Auto-éditer son livre : combien ça coûte ?

Quels coûts se cachent derrière l'auto-édition ?

Bonjour à tous et merci à Marina de m’accueillir sur son blog l’espace d’un article. Je m’appelle Marièke et je tiens Mécanismes d’histoires, un blog sur l’écriture de fiction (comment écrire et publier un livre).

Pour cet article sur le blog de Marina, j’avais envie de vous parler d’un thème qui m’est cher : quel budget faut-il envisager pour auto-éditer et vendre ses livres ?

J’ai auto-publié mon premier roman en juin 2016 en tant que directrice de mon agence de communication, je pensais qu’il pourrait être intéressant de partager avec vous quelques infos.

Avant de commencer…

Edition classique, édition à compte d’auteur et auto-édition

Juste avant de me lancer, je préférais vous faire un petit aparté qui me semblait essentiel. Il y a plusieurs formes d’édition qui n’ont pas toutes les mêmes coûts :

•   L’édition classique est gratuite. L’éditeur signe un contrat avec l’auteur et lui reverse des droits d’auteurs (environ 10%). Il s’occupe de la correction, de la mise en page et de promotion de ton livre.Peu de livres étant acceptés par les éditeurs classiques, de nombreux modèles parallèles se sont ouverts.

•   L’édition à compte d’auteur est une arnaque. Ce sont de simples imprimeurs qui font miroiter la gloire aux auteurs qui rêvent de publication. Au final, l’auteur touche 10% sur un livre qu’il produit à 90%.

•   L’auto-édition consiste à gérer l’ensemble de la mise sur le marché de votre livre (de l’écriture à la vente, en passant par la correction et l’impression). Les deux leaders du marché français sont Amazon et Kobo au format numérique et BoD, Createspace et Lulu au format papier.

Je vais parler dans cet article d’auto-édition. Auto-éditer son livre peut se faire professionnellement pour un coût qui va entre 200 et 10 000 euros (ou plus, il est toujours possible de payer plus).Les coûts présentés ici sont calculés pour un livre de 300 000 caractères espaces comprises sans illustrations internes (c’est l’équivalent d’un petit roman). Les coûts sont à préciser en fonction du format de votre livre.

(Si vous désirez plus d’infos sur les différentes formes d’édition, je vous recommande un article que j’ai écrit sur le sujet : les différentes formes d’éditions )

#1 Façonner l’objet livre

Rendre un livre propre à la lecture, c’est s’assurer de le proposer dans sa meilleure version possible, sans fautes d’orthographe et l’empaqueter dans une couverture digne de ce nom. Il est possible de vendre un livre de mauvaise qualité une fois mais vos acheteurs n’y reviendront pas si vous ne les chouchoutez pas.

Correction de fond

Certains professionnels proposent un travail de relecture de fond de votre livre (cohérence, profondeur des personnages et de l’intrigue…). Leur travail est encore peu connu et les prix sont variables.

Pour cette partie, je vous conseille de passer en premier lieu par des bêta-lecteurs — des lecteurs test qui vont vous aider à soulever les points flous de votre texte. Ils seront aussi les meilleurs ambassadeurs de votre texte une fois celui-ci publié ;) Et le petit plus est que cette solution est gratuite.

Correction de forme

Il existe des correcteurs professionnels dont le rôle est de corriger les fautes de syntaxe, d’orthographe et de typographie. Leur coût est variable. La moyenne est de 1€ la page pour des pages composées de 2000 signes caractères espaces comprisessoit environ 150 € pour un roman de 300 000 signes espaces caractères comprises.

Illustration et création de la couverture

À ce moment-là de mon article, faisons la distinction entre illustrateur et graphiste. Le premier a pour rôle de mettre votre idée en image dans un style qui est le sien. Le deuxième a étudié la force de l’image et sa réception et sait comment hiérarchiser les informations textuelles et non textuelles pour la rendre efficace. Certains professionnels cumulent ces deux activités.

Comprenez ici que pour avoir une bonne couverture, il vous faut un illustrateur pour l’image de la couverture et un graphiste pour sa mise en page. Pour l’illustration de votre couverture le prix est à partir de 150€ et entre 70 et 300€ pour sa mise en page.

Mise en page d’un ebook

Pour apparaître correctement sur une liseuse, un ebook doit être mis en forme d’une façon très précise. Sachez aussi que cette mise en page est différente sur Amazon (format MOBI) et sur Kobo (format EPUB).

