Faire une détox digitale

J’ai parfois l’impression de n’avoir le temps de rien. J’aimerai profiter de temps libre pour lire, bricoler, jouer de la musique, mais la vérité c’est que ce temps libre, je ne le vois pas passer.

Pour être honnête, c’est un peu de ma faute. Parce que dès que j’ai 5 minutes, j’attrape mon smartphone pour vérifier mes mails, aller me balader sur Pinterest, rêver sur Instagram, papoter sur Messenger… et au final je me plains d’avoir trop de livres à lire et pas assez de temps ! Et je suis quasi certaine que pour vous c’est pareil non ?

Il est l’heure de faire une déconnexion digitale, ou digital détox. Pourquoi ne pas profiter des vacances ?

Aujourd’hui, nous sommes assaillis d’informations partout, tout le temps. Facebook, Twitter, les notifications de nos mobiles, la presse, la radio. Étourdissant non ? C’est un flot continu qui ne laisse plus aucune place au lâcher-prise, et même pire, qui entraîne ce qu’on appelle le syndrome du FOMO, ou Fear Of Missing Out.

Le FOMO est une peur de rater une information importante, qui nous pousse à toujours vérifier nos fils d’actu et nous maintient sous pression en permanence. Du coup, nous sommes toujours sous stress et ne nous autorisons plus à prendre le temps.

Une seule solution : déconnecter.

Aïe.

Avant de jeter à la poubelle vos smartphones, commencez par évaluer combien de temps vous passez sur votre téléphone portable ou votre ordinateur. Alors oui, il y a une application pour ça, mais un simple chronomètre peut suffire.  Je n’ose même pas faire ce reporting, c’est pour dire^^. Cette première prise de conscience devrait vous motiver à déconnecter.

La deuxième étape est de supprimer les notifications permanentes et de faire le tri dans vos applications. Est-ce qu’il y en a qui font doublon avec votre ordinateur ou votre tablette ? Quelles sont celles que vous n’utilisez que rarement ?

Puis définissez des règles d’utilisation de votre téléphone : des heures dédiées, voire un endroit chez vous. Le but est de casser le réflexe de prendre son téléphone dès qu’on a 5 minutes, ou qu’on veut se vider le cerveau.

Pensez aussi à tout ce que vous pourriez faire si vous aviez plus de temps : du scrapbooking, du jardinage, de la moto…   Trouvez une activité rapide qui vous permette de lâcher-prise entre deux tâches si vous utilisiez votre téléphone dans ce but. Ce peut être de crayonner, colorier, ou simplement de la respiration consciente.

Quand aux autres médias, essayez là aussi de changer vos habitudes. Vous êtes accro au journal télévisé durant le dîner ? Pourquoi ne pas éteindre la télévision et choisir à la place un journal papier ou la radio ?

Le monde ne s’arrêtera pas de tourner si vous manquez quelques informations, alors profitez de vos vacances pour déconnecter et prendre le temps de vivre.

Une petite astuce pour une prise de conscience :

Essayez de compter le nombre de fois où vous vérifiez vos emails ou le nombre d’heures passées à surfer sur des réseaux sociaux et… Partagez ci-dessous  :-)

 

3 réflexions sur “Faire une détox digitale

  1. La parenthèse psy dit :

    Et oui, ma digital détox arrive à grands pas aussi ! Et j’ai hâte ! Trop sovent pour faire une pause dans mon taf, je me balade sur internet mais c’est une « fausse pause » (ça pousse à consommer, ça donne des complexe, je jalouse ceux qui affiche leur photo de vac, bref ça déprime). J’essaye de plus en plus, pour me ressourcer en pause, de me recentrer sur moi, ma respiration, mes ressentis et c’est magique :)

    Bonne détox digitale à toi ! Et à bientôt,
    Line de https://la-parenthese-psy.com/

  2. Alexandra dit :

    Je suis dans le même état d’esprit et le même défi. J’ai envie de faire plein de chose et en fait, je me fais absorber par la télévision, internet,…
    C’est pour cela que j’ai fait une liste de ce que je veux faire dans la semaine. Cela commence à porter ses fruits,mais il y a encore de la tentation .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.