Enfants, rangement et lâcher-prise

1 Juil 2015 | S'organiser | 7 commentaires

enfants rangement lacher prise

Rassurez-moi et dites-moi que vous aussi, vous passez votre temps, tous les jours, à demander à vos enfants de ranger leur chambre et aussi d’enlever leurs jeux qui traînent dans le salon ?

J’avais inclus dans la routine matinale cette tâche : après s’être habillé, les enfants devaient ramasser leurs jouets et mettre les vêtements au sale (si ça n’avait pas été fait la veille).

La première semaine on est plein de bonne volonté, les enfants aussi et c’est bien agréable d’avoir une chambre débarrassée pour pouvoir y jouer.

La deuxième semaine… on zappe un jour, puis deux. Il suffit que des copains viennent jouer pour que la chambre des enfants devienne une « no-go zone », pire que Beyrouth…

J’en ai eu marre. Marre de leur rabâcher « range ta chambre ». Marre de m’énerver « mais c’est pas possible, j’en ai marre de ranger vos chambres et que ce soit le souk 2 heures après !  » Marre aussi de passer pour la mère dragon monomaniaque façon Bree Van de Kamp. Et puis, je me rappelle aussi ma propre mère et à quel point ça me saoûlait de l’entendre me dire « range ta chambre ! ». De plus, je sais bien que les enfants ont besoin de se créer leur univers, d’étaler ce qu’ils ont pour mieux jouer et libérer leur créativité.

On teste donc un nouveau truc à la maison… J’essaye de lâcher-prise.

J’ai besoin d’un minimum d’ordre pour me sentir bien chez moi, mais je ne peux pas passer mon temps à râler ou bien pire, à ranger leurs chambres à leur place.

J’ai donc expliqué aux enfants, lors d’un conseil de famille (Merci Magalie !), que désormais, je ne leur demanderai plus de ranger leur chambre tous les jours. Que je ne ferai plus de remarque sur le bazar. MAIS qu’ils devraient tout de même ranger leur chambre 3 fois par semaine : le mercredi soir (comme ça ils ont bien joué durant la journée), le vendredi soir (pour avoir la place libre pour le week-end) et le dimanche soir (pour attaquer la semaine avec une vision bien nette).

Alors je ne sais pas si ça va révolutionner notre vie, je ne sais pas si ça va nous convenir à tous, mais mon grand de 6 ans a déjà bien compris : maman c’est mardi tu nous embête pas avec nos chambre hein ?

J’essaye de lâcher-prise et de leur laisser un espace de liberté suffisant, tout en satisfaisant au minimum mon besoin d’ordre. Oui, encore une fois, je veux le beurre, l’argent du beurre et le clin d’oeil du crémier ;)

Sur la même thématique…

7 astuces pour une rentrée zen

7 astuces pour une rentrée zen

La rentrée vient juste de sonner... Les vacances semblent déjà bien loin ! Le contexte de crise sanitaire amène une ambiance particulière... Je vous partage ici quelques astuces pour apporter un peu de sérénité en cette période ! Souvent mes amis me disent que je suis...

On en discute ?

7 Commentaires

  1. NiniDS

    C’est une solution… puis, plus tard, au stade « ado » dire « je veux pouvoir passer l’aspiro à tel moment »… et les jours de grand découragement, dire « ferme la porte, je ne veux pas voir ça… ». Essayer aussi de rester ferme pour que le bazar de leur chambre n’envahisse pas trop la maison (vu que pour bidouiller, j’ai une certaine tendance à m’étaler, hem). Et constater, une fois qu’ils ont quitté la maison, que finalement, une fois chez eux, ils rangent… parce que c’est quand même plus vivable ainsi… sans devenir Bree, n’Est-ce pas…
    Bises, belle journée.

    Réponse
  2. Kamaia

    Haha :)
    Parfois ça s’arrange avec le temps. Chez nous, ils ne doivent pas laisser trainer les choses dans les pièces communes.
    Sinon quand ils étaient petits, leurs chambres étaient dans un tel état que j’avais résolu le problème en faisant un dortoir (qui était toujours à peu près rangé) et une salle de jeux où c’était le gros bazar la plupart du temps.
    Si tu vas là : http://serenitequilibre.canalblog.com/archives/2006/10/16/2918245.html
    tu verras une photo de la zone sinistrée :)
    Sinon, maintenant qu’ils sont plus grands, j’exige que ça soit rangé et propre une fois pas semaine. Et ça n’est pas toujours le cas, je dois reconnaitre.

    Réponse
  3. Anne

    Le lâcher prise ! C’est aussi ce qu’il me faut, je suis tellement débordée en ce moment (maison insalubre on doit vite trouver un nouveau logement, ma fille 10 ans doit faire sa rentrée en 6e, mon fils 13 ans passe en 4e et on ne sait toujours pas où ils seront scolarisés, une montagne de dossiers à traiter). Du coup je suis à fleur de peau, leur bordel, et leur prise de tête, je m’en passerais bien !
    Je viens de me faire un Bullet Journal pour mon organisation, la mise en pratique de cette méthode a contaminé mes enfants, ils m’ont demandé un Bullet ! Je vais en profiter pour y insérer des parties : Organisation, Mode de vie, Hygiène, …..spécialement crée pour eux.
    J’espère que cela aura autant d’impact positif pour nous !

    Réponse
  4. Céline

    Salut !
    C’est le même scénario chez nous.
    J’avais d’ailleurs écrit un article à ce sujet pour proposer quelques pistes pour solutionner le problème :
    http://astuces-organisation-maison.eklablog.com/comment-apprendre-a-son-enfant-a-ranger-sa-chambre-en-15-min-a117566374
    En tout cas j’adore l’idée de les faire ranger les mercredi, vendredi et dimanche soirs, ça permet de ne pas être constamment sur leur dos et de les laisser souffler un peu. Je crois que je vais même créer un routine en couplant cette nouvelle habitude avec le jour du shampoing (véritable hantise pour ma grande de 8 ans) !
    Bises et merci pour l’astuce du lâcher-prise !

    Réponse
  5. Aurélie

    Bonne idée d’instaurer des jours. Je vais essayer de mettre ça en pratique pendant les vacances.

    Réponse
  6. Anne

    Ici, je demande aux enfants de ranger leurs chambres le dimanche. cette année, entre l’école et les activités, c’était bien suffisant. Par contre, avant de leur demander de s’y mettre, je regarde les chambres et liste ce qui doit être fait (ranger les livres / ranger les playmobils / ranger les poupées / etc…). Je note chaque item au dos d’un coloriage et finis par « tourner la page et colorier ! ». Effet garanti sur un petit garçon de 6 ans et une demoiselle de 8 ans et demi (pour elle, je rajoute aussi un temps histoire que ça ne dure pas trop longtemps, elle a plus de mal à ranger que son frère…). Et j’espère bien que dans quelques années/mois, je n’aurais même plus à passer par cette étape !

    Réponse
    • L'Accro du Budget

      C’est une super idée de rajouter ‘la récompense coloriage » !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.