Auto-entrepreneur : un compte bancaire pour mon activité

30 Août 2016 | Entrepreneur | 5 commentaires

compte bancaire dédié activité pro

Lorsque le statut d’auto-entrepreneur a été créé, il n’y avait pas d’obligation légale d’avoir un compte bancaire spécifique dédié à l’activité. A partir du moment où l’entrepreneur tenait un registre des ventes, voire des dépenses, les recettes pouvaient être encaissées sur le compte personnel.

Depuis janvier 2015, si vous êtes auto-entrepreneur vous devez ouvrir un compte bancaire dédié uniquement à votre entreprise.

Car même si on parle de micro-entreprise c’est une entreprise. Pour une meilleure gestion il est important de séparer le compte familial du compte professionnel.

Pourquoi est-ce important de bien distinguer son compte personnel de son compte professionnel ?

compte bancaire entrepreneurDéjà pour ne pas « plomber » votre compte personnel par l’achat des fournitures et services nécessaires à votre activité. Pour que votre entreprise soit rentable ses recettes doivent payer toutes ses charges. Si vous démarrez l’activité et n’avez pas encore encaissé de vente, faites-vous un prêt à vous même ! Identifiez bien vos besoins en trésorerie (installation, matériel, besoin en fond de roulement) et virez de votre compte perso vers votre compte pro un capital de départ.

Dans l’idéal, prévoyez aussi comment rembourser ce capital : peut être qu’à partir d’un certain chiffre d’affaires vous pouvez prévoir des mensualités ? N’allez tout de même pas jusqu’à calculer les intérêts ;)

Ensuite il est plus facile de vérifier la rentabilité de votre affaire avec un compte séparé. Le solde bancaire est bon ? Cela veut dire que vos encaissements couvrent vos dépenses. Cependant ça n’est pas suffisant pour savoir si votre entreprise est rentable, pour cela il faut regarder vos charges en détail. Vous ne pouvez pas vous dégager de revenu ? Il va falloir revoir votre gestion et analyser vos budgets.

Combien ça coûte ?

Ne vous laissez pas intimider par votre banquier : vous n’êtes pas obligé de souscrire une convention de compte professionnel ! Ces conventions sont assez coûteuses et sont plutôt prévues pour des entreprises avec beaucoup de mouvements financiers et de moyens d’encaissement (comme le lecteur de carte bancaire ou TPE).

Un compte courant « personnel » suffit pour l’activité de micro-entrepreneur. Lorsque j’ai démarché les banques à mon installation, la première m’a annoncé un tarif « spécial auto-entrepreneur » contenant des services qui n’étaient pas pertinents pour mon activité : facilité de trésorerie (droit au découvert), moyens d’encaissements divers (carte bancaire et internet), assurance professionnelle…  En tant que consultante/infopreneure, je n’ai pas d’achat de stocks et je proposes à mes clients comment moyen de règlement le chèque et Paypal. Je ne tiens pas un restaurant faisant 150 encaissements par jour ! Vérifiez donc bien les services proposés et n’hésitez pas à comparer les offres.

Depuis quelque temps, Axa banque a lancé une offre de banque en ligne spéciale auto-entrepreneur, sans frais de gestion et avec la carte bancaire gratuite : Soon. A noter : vous pouvez aussi souscrire à cette offre en tant que particulier.

Le compte bancaire dédié à votre activité professionnelle en tant que micro-entrepreneur est une donc obligation légale, mais c’est aussi un moyen plus simple pour mieux gérer ses budgets personnel et professionnel.

Sur la même thématique…

Faire une détox digitale

  J'ai parfois l'impression de n'avoir le temps de rien. Il est l'heure de se déconnecter, de faire une détox digitale, ou 'digital detox' comme on dit. J'aimerais profiter de temps libre pour lire, bricoler, jouer de la musique, mais la vérité c'est que ce temps...

On en discute ?

5 Commentaires

  1. David

    Bonjour,
    la même logique s’applique aussi pour les investissements!
    Ainsi, j’ai un compte pour les emprunts et revenus des SCPI, et un autre compte pour les dividendes des actions.
    Comme ça je distingue clairement ma vie quotidienne avec les revenus annexes.

    Réponse
    • Marina

      oui je suis d’accord avec toi. C’est d’ailleurs ce que je ferai le jour où je me mettrais à investir (je pense dans l’immobilier, c’est un vieux « rêve »)

      Réponse
  2. Sego

    Quelqu’un sait si on peut encaisser des cheques avec un nom commercial avec Soon ? Y a-t-il des frais caches comme la commission de mouvement ?

    Réponse
  3. Linette

    Il y a bien longtemps !!! une amie d’école s’installe en artisan et fait un méli-mélo de ses comptes, cela n’a pas loupé elle a eu un contrôle fiscal et a été incapable de justifier certaines rentrées (qui pouvaient être un remboursement d’une amie etc.) cela a été considéré comme du chiffre d’affaire dissimulé, réincorporé dans l’entreprise et pénalité de retard de TVA. Elle ne s’en est pas sorti car de plus elle puisait dans la caisse pour « qq cadeaux qu’elle méritait bien avec tout le mal qu’elle se donnait !!!! Dépôt de bilan et tout ce qui suit… elle trouvait ma vie triste car je privilégiais les charges sociales avant mes fantaisies !!!! Alors que nous avions la même formation mais visiblement pas la même approche des responsabilités d’entreprise. Vos conseils sont judicieux et fort logiques. Bonne continuation

    Réponse
  4. Aurélie

    Bonjour Marina,
    En effet, c’est plus simple et plus clair d’avoir des comptes séparés, pour distinguer le professionnel du personnel. Après comme tu dis les banques proposent des tas de choses qui ne nous sont pas forcément utiles et on paye parfois des choses dont on ne se sert jamais. Il faut rester vigilant et garder notre esprit critique ;)
    Bonne journée !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.