Anticiper les baisses d’activité

10 Oct 2016 | Entrepreneur | 0 commentaires

Périodes creuses

Quand on est entrepreneur, il est rare d’avoir une activité stable tout au long de l’année. Ne serait-ce que si vous prenez  des jours de congés, votre chiffre d’affaires s’en ressent. Comment faire alors pour profiter d’un repos bien mérité, ou ne pas stresser si les ventes régressent sur certains mois ?

Identifier les baisses d’activité

Si vous avez déjà un an d’activité derrière vous, vous pouvez reprendre le détail de votre chiffre d’affaires de l’année dernière, mois par mois, et repérer les mois qui ont été plus calmes.

C’est votre première année d’activité ? A l’aide de votre calendrier, essayer de déduire les périodes qui risquent d’être plus calmes, mais aussi celles où vous allez avoir plus de travail.

Par exemple si vous êtes artisan chocolatier, la Saint Valentin, Pâques et Noël sont incontournables.

Si vous manquez de recul Google est votre ami ! En faisant une recherche avec « saisonnalité » + « activité » vous devriez trouvez des indications.

Sur un calendrier, surlignez en rouge les semaines « mortes » et en vert celles à ne pas rater.

Mettre en place des actions commerciales

Maintenant que vous connaissez les périodes à risques, quelles actions pouvez-vous mettre en place pour booster votre chiffre d’affaires durant ces semaines ? Faire de la prospection, des ateliers, des partenariats ? Participer à des salons, des marchés nocturnes ?

Faites un brainstorming avec vos proches, entrepreneurs ou non, et notez toutes les idées qui vous passent par la tête.

Si vous voulez participer à des salons, repérez les dates pour vous y préparer en amont et prendre moins de temps quand vous serez dans le rush.

En profiter pour réfléchir à sa stratégie

Et parfois, on a beau lancer des opérations, des partenariats, les ventes ne décollent pas pour autant. Il n’y a jamais rien de certain, mais ça fini toujours par payer. Si vous avez mis toutes les chances de votre côté mais que pour l’instant, rien ne bouge, acceptez.

Ne démissionnez pas pour autant, mais acceptez ce passage temporaire de calme et profitez en pour :

  • vous reposer et vous aérer
  • repenser votre stratégie et votre organisation
  • vous former
  • refaire votre charte graphique, vos visuels de blog….

C’est peut être l’occasion rêvée pour se poser, savourer et repartir d’attaque ensuite. Entrepreneurs, nous ne pouvons pas maîtriser nos recettes, donc il faut accepter de lâcher-prise.

Provisionner de la trésorerie d’avance

Pas de creux d’activité, vous n’arrêtez pas et vos encaissements sont au beau fixe ? Parfait ! Alors, anticipez et mettez systématiquement un pourcentage de vos encaissements de côté. Pourquoi ? Pour vous faire un fond de trésorerie suffisant à payer 2 à 3 mois de charges (votre salaire compris) qui vous permettra de souffler en cas de baisse d’activité.

Et vous, comment gérez-vous vos périodes creuses ?

periodes-creuses-citation

Sur la même thématique…

Faire une détox digitale

  J'ai parfois l'impression de n'avoir le temps de rien. Il est l'heure de se déconnecter, de faire une détox digitale, ou 'digital detox' comme on dit. J'aimerais profiter de temps libre pour lire, bricoler, jouer de la musique, mais la vérité c'est que ce temps...

On en discute ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.