Optimiser son budget pour être plus riche

 

On se dit toujours que si on gagnait plus d’argent, notre vie serait plus facile et justement, on n’aurait plus de problèmes d’argent. Ou du moins pas les mêmes problèmes, des « problèmes de riches », comme j’aime en plaisanter avec mes copines (« Je prends quoi pour sortir, la Ferrari ou la Porsche ? Et l’hôtel, 4 ou 5 étoiles ? « ).

En réalité, ça n’est pas de gagner plus d’argent qui va enlever par magie TOUS vos soucis d’argent. Temporairement ça va vous soulager. Mais sur le long terme, si vous n’avez pas un budget optimisé, vos soucis risquent de revenir.

La solution miracle pour ne plus avoir de problème d’argent c’est…

… non il n’y a pas de solution miracle. Bon, à part gagner au loto.

Mais par contre, vous avez un outil qui va diminuer vos soucis d’argent : votre budget. Avec un budget optimisé, vous allez pouvoir anticiper et réduire votre stress financier. Un budget optimisé, c’est quoi ?

Un budget optimisé

Un budget équilibré, c’est un budget où au minimum vos revenus couvrent vos dépenses, voire sont supérieures à vos dépenses.

Si vous regardez les différentes catégories du budget à télécharger (Cliquez ici si vous ne l’avez pas encore), vous remarquerez que j’ai distingué les dépenses vitales des dépenses accessoires.

Une dépense vitale, c’est une dépense que vous ne pourrez pas reporter au mois prochain si votre budget est trop tendu. Impôts, assurance, loyer, mais aussi alimentaire, carburant, frais de garde… Attention aux abonnements : les boxs ou abonnements télévision ne sont pas des dépenses vitales. Lorsque vous y aviez souscrit, c’était un choix « loisir » et non pas « vital ».

Une dépense accessoire, c’est une dépense que vous avez choisi de faire (ou bien qui vous est tombé dessus et qui n’était pas prévue). Typiquement, c’est une dépense loisir, vêtement, décoration…. une dépense accessoire, vous pouvez la décaler au mois prochain si votre compte est dans le rouge (si, on peut survivre un mois de plus sans un nouveau jean).

Optimiser ses dépenses vitales

Même si vous ne pouvez pas choisir toutes vos dépenses vitales, vous avez tout de même un peu de marge de manoeuvre sur certaines. Alors oui, pour le loyer ou le crédit, à part déménager ou renégocier ça va être compliqué mais il y a des catégories sur lesquelles vous pouvez agir.

L’alimentaire

C’est souvent le poste sur lequel on a souvent le plus d’amélioration à faire. L’idée n’est pas d’acheter des produits premier prix ou de cumuler les bons de réduction pour payer le moins mais d’apprendre à s’organiser pour réaliser de vraies économies sur le long terme, totalement indépendant des promotions en cours.

Des pistes ici :

Les assurances

S’il y a bien un poste où il faut réfléchir avant de se ruer sur le moins cher du marché, c ‘est celui ci. Avant de signer  votre nouveau contrat, assurez-vous que les garanties offertes vont être suffisantes pour vous et vérifiez les franchises. Assurance voiture : est-ce que l’âge de votre véhicule nécessite une assurance tout-risque ? Voulez-vous une assurance 0 km ? Si vous roulez peu, spécifiez-le à l’assureur, certains font des forfaits petit kilométrage…

Les impôts

Non pas que vous puissiez les diminiuer , mais si votre situation professionnelle a radicalement changé n’hésitez pas à contacter votre centre des impôts pour voir s’il faut réajuster votre impôt sur le revenu prévisionnel.

De même, si vous voyez que vous allez avoir du mal à régler une échéance, demandez si un étalement est possible.

Téléphone-internet

Un abonnement que je considère comme une charge vitale. Je vous rappelle la base de la pyramide de Maslow ? Wifi et batterie !

Pour votre forfait mobile, évaluez votre consommation de données (pour le surf sur internet lorsque le wifi n’est pas dispo) et vos nécessités en appels. Avant de vous engager sur l’achat à crédit du dernier smartphone, vérifiez que les mensualités passent dans votre budget, même si vos revenus baissent.

Dans l’idéal, une fois vos dépenses vitales otées de vos revenus, il vous reste une marge suffisante pour épargner ET pour les dépenses accessoires et imprévues. C’est quoi une marge suffisante ? Ca dépend de votre niveau de vie ! Avec 400€ par mois, je me sens riche, mais j’ai vu des clients avoir besoin du double pour ne pas se sentir frustrés.  Aucun jugement, on n’a pas tous la même relation à l’argent, les mêmes besoins de sécurité, le même rapport à la consommation, la même histoire…

Un budget suivi

Un budget optimisé c’est génial, mais il ne faut pas se contenter de regarder en fin de mois si vous l’avez respecté. Ce qui va vraiment vous donner du pouvoir c’est de vérifier régulièrement  où vous en êtes. Cela vous permettra de corriger le tir si vous dépassez un peu vos enveloppes.

Faire un budget, l’optimiser, le suivre, apprendre tout cela seul dans son coin ça n’est pas toujours évident. Entre la peur des chiffres et le manque de motivation (non, faire ses comptes ça n’est pas chiant !), vous auriez besoin d’un coup de main ? L’atelier en ligne 21 jours pour des finances zen est là pour ça ! Tous les détails sur cette page !

9 réflexions sur “Optimiser son budget pour être plus riche

  1. Julien dit :

    Bonjour,

    Un article très juste et qui soulève un problème de fond: ce n’est pas d’avoir plus d’argent qui va résoudre tous les problèmes comme par magie, il faut faire un travail de fond pour avoir une base saine. Ce travail de fond, comme tu le dis, c’est d’avoir un budget optimisé pour se sentir serein, quelles que soient les circonstances.

    Très bonne dissociation des dépenses contraintes et des dépenses accessoires.

    • Marina dit :

      Merci Julien pour ton commentaire, ce travail de fond fait souvent peur, et pourtant, comme tu le dis quelle sérénité une fois qu’il est fait !
      Dissocier le vital de l’accessoire, c’est ce qui permet de voir réellement quelle est notre marge d’action sur notre budget, et ça change TOUT

  2. Despagne dit :

    Super ta répartition marina, j’ai commencé ainsi pour septembre et il est vrai que l’on a une autre approche de notre budget. Reste à mettre le tout bien en place pour les autres mois et année

  3. Houda dit :

    Bonjour Marina, cela fait un moment que je lis tes articles. Depuis plus de 2 ans nous sommes tous les mois à découvert et de gros montants. Nous essayons en vain de réduire ce découvert. Le + plus gros souci est de se restreindre à consommer…. Une astuce ? Merci

    • Marina dit :

      Se restreindre à consommer… je ne le vois pas comme ça : essaye plutôt de mieux « réfléchir » avant de consommer, pour acheter en ayant vraiment conscience de l’utilité et du plaisir apporté. Essaye de trouver d’autres sources de distraction et de contentement aussi :)

  4. Jessica dit :

    Je viens de découvrir ton blog et quelle belle découverte ! Merci de prendre le temps de nous partager tous ces conseils et pour ce travail !
    Je viens de me baser sur ton fichier pour gérer mon budget et suivre l’évolution de mes comptes. Avant j’avais un autre fichier où finalement je ne faisais que reporter mes dépenses… celui-ci est mieux construit et va vraiment m’aider à mieux gérer mon argent, limiter mes dépenses. Merci pour ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.