuite ce jeudi sur youtube, tu peux nous y rejoindre https://www.youtube.com/watch?v=KZjfdtP_UjE&feature=youtu.be !

  17. Callens dit :

    Nous avons beaucoup d’animaux consommateurs de fruits et légumes à la maison; ce qui représente un fameux budget. Mon compagnon m’avait déjà dit plusieurs fois d’aller au marché pour économiser. Je ne m’y étais jamais forcée, par manque de temps et parfois d’envie. Une amie, dans le même cas que moi, m’a un jour expliqué combien elle payait ses fruits et légumes au marché. La semaine d’après, je me rendais au marché et j’avoue que j’ai été stupéfaite de la différence de prix. Dorénavant, chaque semaine, j’y vais et mon budget fruits et légumes a bien diminué.

  18. Pamela dit :

    Bonjour Marina !

    J’ai adoré cet article qui m’a fait mourir de rire surtout le passage sur Caroline Ingalls.
    Depuis que j’ai des enfants je fait mes menus pour la semaine, mais au cours du temps mon organisation c’est un peu effrité (grossesse, accueil d’un nouvel enfant, reprise du boulot…) et c’est mon mari qui s’est occupé des courses avec carte blanche… Et un jour nous nous sommes retrouver avec pas moins de 10 kg de pâtes…
    Nous avons écoulé le stock en quelques mois (nous sommes 7 alors ça va assez vite…)
    Et puis je suis tombée sur ton article… Et grosse prise de conscience : Moi qui voulais un placard avec des réserves… en cas de … famine ? Bah je suis en train de vider tous mes placards et mon congélateur…Bref je désencombre mon frigo, mon congélateur et mes placards « réserves en cas de disette »… Et je m’aperçois que je peux encore tenir un siège sans avoir besoin d’aller faire les courses !!! Et voir mes placards vide me remplisse de joie et de bonheur (aussi paradoxal que cela puisse paraître !).
    Alors merci pour cette prise de conscience (je le savais déjà mais se l’entendre dire/le lire ça fait une grosse différence…) et mon budget alimentation te remercie !

    Ton blog a été pour moi un vrai déclic, cela fait deux ans que je te suis mais le temps que la prise de conscience ce fasse et bien ce n’est qu’aujourd’hui que je prends enfin du plaisir à faire mes comptes et à réaliser que oui : je peux acheter une voiture neuve sans que cela ne soit un problème, que je peux demander un crédit à la banque pour faire construire notre maison sans avoir peur d’une n-ième réponse négative. Alors oui ce n’est pas facile mais ça change la vie pour quelque chose de mieux !
    Du coup j’en profite : MERCI pour tes conseils !!

    • Marina dit :

      Hello,
      bravo pour ta prise de conscience, j’imagine aussi que 7 personnes à la maison, ça « rassure » de faire du stock… mais il faut qu’il tourne ce stock !
      Je suis contente de te l’entendre dire : oui ça change la vie de mieux gérer son argent, mais ça vous êtes les seuls à pouvoir le faire. Encore bravo à toi

  19. Amaurea dit :

    Méthode à tester. Je vais la mettre en pratique dès le mois de Juillet.
    Il est vrai que je suis en panique quand les placards et le frigos se vident, j’ai tendance à le sur-remplir et à en jeter une partie. Hors ayant 3 ogres à la maison (un mari et deux enfants) je ne peux pas me le permettre. J’ai un budget courses assez restreint. j’espère sincèrement pouvoir diviser ce budget par deux.
    Merci pour vos conseils.

    • Marina dit :

      Si tu as un budget restreint, ne pas sur-remplir et ne pas jeter va te faire réaliser des économies monstrueuses ! Vérifie tes stocks avant de faire tes courses ;)

  20. Arlet dit :

    Bonjour !

    Il est quand même bon de rappeler que :
    – manger local ne signifie pas forcément bien manger, car la qualité des producteurs varie en fonction des endroits.
    – faire des réserves est économe pour les denrées alimentaires non périssables, car cela permet d’acheter moins cher au kilo (notamment pour les 15 kg de pâtes en exemple, ça ne pose aucun problème de conservation).
    – lorsqu’on sait se limiter à son besoin et ne pas craquer sur les promotions inutiles, la fréquence des courses n’a aucune influence sur le budget.
    – les produits ultra-locaux se vendent directement chez le producteur, donc il faut faire plus de trajet pour faire ses courses (dépense en carburant supplémentaire pour ceux qui utilisent la voiture).
    – les produits de bonne qualité sont un peu plus chers que les produits bas de gamme, donc il faut parfois choisir entre la santé de son portefeuille et la santé de son corps.

