Retrouver du temps pour soi avec Magical Timing

Retrouvez du temps poru vous, avec Magical Timing

Aujourd’hui, il faut être productive et efficace à tout prix. Avec Internet, les sources d’informations qui nous bombardent partout, tout le temps, nous avons appris à vivre dans une époque d’immédiateté.

En plus nous sommes les spécialistes du perfectionnisme (surtout les femmes) et essayons de faire toujours plus, toujours mieux… Nous voulons tout : une vie professionnelle qui cartonne, une vie familiale harmonieuse et sans cris, des loisirs épanouissants, une vie amoureuse épatante… le tout avec un intérieur parfait et des petits plats maison équilibrés.

Cette course au toujours mieux, au toujours plus, entraine des conséquences. La première c’est le nombre croissant de burn-out, professionnels ou parentaux.

Une autre conséquence est justement une revendication à un mieux-vivre, en suivant ses envies et en se donnant le temps.

Diane Ballonad Rolland est coach, formatrice et auteur autour de l’organisation et de la gestion du temps. Mais son approche n’est pas de vous donner des outils pour mieux vous organiser, pour réussir à encore mieux remplir vos agendas.

Non, Diane veut avant tout que chacun puisse se réapproprier son temps et choisir véritablement ce qu’il veut en faire.

Après « J’arrête de procrastiner » paru aux Editions Eyrolles, c’est « Magical Timing – l’Art de retrouver du temps pour soi » chez Rustica Editions qu’elle nous offre. Ce livre est un plaidoyer et un vrai guide pratique pour enfin, mieux connaître son rapport au temps et apprendre à s’en faire un allié.

Comme dans ses formations (j’avais suivi déjà « Mon Temps et moi, un atelier en ligne à l’époque où le burn-out me guettait du coin de l’œil), Diane sait poser les mots pour nous aider dans une introspection nécessaire. Comment est-ce que j’emploie mon temps ? Qu’est-ce que je choisi réellement, qu’est-ce que je fais par automatisme ? Quelles sont mes croyances limitantes ou au contraire, positives par rapport au temps ?

Ce temps d’introspection et de réflexion nous permet de mieux agir, en tout conscience, pour passer d’un temps subi à un temps choisi.

Sans spoiler toute la seconde partie du livre, tournée vers la mise en pratique, voici 3 conseils tirés de ce guide qui me paraissent essentiels à un meilleur usage de son temps.

S’accorder des vraies pauses, prendre soin de soi

Impossible d’être à 200% 24/24… si je veux pouvoir être pleinement aux tâches que j’ai à effectuer, je dois apprendre à me poser, à prendre soin de moi.

Etre en pilote automatique, c’est pratique pour certaines tâches du quotidien, comme me laver les dents. Mais enchaîner ces tâches sans réflexion, sans espace pour respirer, c’est perdre le contrôle de mon temps.

De même que lorsque je travaille, je m’accorde des pauses régulières entre des sessions de concentration, j’apprends aussi à faire de vraies pauses quotidiennes, sans RIEN faire (et ça c’est nettement plus compliqué croyez-moi !), et aussi des week-ends complet quasiment sans me connecter à internet (quasiment, il ne faut pas exagérer). Ces moments de pause sont consacrés à une activité qui me ressource, ou à aller m’aérer l’esprit en me promenant à pieds…

Fixer 3 à 5 priorités par jour

Je su3 conseils tirés du livre de Diane Ballonad Roland pour apprendre à mieux profiter de son tempsis sûre que vous aussi vous avez une to-do list longue comme le bras, qui vous écrase littéralement, et semble se rallonger au fur et à mesure que vous cochez les tâches effectuées non ? Quand on veut se débarrasser de la charge mentale, on a tendance à TOUT noter, mais sans planifier ni organiser. Et on se demande comment venir à bout du monstre qu’on a créé.

Alors, respirez un grand coup, et fixez-vous seulement 3 à 5 priorités par jour. Choisissez les plus importantes, celles qui vous feront vous sentir bien et ne vous laissez pas distraire par les petites tâches qui pourraient venir « polluer » votre concentration. Mon astuce pour venir à bout de ces priorités ? J’use et j’abuse de la méthode du pomodoro. Je règle le minuteur de mon smartphone sur 20 minutes, et durant ces 20 minutes, je ne travaille que sur mon objectif, sans distraction. Coupées les notifications des réseaux sociaux, vive le mode silence du téléphone. Et au bout de ces 20 minutes, je vais me faire un café, marcher un peu, étendre une lessive… Bref, je change d’activité et de lieu pour 5 minutes, avant de « relancer » un pomodoro de 20 minutes.

Se donner le temps

C’est probablement le conseil le plus difficile à appliquer pour moi. Je veux tout, tout de suite. Mais du coup, je me surcharge en projets, en idées, et je finis par me sentir écrasée, je n’avance à rien, je procrastine et mon estime de moi en prend un coup….

Laissons-nous le temps pour regarder le chemin accompli, retourner sur nos erreurs, apprécions le voyage autant que la destination. Rome ne s’est pas construite en un jour, et les « overnight success » (les succès du jour au lendemain) n’existent que dans les livres…

Alors prenons le temps de vraiment choisir nos projets, planifions-les soigneusement et lâchons prise un peu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.