Il existe des modèles en ligne pour le faire vous-même. Il existe aussi des prestataires qui peuvent vous faire la mise en forme. IS Edition et Librinova proposent des forfaits entre 50 et 130€ selon le format de votre livre.

Mise en page papier

La mise en page d’un exemplaire papier est encore différente de la mise en page d’un exemplaire numérique. (Vous avez cru qu’auto-publier était facile ? ^^)

À nouveau, il existe des modèles en ligne pour que vous le fassiez vous-même sur un logiciel de traitement de texte classique (Word…).

#2 Imprimer un livre papier

Il existe deux façons de procéder pour imprimer un livre papier :

1.      Passer par un imprimeur traditionnel,

2.      Passer par un imprimeur en ligne à la demande

Impression traditionnelle

L’imprimeur traditionnel vous fera un prix intéressant pour vos livres mais vous obligera à payer directement pour l’ensemble des livres commandés. Vous prendrez donc un petit risque financier (vous paierez même pour les exemplaires que vous ne vendrez pas).

La majorité des imprimeurs traditionnels appliquent des tarifs dégressifs (plus vous achetez en grande quantité plus le prix unitaire d’un exemplaire est bas). Les tarifs dépendent des caractéristiques de votre livre (format, qualité du papier…).

Comptez environ 400€ pour 50 livres de 250 pages recto-verso.

Impression à la demande

L’avantage de l’impression à la demande est que chaque livre sera imprimé en réponse à une commande d’un client. Le livre sera plus cher à l’unité mais vous n’aurez pas d’argent à avancer. Je vous conseille de commencer ainsi pour votre premier roman.

Parmi les grands acteurs de l’impression à la demande : Lulu, Createspace (le service lié à Amazon) et BoD.Notez que vous serez obligé d’acheter au moins un exemplaire pour valider la mise en page.

Pour un livre de 250 pages, comptez 10€ de frais de port et d’impression lors d’un achat réalisé par un client et 8€ si vous achetez vos propres exemplaires pour un événement.

#3 Publier et vendre

Pour vendre un livre auto publié, il y a deux façons de procéder :

1.      Passer par un intermédiaire (comme Amazon, Kobo…)

2.      Vendre en direct

Mon conseil :Commencez avec les plates-formes intermédiaires pour vous constituer une première clientèle et tester, puis passez à la vente directe de vos livres.

Passer par un intermédiaire

Passer par un intermédiaire est une solution gratuite à la mise en place et devient coûteuse à terme. En effet, ces plates-formes se rémunèrent sur chacune de vos ventes en prenant un pourcentage.

Sur Amazon :

– Pour un tarif HT entre 2,60 et 9,70 €, commission de30%

– Pour un tarif HT entre 0,86 et 2,60 €,commission de 65%

– Pour un tarif HT au dessus de 9,70 €, commission de 65%

Sur Kobo :

–     Pour un tarif TTC entre 0 et 12,99 €, commission de 30%

–     Pour un tarif TTC au dessus de 12,99€, commission de 55%

Attention, sur Kobo, vos revenus ne sont versés qu’une fois le seuil de 100€ de gain dépassé.

Sur Apple :

– Prix maximum d’un ebook de 29,99€. Commission de 30%

Vendre en direct

Vendre en direct est une solution plus chère à l’installation (création d’un site Web e-commerce et achat des exemplaires papier) mais est presque gratuite ensuite.

Développement d’un site Web ecommerce  :

Comptez entre 2000 et 10000 euros. La fourchette est large car tout va dépendre des options que vous souhaitez (design ou non, logo ou non, optimisation Google ou non,…)

Commissions bancaires :

Comptez 3% de charges sur les ventes pour payer les commissions bancaires si vous acceptez les paiement par carte bleue.

Frais de port :

Imprimer votre livre vous impose de payer des frais postaux au moment de l’envoyer aux journalistes, blogueurs ou acheteurs (si vous choisissez d’offrir les frais de port).

Pour un livre de poche, vous pouvez appliquer le tarif lettre, soit des frais d’envois entre 2,7 € et 4,85 € (pour un colis de 250 g jusqu’à 1 kg).