    Par contre :
    – cuisiner soi-même est la première source d’économies : je fais mon pain, mes yaourts, une partie de mes légumes, les poules se chargent des œufs et tous mes plats sont faits maison.
    – je réduis mes dépenses en boisson (pas de consommation d’alcools, pas de sodas, uniquement des jus de fruits pour le petit-déjeuner et de l’eau minérale)

    Et je me retrouve à moins de 200 euros par moins à 2 adultes + 1 chat.

    • Marina dit :

      Merci pour ces rappels Arlet, on est bien d’accord sur l’essentiel ! Cependant je suis persuadée que manger local permet d’avoir des aliments plus frais donc plus riches nutritivement (mais c’est mon avis personnel, rien de scientifique !)

  21. mllelilie dit :

    Je fais mes courses au drive et je vais adopter cette méthode. .de plus mon drive propose des DLC courtes 7 jours…De coup ça rentre dans ma semaine donc nickel c’est moins chère. ..☺

    • Marina dit :

      Tu nous diras le mois prochain de combien a baissé ton budget alimentaire ? Forcément, il faut réussir à se passer des ingrédients oubliés, mais cela peut stimuler ta créativité ;)

  22. Abc dit :

    Oui bon je fais déjà tout ça et j’en ai toujours pour au moins 400 par mois, c’est beaucoup trop je suis à découvert un mois sur 2, il faut descendre à 200. (ce qui me reste quand l’edf tombe)

  23. Abc dit :

    Arlet je fais comme toi (sauf pour les oeufs impossible d’avoir des poules où je suis et aps non plus la place de cultiver des légumes donc obligé de les acheter) mais pour le reste c’est tout à fait ça, or je depense quand meme au moins le double, meme en comptant essence entretien et parfois vetements et autres (quand je trouve un bon slim noir taille haute bien coupé à 15 euros ou mon copain une veste de bonne qualité ou de la peinture chez nos on prend du moment qu’on en avait besoin et que la qualité est bonne), j’ai l’impression de ne pas etre douée. J’essaie d’avoir une alimentation végétarienne et de la bouffe correcte, pas de pâtes aux lardons ou de malbouffe, que des produits de base mais je craque sur les jus de légumes et fruits… ce n’est pourtant pas cher mais le probleme vient peut etre de là.

  24. wama dit :

    Bravo les filles, moi je suis incapable de faire une liste de mes menus.
    Nous sommes une famille de 5 (3 enfants entre 6 et 11ans). On dépense en moyenne 800€ et plus si on reçoit ou que c’est les vacances scolaires (1000€). On achète 70% de bio en grande surface. On achète aucun plat préparé, pas d’oeuf, on a des poules.
    J’aimerais réduire mon budget alimentaire mais je n’y arrive pas. Les enfants mangent de plus en plus.

  25. Arys dit :

    Bonjour,
    J’ai du mal à croire qu’acheter fruits et legumes au marché revienne moins cher (en plus je suis timide donc j’évite les contacts autant que possible et puis peut on se servir soi meme ? ) j’habite une ville touristique bourgeoise, les loyers sont chers les dentistes aussi, 2 boutiques sur 3 sont des épiceries de luxe aussi j’ai tendance à croire que question marché ce n’est pas mieux, une fois j’ai acheté un gouda au cumin coloré en bleu aux halles une fortune j’ai vu exactement le meme chez leclerc au tiers du prix !
    Quant aux menus quelle prise de tete. Pourtant me activités sont plutot cérébrales mais dès qu’il s’agit de cuisine ou de bricolage ça m’ennuie telelment que je n’y comprends plus rien et ne retiens rien, alors faire des menus :p… Mais si vous affirmez que c’est une bonne solution et que ceux qui ont essayé ont constaté un mieux je vais me forcer car je ne m’en sors pas à cause de cette maudite bouffe, je suis souvent à découvert à cause de ça avec ce qui reste une fois les factures payées avec l’edf 1 mois sur 2. Pourtant je ne fais pas de folies, suis vegetarienne et ne vais jamais chez les bio, je fais tout chez lid aldi noz et le rayon bio de l’hyper et que des aliments basiques quant aux occasionnels c’est chez noz à un prix des plus corrects. Je e demande comment ceux et celles qui habitent en region parisienne survivent, car déjà il suffit d’etre dans un coin à touristes avec beaucoup de riches retraités pour que ça flambe, les revenus serrés passent à la caisse comme les autres. Meme les Amap sont super chères ici.

