4 astuces pour alléger votre charge mentale

La charge mentale, si vous étiez connectés à Facebook fin mai, vous n’avez pas pu passer à côté. A travers cette BD, très réaliste, qui a fait le buzz, Emma a illustré ce que de nombreuses femmes ressentent au quotidien. Cette impression de devoir toujours penser à tout. De devoir toujours tout faire. De même devoir demander de l’aide, alors que parfois on aimerait qu’on nous propose de l’aide, spontanément.

Je n’ai pas envie de débattre de féminisme, de responsabilisation, de partage des tâches… par contre, j’ai 4 astuces pour vous aider à alléger cette fameuse charge mentale, et même vous débarrasser, carrément, d’une partie de ce fardeau #vendeusederêve

Se libérer l’esprit

Une des principales astuces pour arrêter de « penser à tout », c’est de libérer en partie sa mémoire, tout simplement en notant, sur son agenda, un bullet journal ou son smartphone, les choses auxquelles vous pensez.

Ce peut être « chercher des destinations sympa pour les prochaines vacances », « amener la couette au pressing », ou bien plus simplement, si vous vous noyez (ponctuellement) sous les corvées domestiques, un planning « session ménage » : ranger le plan de travail de la cuisine, mettre une machine de linge à laver, vider le lave-vaisselle (tant qu’à être dans l’arrière-cuisine), passer l’aspirateur…

Le fait de noter ces tâches va vous empêcher de revenir dessus sans cesse « ah oui, je ne dois pas oublier… » Vous n’oublierez pas, c’est noté.

Deuxième avantage : si vous le notez sur un endroit visible (ou que vous laissez votre bullet journal à la vue de tous), vous pouvez plus facilement déléguer.

Bien sûr, cette simple astuce ne va pas tout changer du jour au lendemain mais cela peut être une amorce pour une discussion objective.

Revoir la répartition des responsabilités

Parce que personne n’a à supporter d’être « l’ordinateur » de la maison, il est parfois nécessaire de revoir, en famille, qui fait quoi, où se trouvent les informations, comment mieux s’organiser. Je précise « en famille », car je pense que les enfants, quelque soit leur âge, peuvent participer à la vie du foyer. A partir de 2 ans, ils peuvent aider à ranger leurs jouets par exemple, à 6 ans, débarrasser leur couvert et le lave-vaisselle, à 12 ans trier le linge à laver…

La charge mentale ne concerne pas que les tâches domestiques bien sûr, mais je remarque que c’est souvent un point assez important. La mise en place d’une organisation, de routines, peut vraiment permettre de vous alléger l’esprit.

Lâcher prise (au moins un peu)

D’un œil objectif, est-ce que vous n’êtes pas un peu trop perfectionniste, un peu trop exigeant avec vous ? Si l’hygiène est primordiale, est-ce qu’il est vraiment nécessaire de laver par terre tous les jours par exemple ? Les fenêtres peuvent sûrement attendre deux semaines de plus avant d’être nettoyées non ? Et pour l’anniversaire de votre fils, êtes-vous vraiment obligé de cuisiner un gâteau de folie avec toute une décoration et  des animations extraordinaires ?

Essayez de faire le point sur l’essentiel, le primordial, lâchez-prise sur certaines de vos exigences et soufflez !

Supprimer une partie de stress

Vous savez ce qui est hyper stressant comme pensée ? « comment vais-je payer cette facture ? est-ce que je vais réussir à solder mon découvert ? Pourvu que mon banquier ne m’appelle pas ? Est-ce que ma carte bancaire va passer ? »

Le stress lié à l’argent, c’est pire qu’inconfortable. Et ce qu’on ne connait pas nous effraye encore plus. Pour vous débarrasser de ce stress, pas de solution miracle, il va falloir affronter les chiffres, et mettre à jour votre budget régulièrement. Je vous conseille de faire le point une fois par semaine : calez-vous un rendez-vous dans votre agenda, cela deviendra une habitude et le tout ne vous prendra pas trop de temps. Savoir où vous allez financièrement, je vous promets que ça allège l’esprit au quotidien et ça vous permet aussi de beaucoup mieux dormir !

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux !

 

7 réflexions sur “4 astuces pour alléger votre charge mentale

  1. Anaël Blog dit :

    Merci pour cet article ! En effet, j’applique (j’essaie) ces quatre astuces et oui, il y a du changement ! Je suis d’accord avec toi : les enfants peuvent aider et sont même contents de le faire. Le lâcher prise c’est surtout concernant ma culpabilité à ne pas tenir « une maison parfaite ». Mais j’y arrive, petit à petit ;)

    • Marina dit :

      Je le trouve difficile ce lâcher-prise. J’ai grandi avec l’exemple de ma maman qui, même travaillant 40 heures semaines, avec mon père absent une semaine sur deux, réussissait à avoir une maison impeccable tout en cuisinant de bons petits plats… je suis à milles lieues de ce modèle, et j’avoue que lacher-prise sur mon perfectionnisme était le plus difficile. Etait, car je ne culpabilise plus :)

  2. Manon dit :

    Top tes conseils ! Pour la première astuce ça m’aide même à me rendormir lorsque dans la nuit tu es réveillée et tu as un tas de pensées qui se bousculent. Je prends mon tel et je note ça sur un memo ou je vais jusqu’à mon petit carnet. Je me décharge du stress d’oublier et je peux me rendormir tranquille.
    En tout cas c’est une bonne chose de sensibiliser de plus en plus les gens à la charge mentale et d’essayer de trouver des solutions pour que ce soit plus confortable ! Parce que du côté des femmes entrepreneures je pense qu’elle atteint des records et qu’il faut s’en préoccuper !
    Merci :-)

    • Marina dit :

      Merci Manon ! C’est clair que si tu as le combo femme-entrepreneure, ta charge mentale peut vite exploser… Il faut bien sûr expliquer que ce phénomène est trop courant, pour que tout le monde en prenne conscience et agisse, sans non plus dramatiser s’il n’y a pas lieu

  3. David dit :

    Bonjour,
    en fait la logique est de faire comme les ordinateurs : quand la mémoire surcharge, il faut décharger sur un support fixe (disque dur pour l’ordi, bloc note pour nous).

    Concrètement, quand, j’ai trop de choses à penser, c’est ce que je fait, histoire de ne pas être étouffé et de ne rien oublié.

    Pour le quotidien, la routine permet d’éviter l’engorgement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.