Comment ne pas se laisser dévorer par ses to-do list

to-do list

Le souci lorsque l’on a de gros crapauds à avaler c’est qu’on ne peut pas en faire une seule bouchée. L’idée, c’est tout d’abord de découper votre tâche en plusieurs parties. C’est moins indigeste et aussi plus motivant pour pouvoir barrer le travail effectué : sur ma to-do list, si j’ai « développer mon blog » ou bien « faire le nettoyage de printemps », d’abord je ne sais pas par quoi commencer et puis l’ampleur de ma tâche me décourage d’avance.

Je vais donc morceler ces tâches, ce qui peut donner :

  • développer mon blog
    • trouver de nouvelles idées d’articles
    • chercher d’autres blogs traitant du même sujet
    • repenser le design du blog
    • ouvrir une page facebook
    • mettre sur pied un plan de communication

A oui, quand même ! et pour le ménage ?

  • Faire le nettoyage de printemps
    • désencombrer les espaces de vie (aux dons ou à la poubelle les bibelots poussiéreux !)
    • nettoyer les fenêtres
    • laver les rideaux
    • laver les housses de canapé

Plus motivant de barrer chaque « petite » tâche effectuée plutôt que d’attendre que tout soit fait.

Mais ces petites tâches il faut bien les faire. Vous pouvez bien sûr en faire un peu chaque jour. Pour être sûre d’avancer, je met un minuteur sur 20 minutes et je me mets sur la mission à 100%. Pas de pause, pas d’autre occupation, une seule mission. Je ne suis pas distraite, je suis plus efficace, et finalement en 20 minutes on peut en faire !

C’est cette technique que j’utilise pour caler des tâches de ménage hebdo dans ma routine.

Mais certains projets n’avancent bien que si on s’y met une à deux heures de suite. Pour ceux-là, pensez au pomodoro. Evidement vous aurez bien planifié vos différentes actions à effectuer avant.

2 réflexions sur “Comment ne pas se laisser dévorer par ses to-do list

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.