  26. Emmanuelle dit :

    bonjour,
    j’essaie actuellement de limiter la note car nous sommes 5 à la maison, dont 3 enfants de 8-10 et 12 ans mais qui mangent autant que moi (3 garçons, sans surpoids pour autant!). L’un deux est coeliaque (régime sans gluten restrictif et à vie) et je dois donc fournir ses repas pour l’école. je prévois également mes repas pour le boulot (nous bossons 5j/7 mon mari et moi) et ceux de mon conjoint… En gros, on mange à 5 sur les courses sauf 2 de mes enfants qui déjeunent à la cantine en période scolaire.

    Je ne parviens pas à dépenser moins de 180 à 200 € / semaine. J’en vois hurler, hein !Voici comment je fonctionne : je prépare les pains sans gluten de mon fils (achat de farines variées en biocoop ou autres : riz / coco / teff etc… qui coûtent UNE BLINDE), je cuisine quasi tous leurs goûters (gâteaux etc).. pour le petit dej de mon petit coeliaque, j’ai le choix entre un paquet de céréales (si je ne veux pas lui acheter de truc trop merdique gavé de sucres) à 4,90 € le paquet de 350g, ou les faire moi-même… je privilégie la seconde option, il me faut acheter des flocons d’avoine certifiés sans gluten, faire du granola maison etc… ou du pain que j’aurai fait ou gâteau … et il a un très sérieux coup de fourchette…

    Pour les fruits et légumes, je les achète en local dans un magasin de producteurs, ou chez un petit producteur bio à 10 minutes de chez nous… Je suis convaincue de leur qualité supérieure, mais il faut reconnaître que c’est plus cher ! Nous consommons énormément de fruits et légumes… Par conviction et aussi parce que nous nous sentons beaucoup mieux comme ça, nous ne consommons plus de lait de vache… les enfants mangent donc beaucoup de fruits… au petit dej c’est lait végétal… je reconnais que je les achète car avec tout ce que je cuisine j’atteins mes limites en terme de temps … Mais un litre de lait végétal c’est 2€ contre beaucoup moins pour du lait de vache !
    On a un potager mais pas énorme donc ce n’est pas ce qui nous fait économiser…

    On est très axés nourriture saine donc les pots de purée d’oléagineux, graines diverses etc… ça coute très cher… je limite un max mais bon… Les enfants ne sont absolument pas difficiles et mangent de tout (aussi bien de l’artichaut que des blettes ou des épinards) et je veille à ce qu’ils en mangent tous les jours, …ce qui a un coût !

    En bref, j’ai décidé pour cette rentrée de freiner les enfants sur le nombre de fruits mangés… et de me remettre à une planification assez « stricte » pour les menus (je planifiais grosso modo jusqu’à présent pour ne pas perdre de temps ni en courses ni le soir à la maison en rentrant du boulot), en espérant réduire de 20 ou 30 €/semaine le budget nourriture… mais ce n’est pas simple ! Si vous avez des pistes, je suis preneuse…

    J’avoue que je ne vois pas trop comment diminuer mon budget …

  27. Maman Marmotte dit :

    Pour ma part, plusieurs choses nous permettent de ne pas dépasser 110 € hebdo (nourriture+hygiène et produits ménage) pour 4 et moi qui mange à la maison tous les jours et ma fille 2x/semaine le midi + gamelle du mari quand les tickets resto sont épuisés 10j/mois :
    -Faire des menus du week-end du soir et globalement visualiser les repas du midi
    -Cuisiner plus de parts le week-end pour avoir des restes déjà faits ou partiellement
    -Viré 95% de ce qui est produit transformé cuisiné et faire du fait maison au maximum (même du pain 0,80 €/pain de 500g). Plus de plats cuisinés ni de gâteaux industriels, ni pizzas, quiches ou pâtes à tartiner etc. Je les faits moi-même.
    -utiliser 2 drives à proximité pour les produits de base ce qui permet de comparer les prix à distance et contrôler le montant avant de valider le panier… ça permet de reporter certains achats moins urgents.
    -achat des fruits et légumes dans des magasins dédiés.
    -Diminuer la part de viande par repas. (- de 100g/personne par jour) et + de protéines végétales.

  28. haumont catherine dit :

    Grand Mamé je vis seule avec une petite retraite ,j’habite en haute savoie et c’est un région très chère mon hlm 590 euros pas apl.mutuelle 141euros. je ne dois pas dépenser plus de 20 euros semaine ,pas facile !Pour les yaourts j’ai acheté de l’aguaaguar et avec du lait je fais des yaourts qui ressemblent un peu comme aspect aux flanbyes ,sinon je vais chez lidl pour légumes et fruits.Je ne manche pas de jambon ou autre produit de ce genre et pratiquement pas de viande.Si vous avez des idées je prends …merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.