Mon nouveau bullet journal

nouveau bullet journal500

Vous n’avez pas pu passer à côté : depuis le début de l’année, c’est la folie Bullet Journal sur tous les réseaux sociaux.

Avec Priscille et Sabine, on s’y est mises aussi. Nous sommes des filles assez organisées, mais l’efficacité du bullet journal nous a épatées et on a fait un blab sur le sujet dimanche dernier. Si vous voulez le revoir, il est ici.

Voici un peu plus de détails sur le bullet journal tel que je l’utilise aujourd’hui.

Comment je faisais avant

J’ai toujours eu l’habitude de noter mes tâches à effectuer ou diverses choses à ne pas oublier sur un cahier au travail. Vous pouvez d’ailleurs lire ici comment je m’organisais en tant que  comptable pour deux magasins. Ca c’était mon organisation professionnelle en tant que salariée, mais quand je suis passée à mi-temps, le blog puis mon entreprise ont pris plus de place dans ma vie (chouette !)

agenda

Pour la maison, j’avais  craqué sur un planner Kikki-K gold (mon précieux… #Golum ;) ). Si la section agenda était parfaite pour mes rendez-vous (j’en ai avais relativement peu), je galérais un peu avec mes to-do list. J’ai tenté d’utiliser les différentes sections pour les to-do à la maison, les routines, mon budget, mon blog, mon sport, les menus… un peu tout et n’importe quoi je l’avoue ! Mais finalement je n’avais pas le réflexe d’aller dans chaque onglet pour vérifier ce que je voulais faire.

Pourquoi je suis passée au bullet journal

En passant à mi-temps, j’ai pu développer mon blog, ce qui a entraîné plus de partenariats avec les autres blogueuses, plus d’articles à développer, plus d’idées et aussi plus de services pour mes clients !

La section agenda commençait à devenir trop petite pour mes to-do list quotidiennes plus mes idées à développer et avec le lancement de « l’Accro fait tes comptes », c’est devenu mission impossible de faire tenir une semaine de to-do list sur une double page, même A5. Et voir toutes ces notes sur ma semaine à venir me stressait d’avance !

Comment je suis passée au Bullet journal – ce que j’utilise en vrai

J’ai simplement acheté un cahier A5 (pour qu’il tienne dans mon sac à main) à spirales (j’aime pouvoir le plier en deux), et j’ai commencé avec la première base du bullet journal : l’index. Je numérote seulement une page sur deux mais ça me suffit pour m’y retrouver.

Mon bullet journal c’est principalement une liste de choses à faire pro et perso dans la journée. Si vous l’ouvrez, vous verrez très peu de « trackers » pour suivre mes habitudes, mon épargne etc : je n’ai pas la constance pour les remplir quotidiennement !

Mon premier essai de tracker, pour mes routines. Suivi arrêté au bout de 2 semaines !

Mon premier essai de tracker, pour mes routines. Suivi arrêté au bout de 2 semaines !

Je ne dessine pas de section agenda : je conserve mon planner pour cela et je déteste perdre 10 minutes à reporter les rendez-vous d’un agenda à l’autre. De plus, c’est le meilleur moyen pour en oublier ou caler deux rendez-vous sur le même horaire. Donc un seul agenda, mon planner.

Par contre, je commence chaque mois en reportant les contrats clients en cours, avec les dates de contrats et les dates de mise à jour effectuées.

bullet journal page mois

Lorsque j’ai un projet comme une nouvelle formation, je commence sur une page vierge pour faire le plan, mais généralement, je fais la rédaction sur pc donc je ne dédie pas plusieurs pages vides à la suite dans mon bullet journal.

Ma page quotidienne est simple :

  • un drapeau pour indiquer la date, c’est quasiment la seule touche de déco intérieure
  • les rendez-vous en rose pour savoir quels sont mes impératifs du jour
  • les tâches à effectuer. Si je dois noter des choses à faire pour la maison, je les mets en bloc un plus loin, d’une couleur différente (généralement vert clair). LE fait de les avoir d’une autre couleur me permet de ne pas les « voir » si je suis à travailler et ainsi de ne pas me distraire
bullet journal inside

oui, forcément, j’ai effacé tous les noms ;)

Le bullet journal comme œuvre d’art

Je suis admirative devant ces bullet journaux décorés, calligraphiés, coloriés… ce sont des véritables œuvres d’art (forcément je pense au blog Boho Berry mais aussi à tous ceux que je peux voir sur le groupe facebook dédié au bullet journal français).

Ca a un côté extrêmement intimidant lorsque l’on veut se lancer dans le bullet journal : mais jamais je n’arriverai à faire quelque chose d’aussi beau. Et ça tombe bien ! A la base, le bullet journal c’est un outil d’organisation, de productivité ! Sa fonction première, c’est de vous aider à vous organiser, ça n’est pas un objet que vous allez exposer dans une galerie d’art.

Evidemment, je préfère moi aussi utiliser du matériel des outils qui me sont agréables, qui sont jolis, et je prends plaisir à les customiser (ou pas). Et si vous avez envie de faire un  superbe bullet journal, foncez !

Lancez vous !

Mais si votre envie première c’est de mieux vous organiser ne vous prenez pas la tête à essayer de faire joli du premier coup, ne stressez pas par peur de « rater une page ». Lancez-vous, vous pouvez même faire ce que Ilse appelle « un brouillon » : un premier cahier sur lequel vous aller faire vos armes, tatonner pour trouver ce qui vous convient, avant de faire « votre vrai bullet journal ».  Mon brouillon fait 5 pages, c’est le cahier qui nous sert à la maison à noter en vrac les listes de courses, les plans de personnage de mon chéri quand il joue à Diable, les choses à faire au jardin…

Quand à mon « vrai » bullet journal, je lui ai juste fait une couverture avec une pochette cadeau trouvée chez Noz, que j’ai découpé et assemblée au masking-tape. J’ai agraphé à la couverture du cahier un élastique pour maintenir le bujo fermé, un ruban marque-page et c’est tout ! Bricolé en 10 minutes et 90 cents, imparfait, mais fait !

A lire à ce sujet :

7 réflexions sur “Mon nouveau bullet journal

  1. Martine dit :

    Bonjour, tous ces noms me sont complètement inconnus, bullet journal c’est quoi ? Filofax c’est quoi ? et les to-do list…on ne pourrait pas parler français et dire « choses à faire » ???
    Perso, j’utilise un agenda maison où je note pas mal de choses qui s’appelle Mon Agenda Familial, ou je peux noter mes courses mes rendez-vous et quelques petites notes urgentes. Pour les « choses à faire » j’utilise un cahier de texte d’écolier et chaque jour je note ce qui est à faire et je barre chaque tâche accomplie. Le problème c’est que je n’ai pas de vision à long et moyen terme de mes tâches. J’ai déjà essayer de faire des listes de choses à faire, mais elles sont tellement longues (j’ai tellement de retard) que ça me décourage et très vite, elles sont oubliées au fond d’une corbeille…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *