Agenda, to-do list : numérique ou papier ?

22 Juil 2016 | S'organiser | 4 commentaires

organisation papier ou numérique ?

Ça n’est pas un secret, je suis une geek. Même si je sais que c’est une très mauvaise habitude, mes premiers instants après le réveil sont consacrés au combo caféine-facebook. Le soir c’est combo Ricoré-Pinterest.

Je suis aussi une fana d’organisation, de mon planner Kikki-K et de mon bullet journal.

Alors finalement, pour s’organiser qu’est ce qui est le mieux : le papier ou l’application ?

Le calendrier

Lorsque l’on doit jongler entre le planning familial avec les activités des uns et des autres, les dates limites d’inscription et de déclaration, les invitations… et le concilier avec l’emploi du temps professionnel et ses réunions, rendez-vous clients et networking, il y a un moment où le calendrier de la cuisine n’est plus suffisant.

Nous sommes toujours en mouvement, nous ne restons plus fixés la journée au bureau (ou à la maison), le soir à la maison et même si la communication familiale est excellente, il y a toujours un moment où l’un prend un engagement… alors que l’autre avait déjà réservé la soirée !

Pour le coup même si je suis accro à mon planner, j’avoue que c’est tout de même bien pratique de pouvoir synchroniser les différents agendas via Google Calendar. Surtout que j’ai découvert qu’on pouvait créer différents calendriers sous le même compte Google et les rendre visible ou non à l’envie.

Le Calendrier : Numérique 1 – Papier 0

… et pourtant je conserve mon planner pour prendre tous mes rendez-vous !

La to-do list

organisation papier numériqueAprès avoir cherché à personnaliser au mieux mon planner, je suis retournée aux basiques : le bon vieux cahier à spirales, carreaux 5×5. J’ai adapté la méthode du Bullet Journal à mon utilisation (en supprimant les sections calendriers) et depuis le début de l’année j’en suis ravie.

J’ai essayé récemment l’application To Do-ist, qui est assez ludique : plus vous complétez de tâches, plus vous gagnez de points et accumulez du karma (ça a beaucoup plus à ma partie « spirituelle-bouddhiste »). Vous pouvez créer des projets, mettre des échéances, et vous avez une vision claire de ce qu’il vous reste  à faire. Mais passé la première semaine d’amusement, je me suis lassée de ne pas visualiser ce que j’avais fait, de ne pas pouvoir prendre de note et je suis retournée voir mon BuJo.

La To-do list : Numérique 0 – Papier 1

parce que j’adore revenir en arrière pour mesurer le chemin parcouru

Le répertoire

Qui a encore un répertoire ? Qui collectionne les cartes de visites ? J’avoue que pour les numéros de téléphone, à part ceux de mes amis qui sont dans mon smartphone, je fais une recherche sur le net dès que je dois appeler mon médecin ou prendre rendez-vous chez le coiffeur. J’ai bien quelques cartes de visites de contacts pro, mais bien souvent je vais  liker leur page sur Facebook pour pouvoir les recontacter ou  leur envoyer des mails. Le défaut du travailleur nomade^^. En plus, Mark me rappelle les anniversaires de mes amis et contacts, c’est pratique non ? Et oui, Facebook est devenu mon répertoire, ainsi que Gmail (les numéros de mobile sont très souvent en signature des emails) ! Le souci c’est évidement l’utilisation des données et le risque de tout perdre si ces services venaient à disparaître.

Cela fait 10 ans qu’on ne reçoit plus l’annuaire (tous ces arbres…), ça ne nous manque pas.

Le répertoire : Numérique 1 – Papier 0

mes enfants ne joueront jamais avec ces vieux répertoires. Ni avec une cassette audio d’ailleurs.

images

Les documents à archiver

Bête noire des phobiques administratifs ! Les factures, les relevés de comptes, les contrats… toute cette paperasse fini par s’accumuler et nous ensevelir si nous ne prenons pas garde à faire le tri régulièrement.

Alors il y a des documents qui n’ont pas besoin d’être imprimés. Par exemple votre relevé de comptes une fois vérifié, est aussi bien à encombrer le serveur de votre banque plutôt que vos étagères. Idem pour les factures EDF et Télécoms : optez pour la dématérialisation quand c’est possible.

Pour les documents que vous recevez déjà imprimés, vous pouvez les numériser et les archiver soit dans un coffre-fort numérique ou sur votre pc + copie de sauvegarde. Ou bien vous pouvez les classer au fur et à mesure et les détruire quand le délai de conservation est dépassé. J’ai enfin trouvé le moyen de rester à jour sur notre courrier et archivage à la maison, avec juste UN seul classeur.

Les archives : numérique 1 – papier 0

Sur la même thématique…

7 astuces pour une rentrée zen

7 astuces pour une rentrée zen

La rentrée vient juste de sonner... Les vacances semblent déjà bien loin ! Le contexte de crise sanitaire amène une ambiance particulière... Je vous partage ici quelques astuces pour apporter un peu de sérénité en cette période ! Souvent mes amis me disent que je suis...

On en discute ?

4 Commentaires

  1. Sarah Berckmans

    Coucou! Evernote n’est pas mal non plus pour les to do liste :-)

    Réponse
  2. Chaussette

    Bonjour : )

    Alors moi pareil je jongle entre le numérique et le papier :)
    comme ça si soucis de connexion ou autres j’ai tout quand même avec moi et comme j’adore mon agenda ou je croquite un peu tout les jours :) Mon moleskine ressemble de plus en plus à un Bullet journal :)
    Le prochain en Janvier j’en ferais un :)

    Pour les todolist j’ai longtemps utilisé Wunderlist, mais grâce à ton article je viens d’installer ton app de de TODOLISt qui est niveau design et concept vraiment moins austère :)

    Sinon je me fais des listes des choses réalisées et mes dead line sur mon agenda papier :)
    J’ai aussi mon calendrier google que je partage avec mon chéri, ma nonna et mon frère comme on s’occupe de notre mère, on note les rdv and co :)

    Pour le répertoire j’ai tout en numérique, synchro Gmail et iCloud :)

    Réponse
    • Marina

      je vais aller voir ça ! ça m’intéresse !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.