Les bienfaits du désencombrement

désencombrement maison

Le minimalisme est à la mode et on est tous en train d’inspecter notre intérieur pour savoir ce qu’on pourrait éliminer pour désencombrer. Mais même si on n’est pas minimaliste, le désencombrement a des bienfaits que vous ignorez peut être.

On allège sa décoration

Désencombrer, c’est se débarrasser des objets inutiles, cassés, qui ne nous apportent plus de joie. Exit le vieux vase ébreché offert en cadeau de mariage que vous ne savez pas où poser pour ne plus le voir. Adieu la collection de bibelots qui accumule la poussière et vous prend trop de temps à nettoyer…

C’est parfois un peu difficile de se séparer de certains souvenirs, ou bien on garde au cas où… si vous hésitez à jeter, vous pouvez le ranger dans un carton hors de votre vue. Si ça ne vous a pas manqué durant 6 mois, c’est que vous pouvez définitivement vous en passer.

Quand vous faites le tour de votre maison après un désencombrement vous vous apercevez :

  • qu’il ne vous reste que des choses que vous aimez vraiment (et que votre intérieur vous ressemble)
  • que vos pièces vous paraissent plus vastes car elles ne sont plus encombrées

En plus vous gagnez du temps sur le ménage !

L’énergie circule mieux

D’après le Feng Shui, nous sommes entouré par une énergie vitale ( le chi) qui influe sur notre vie et notre santé. Il existe des façons d’aménager sa maison et même son jardin, qui permettent d’améliorer la circulation du chi et donc notre santé, notre vie amicale, familiale, notre prospérité…

Et le chi, tout comme nous, a du mal à circuler dans un intérieur trop encombré. D’ailleurs, lorsque vous accumulez des « coins à bazar » vous accumuler des zones de chi « négatif ». D’ailleurs.. ça ne vous fait pas penser à un certain évier de la méthode FlyLady ?

ON recompose sa garde-robe

80% du temps on ne porte que 20% de ses vêtements. Ce qui veut dire que 80% de nos vêtements ne nous servent pas ! Et sont perdus dans la masse… en désencombrant votre garde-robe vous verrez mieux les associations de vêtements que vous pourrez faire et vous serez sûr de ne porter que des vêtements dans lesquels vous vous sentez bien et qui vous vont.

Pourquoi ne pas tenter la garde-robe capsule ?

On a l’esprit plus clair

Vous n’avez jamais remarqué ? Une fois que vous avez fini un grand nettoyage, même si c’est juste celui des placards de la cuisine, vous vous sentez l’esprit plus clair. Comme si ces encombrants encombraient aussi votre esprit. Je pense que cela vient du fait d’accomplir une tâche a priori désagréable, chronophage, qu’on se sent dans l’obligation de faire. Du coup, on se sent fier de l’avoir fait.

On peut gagner de l’argent

Mais forcément ! Lorsque l’on fait un grand désencombrement chez soi, on peut en profiter non pas pour jeter mais pour vendre ce qui nous est inutile mais encore en bon état ! Et ce qui n’est pas vendu, ne le jetez pas : pensez à Emmaüs, aux recycleries, au Secours Humanitaire.

Alors vous désencombrez ce week-end ?

9 réflexions sur “Les bienfaits du désencombrement

  1. Bulle_Virtuelle dit :

    Je suis adepte du désencombrement depuis 2 ans, j’ai encore du chemin à faire mais je suis assez contente de ce que j’ai fait. Et je confirme que l’on gagne pas mal de temps pour le rangement. Mercredi soir, j’ai débarrassé ma table de cuisine et le dessus de mon buffet et c’est un plaisir depuis quand je rentre dans ma cuisine.

    • Marina dit :

      J’ai repris l’habitude de ranger ma cuisine « impeccable » tous les soirs, je gagne du temps le matin et aussi de la sérénité. Parce que lorsque je me lève, je vois tout cet espace clair et dégagé (et je sais que je n’ai pas de vaisselle à ranger !)

  2. Laura WB dit :

    Je désencombre très très souvent ! J’adore ça !!
    Je me suis fixée un challenge l’année dernière : ne garder que ce qui me sert.
    Pour y parvenir, je me pose deux questions :
    – Si je devais déménager demain à l’étranger, qu’est-ce-que j’emmènerai ?
    Et :
    – Suis-je capable de faire la liste de mes biens sans en oublier ?
    Ces deux petites interrogations me guident dans mon tri au quotidien !
    #ledésencombrementc’estlavie ;-)

    • Marina dit :

      La question du déménagement est effectivement un bon moyen pour faire un tri radical ! C’est celle que je me posais quand j’ai préparé mon vide-grenier.
      Ce qui m’interpelle à chaque fois que je désencombre c’est « comment ai-je pu acheter tout cela ? »

  3. Aline dit :

    Je ne sais pas pour les autres, mais j’ai beaucoup de mal à me séparer de mes affaires personnelles même si elles ne me servent plus à rien :P.

  4. Linette dit :

    Voila qq temps que je désencombre, j’aime donner à mes amies qui vont se servir des objets si non cela va chez Emmaüs (cadeaux de mariage, souvenirs de vacances !!!). Par contre je collecte les tissus que je transforme en cadeaux « utiles » : sac a bibliothèque, à courses, pochette de sac, coussins, plaid etc. qui vont aussi chez mes amies. Et puis en décoration le peu c’est bien, l’espace est un luxe, l’encombrement étouffe.

  5. Juliette dit :

    J’ai énormément de mal à désencombrer. Vous le connaissez le couplet du « on sait jamais, ça pourrait servir » ? En plus, depuis toute gamine, je ne jette rien, même ce qui est cassé … « On sait jamais … » Du coup, comme je vais devoir déménager prochainement, et dans un endroit beaucoup plus petit … Ca risque d’être compliqué …
    Bizarrement, le seul domaine où j’ai très peu de mal à jeter, c’est le vestimentaire.
    Mais tous ces petits trucs dans les placards qui ne me servent qu’une fois tous les 2 mois, ça …
    Et comment faites-vous quand vous êtes attachés sentimentalement à certains objets, mais qu’ils prennent de la place ? Moi c’est mes vieux playmobils, je n’en ai jetés aucun, sauf qu’ils me prennent la moitié d’un placard quand même.
    Sur le principe, je sais qu’il y a plein de trucs que je pourrais jeter, donner ou vendre, mais j’ai énormément de mal à mettre en pratique mes bonnes résolutions. Une astuce pour moi ?

    • Marina dit :

      Une des choses que tu peux faire, c’est de mettre dans un carton toutes ces choses que tu gardes « au cas où ». Tu laisses ce carton de côté durant 6 mois, 1 an, et si au bout de tout ce temps tu n’en n’as pas eu besoin, c’est que tu peux t’en détacher définitivement.
      Demande toi ce qu’évoque l’objet que tu ne veux pas jeter pour toi. Est-ce que tu as besoin de cet objet pour te souvenir de tes vacances ? Ou bien leur souvenir est vraiment gravé pour toi et donc tu n’as pas besoin de support ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.