#4 Les autres actions de communication

Vendre un e-book, c’est aussi constituer une communauté et communiquer sur votre livre. Ces deux actions s’inscrivent sur le long terme et peuvent coûter très cher comme presque rien.

Participer à un salon

Gratuit.

Pas mal de salons du livre proposent des emplacements gratuits pour les auteurs auto-édités : faites une demande à l’organisation un ou deux mois avant le salon)

Booster ses publications sur Facebook et Instagram

De quelques euros à illimité.

Il est possible de booster vos publications pour les rendre plus largement visibles sur les réseaux sociaux. En général, il suffit de fixer un montant (par exemple 50€ pour une semaine) et le réseau social s’arrange pour rester dans les clous.

Tenir un blog

De quelques euros à illimité.

Marina vous en a certainement déjà parlé. Bloguer est une activité très chronophage qui peut coûter quelques euros (pour payer son hébergement) comme beaucoup plus. L’intérêt d’un blog est de booster votre communauté et votre réseau de lecteurs pour vos livres.

Embaucher un community manager

Environ 500€ par mois pour 3 réseaux.

Plusieurs community manager proposent des missions ponctuelles qui vous évitent de devoir prendre un salarié. Cela peut être intéressant pour augmenter votre communauté sur les réseaux sociaux.

Faire une bande annonce

Entre 500 et 2000 €.

Créer une bande annonce pour son roman est de plus en plus à la mode. Pour une vidéo de quelques minutes, tournage et montage inclus, vous pouvez trouver des tarifs à partir de 500€.

Placer vos romans dans une librairie

Gratuit (à condition d’avoir des exemplaires de votre livre).

La plupart des libraires de quartier acceptent les livres d’auto-édités en dépôt vente. Vous laissez plusieurs exemplaires en dépôt vente et le libraire vous reverse une partie de l’argent.

*****

J’espère que cet article vous aura éclairé sur les coûts à envisager pour auto-éditer son roman. Si vous recherchez d’autres informations sur les bonnes pratiques à avoir pour auto-éditer votre livre, vous pouvez vous rendre sur mon blog Mécanismes d’Histoires :) Au delà de l’auto-édition, vous y retrouverez des astuces et des interviews pour réussir à écrire votre premier roman.

A très vite,

Marièke

3 réflexions sur “Auto-éditer son livre : combien ça coûte ?

  1. Meryem dit :

    Merci pour cet article qui tombe vraiment à pic, je viens de finir l’écriture de mon premier ouvrage, un rêve qui me tenait à coeur depuis un bon moment et j’en suis très fière. Je suis justement dans la phase où je me demande: bon et maintenant? Du coup, ça me donne des pistes sur auto-éditer ou pas…
    Donc un grand merci pour tous ces conseils!

  2. Nicolas Bastien dit :

    Merci pour cet article trés intéressant et complet, surtout au niveau des listes de prestataires du domaine de l’auto-édition. Moi qui pensais qu’il n’y avait point de salut hors d’Amazon! ;-)
    Juste une petite remarque sur les coûts qui sont présentés et qui peuvent faire peur : il est tout à fait possible de se lancer dans l’auto-édition pour pas grand chose, c’est d’ailleurs ce que j’ai fait moi-même. La seule condition est de se limiter sur pas mal de critères : la taille du livre qui doit rester dans un format à moins de 12.000 mots pour éviter les efforts laborieux de relecture et de correction ; la couverture qu’on peut faire réaliser pour 5 euros sur 5euros.com (avec un résultat pas forcément médiocre) ; la plateforme avec Amazon qui reste la référence du secteur; le référencement interne et externe qui demande surtout de l’huile de coude si on ne veut pas le sous-traiter.
    12.000 mots ça parait court mais il y’a une tendance de plus en plus forte chez les lecteurs à rechercher les « short reads » c’est à dire les fictions bien écrites qui se lisent rapidement. C’est d’ailleurs une catégorie à part entière sur Amazon US. Donc ce n’est pas forcément stupide de viser ce format, surtout au début!

  3. Gigi dit :

    Bonjour Un grand merci pour tout ces renseignements. Une question est ce que ces infos et prix indiqués sont les mêmes pour des livres pour enfants ? Je voudrais écrire des livres pour enfants et surtout mettre une protection légale type brevet. Vous ne parler pas du dépôt de brevet et/ou marque déposée. Afin d’éviter le plagiat. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.