Rédiger une lettre de motivation

3 Avr 2015 | Gérer sa vie professionnelle | 3 commentaires

0303rédiger une lettre de motivation - Confessions d une accro du budget

Vous avez organisé votre recherche d’emploi, avez refait votre CV, ciblé les bonnes annonces… L’étape suivante logique, c’est prendre contact avec un employeur. Ne vous contentez pas de déposer ou d’envoyer votre CV, prenez le temps de rédiger une lettre de motivation.

Mais une bonne lettre de motivation, c’est quoi ?

Elle a pour but de d’appuyer votre CV, sans faire doublon avec celui-ci et de vous faire « décrocher » un entretien. En fait, dans le CV, vous allez être très factuel, donner votre parcours professionnel, alors que la lettre de motivation va vous permettre de parler un peu plus de vous.

Montrez votre intérêt pour l’entreprise. Quand vous avez trouvé des annonces qui vous intéressent, renseignez-vous un minimum sur l’entreprise. Quasiment toutes ont un site internet, et faites aussi une recherche sur Google Actu. Ressortez aussi une fiche de poste pour connaître les missions précises qu’on attendra de vous. Pitié, ne faites pas de lettres de motivation génériques à la chaîne.

Une lettre de motivation, c’est un peu une lettre d’amour ! Bon, ok j’exagère. Mais la forme habituelle d’une lettre c’est VOUS, MOI et NOUS.

Dans le premier paragraphe, vous rappelez des éléments d’informations que vous avez trouvé sur cette entreprise (par exemple : vous avez récemment décroché un marché d’appel d’offre pour la construction du nouveau complexe multisports…). Ça fait déjà une petite différence, parce que croyez-moi, ce genre de lettres, j’en reçois seulement 1 pour 5 qui ne sont absolument pas personnalisées.

Le deuxième paragraphe, c’est celui où vous vendez votre profil. Vos qualités, ce que vous avez appris de vos précédents postes, les compétences que vous mise en oeuvre…  (durant mon contrat chez X, mon esprit d’équipe et mon sens de l’écoute a permit de réduire le nombre de litiges clients de 25 à 2 en 3 mois). En lisant la lettre de motivation, le recruteur doit se dire : tiens, le CV est intéressant, la personne a l’air percutant, si je la rencontrais ?

Le troisième paragraphe, justement c’est le moment d’expliquer pourquoi vous correspondez pour ce job, et vous proposez au recruteur de le recontacter sous 8  jours pour pouvoir en discuter. Et bien sûr, vous notez l’échéance dans votre agenda et vous le recontactez (s’il ne l’a pas fait avant).

Des conseils pour la rédaction ?

Soyez précis et synthétique. Des phrases courtes sont plus facile à comprendre et permettent d’aller à l’essentiel.

Comme le CV, on fait relire ! je ne connais pas grand monde qui ne fasse jamais de fautes, d’orthographe, de grammaire, de conjugaison… A titre personnel, une faute ou deux dans une lettre de motivation ne me choque pas plus que ça, mais lorsque c’est une faute par mot, je me dis que le candidat n’a pas fait l’effort de se relire. Ou de se faire relire et Je trouve cela dommage.

Quid du mail de motivation ?

De plus en plus de candidatures se font par email, le plus simple est d’envoyer votre CV en pièce jointe en faisant un mail de motivation : une phrase ou deux pour l’accroche (le VOUS), une ou deux autre pour votre motivation (le MOI) et la conclusion pour inciter l’employeur à vous recontacter ou lui dire que vous le rappelerez (le NOUS). Pour finir, un simple « cordialement » suivi de vos prénoms et nom suffit, pas la peine de sortir la grande formule de politesse à tiroirs…

Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à participer à un atelier Pole Emploi sur les lettres de motivation, pour les faire « tester » par des professionnels du recrutement. En effet, en général ces ateliers sont animés par des intervenants privés, extérieurs à Pole Emploi, dont le coeur de métier est le recrutement. Ne vous privez pas d’une prestation pareille.

Mais vous avez aussi une solution plus rapide et adaptée précisement à votre besoin. Vous pouvez faire appel à un écrivain public. Cindy par exemple peut vous proposer une relecture et des suggestions, voir vous aider à la rédiger si vraiment vous êtes en panne, et ceci sur toute la France.

Sur la même thématique…

On en discute ?

3 Commentaires

  1. VeroM

    Merci Marina pour tous ces articles pour une recherche d’emploi, cela va m’aider à être sûre de n’avoir rien oublier.
    Je sens que je suis sur la bonne voie pour sortir prochainement du burn out et ainsi pouvoir retravailler.
    Comme depuis le début de mon burn out, j’ai rencontré mon chéri, déménagé et changé de règion et comme surtout il n’était pas question que je retourne à l’hôpital qui a déclenché le burn out; me voilà donc à la recherche d’un emploi.
    Alors, oui ce n’est pas trop dur de trouver du travail comme infirmière, mais quand on a fait un burn out, on devient un peu « exigent » sur l’emploi du temps et surtout je ne connais pas ma nouvelle région et les lieux pour du travail. Alors, je vais aller « taper » à toutes les portes. On verra bien.

    Réponse
    • L'Accro du Budget

      Oh merci Audrey !
      Je vois pour te répondre dans le week-end, bon vendredi à toi !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.