Économiser intelligemment sur le budget alimentation

Qui a dit que faire des économies sur la nourriture ça voulait dire ne rien manger ou mal manger ? Au contraire, pour ne pas finir le mois en mangeant jambon-coquillettes ou coquillettes-jambon à tous les repas (les jours de fêtes, sinon c’est coquillettes-spaghetti), il faut se prévoir un budget cohérent, et s’y tenir.

Voici donc quelques astuces pour optimiser vos dépenses alimentaires :

  • Cuisiner !

Ça paraît évident mais pourtant, à voir toute l’offre de plats préparés qu’il existe en magasin, c’est que le marché est porteur. Pourtant, ces plats sont chers (plus que si vous les préparez vous-même), sans garantie de leur composition (oh, si attendez, c’est marqué sur la boîte), quand au goût et à l’aspect… Non, mais on parle de prendre plaisir à manger là, pas juste de se nourrir ! Vous ne savez pas cuisiner ? Tout s’apprend, petit à petit. Regardez les recettes et les vidéos sur le net, faites des après-midi ou des soirées cuisine entre amis, mettez la main à la pâte, amusez-vous ! On a découvert l’année dernière les repas « 30 minutes express » de Jamie Oliver, on a adoré le concept (et le chef). Un cuisinier qui vous explique comment faire un repas complet en seulement 30 minutes, sans se prendre la tête, qui rend la cuisine simple et conviviale.

Pour préparer des plats mijotés longuement, savoureux, économiques, mais sans y passer des heures, j’ai adopté une mijoteuse (via Le Bon Coin… ce fut l’un de mes meilleurs investissements de l’année dernière !). Avant de partir au travail, vous jetez dans la bête votre viande coupée en cube, les légumes, les accompagnements, un peu de bouillon. Vous programmez la minuterie, et le soir en rentrant chez vous, vous n’avez plus qu’à vous mettre les pieds sous la table.

Vous connaissez peut-être la tendance du Bath cooking? C’est l’anticipation et la planification  notamment en cuisinant en une fois par semaine l’ensemble des repas. Vous pouvez lire ici le super article de nos amis de Phenix : Le Bath cooking pour cuisiner anti-gaspi et gagner du temps !

  • Acheter intelligent

Pour les produits frais : privilégier les circuits courts (marché, vente à la ferme) qui vous garantissent des produits ultra frais, de saison, et font vivre les petits exploitants. Pour l’épicerie, avant de se jeter sur les promotions, vérifier le prix au kilo avec le même produit hors promo.

  • Faire une liste

On ne fait pas d’aller retour dans les magasins ! Plus on retourne dans les magasins, plus on y achète… et pas toujours ce qui était nécessaire. Pour avoir une liste qui tient la route, prévoyez vos repas pour la semaine, une bonne fois pour toute. Ça vous évitera la prise de tête de 18h45 : quand je rentre du boulot, je n’ai aucune envie de me creuser la tête ! Si vous faites vos courses via internet, vous pouvez aussi utiliser le système des enveloppes. Si le montant du panier dépasse votre budget, vous n’avez plus qu’à faire du vide.

  • Pas de gaspillage

Avant de faire la liste des courses, vérifiez les fonds de placards (voir cet article de Laurence Einfalt). Le sur stockage ne sert à rien, sauf à oublier et perdre. Dans l’idéal, votre frigo est quasiment vide avant d’aller faire vos courses. Si vous cuisinez en trop, vive le congélateur, la boîte pour le lendemain midi au travail, le partage avec les amis !

9 réflexions sur “Économiser intelligemment sur le budget alimentation

  1. La plume rousse dit :

    Ici on cuisine beaucoup car on a le palais fin et que le tout fait n’est clairement pas bon. Mais comme on vient de familles nombreuses, on cuisine systématiquement pour un régiment. Avant, la moitié de ce qu’on préparait (et donc de ce qu’on achetait) partait à la poubelle. Mais aujourd’hui on a un super congélateur bahut. Du coup on a divisé notre budget par presque 2.
    Puis on s’est mis à la chasse aux (bonnes) promo. Puisqu’on a un congélateur, autant acheter quand c’est pas cher, même si on le mange plus tard. Ainsi, nos ingrédients pour les repas de fêtes de fin d’année sont déjà dans le congélateur.
    On achète les fruits et légumes frais et de saison aussi, c’est moins cher. Et on en congèle une partie (ben oui, quoi. On peut bien avoir envie de fraise ou de melon en décembre, sait-on jamais).
    Budget encore réduit. Finalement, on est passé d’une enveloppe nourriture mensuelle de 800€ à quelque chose comme 300 à 400€.

  2. Laurence Einfalt dit :

    Merci Marina de citer un article de mon blog. Ca fait plaisir.

    Pour la mijoteuse, je me demandais: pas trop d’odeur de cuisine quand on rentre le soir?
    Et euh… un détail, mon nom c’est EinfaLt et pas Einflat (plus rigolo à prononcer, je reconnais ;)).
    Bonnes fêtes à toi et tes lecteurs!

    • L'Accro du Budget dit :

      Oh pardon Laurence je vais modifier de ce pas ! Merci pour ton commentaire ça fait plaisir. Pour les odeurs apparement lorsque tu rentres si bien sûr la cuisine embaume. Je te dis apparement car moi je n’ai pas d’odorat, donc aucune idée ! Bonnes fêtes à toi !

  3. Nath dit :

    Ici, premier mois de vraie gestion budgétaire, avec vos conseils et astuces. Malheureusement, j’explose le budget alimentation, et je ne vois vraiment pas comment le diminuer encore plus. Je cuisine chaque jour, je fais mes courses dans les hard-discounter (Aldi et Lidl) mais il me manque toujours des petites choses de marques, genre les craquottes, ou les biscuits pour chiens (je leur donne 1 Fro…ic, chaque soir). Le mois prochain, nous aurons un congélateur, j’espère que cet investissement va nous permettre de faire quelques économies, (bien que je ne vois pas comment, mais bon …). Nous sommes 4 (2 adultes et deux presqu’adultes) et tenir un budget par semaine de 120 € me parait difficile (alors 80 € comme parfois conseillé, je vous dis pas, impossible pour moi).
    Je pense faire une liste de prix sur Excell, sur base des tickets des magasins, cela va peut etre m’aider à gérer ma liste de courses. Il va encore falloir réfléchir à tout ça, mais quelques astuces ne seraient pas de refus, si tant est que vous en ayez encore …
    Ce mois ci (mon mois va du 20 au 20), le budget alimentation est déjà dépassé de 100 € et nous ne sommes que le 4…aie aie aie…Enfin, c’est mon premier mois, il faut peut etre un temps d’adaptation …
    Merci pour ce blog, super intéressant et qui montre que je ne suis pas seule dans le cas…
    Bonne journée

    • L'Accro du Budget dit :

      Ce qui ruine un budget alimentaire, ce sont les aller-retour dans les magasins ! La solution c’est soit de se passer de ce qu’on a oublié, ou de faire une liste : tu la prépares une semaine à l’avance avec ton « fond d’épicerie/frais » que tu prends toutes les semaines et tu complètes au fur et à mesure de la semaine. Faire les courses une fois par semaine ça nous a permit de diviser notre budget par 2 !

  4. nath dit :

    Vous n’avez pas modéré mon comm sur ce post et il a même disparu…du moins je ne le vois plus sur ma page …

    Je vous adresse un mail (2 meme) , vous ne répondez pas. Y a t il un souci avec moi ? Je suis pourtant en détresse également par rapport à mon budget…et je cherche des solutions.

    Si vous avez un problème à me répondre, ou à publiez mes com, n’hésitez pas à m’adresser un mail, j’y mettrai un terme immédiatement. J’ai bcp d’énergie et parfois je saoule un peu les gens, faut pas avoir peur de me le dire.

    Merci.

    N

    • L'Accro du Budget dit :

      Il n’y a aucun problème avec les commentaires et les mails :)
      Je ne réponds pas au quart de tour car même si j’adore cette activité de coach budgétaire et que je souhaite en faire mon activité à temps complet, j’ai aussi un emploi en tant que salariée et deux « petits » enfants.
      Et malgré mon addiction à mon smartphone, je préfère prendre le temps de la réflexion avant de répondre ici ou par mail :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.